8. Respect

90 18 5

Je rentre dans l'appartement de mon futur tuteur en posant mon sac frénétiquement au sol prêt du porte mentaux. J'aime pas les jours en plus avant le "weekend" tout ça pour réviser le bac en avance.
- NAOLA ? C'est toi ? Demande une voix reconnaissable.
- Oui. Répondis-je.
- Vient m'aider à mettre la table s'il te plait ! Dit-il
Je m'avance vers la cuisine et prend les assiettes de ses mains poliment puis les dépose sur la table et je fais de même avec les couverts en les posant de chaque côté de l'assiette.
Il s'assoit et j'emmène les spaghettis et les panées sur la table le laissant se servir en premier.
Peter me sers une quantité raisonnable. Je le regarde piquer sa fourchette dans le plat en la laissant tourniquet avant de le mettre en bouche puis je fais de même.
Je sors mon téléphone et parle avec mon amie.
Après avoir finit mon repas je débarrasse et met tout dans le lave vaisselle. Je le vois se poser à mes côté en me fixant.
- Oui ?
- Peux tu me donner ton téléphone s'il te plait ? Demanda t-il
- Pourquoi ?
- Lorsque je te demande quelque chose tu le fais ! De plus, on ne répond pas d'une question par une autre, c'est la moindre des politesses, dit-il en me fixant sévèrement.
Je tends mon téléphone en soufflant. Ma vie est entre ses mains ! Il l'observe et me dit de sa voix grave :
- Essaie de vivre sans ton téléphone une minute. De plus, qui ta permis de le sortir à table ? Réponds moi !
Je n'ose pas parler face à lui et recule un peu de peur de recevoir une ruée de coup.
- Qui t'a permis de bouger de ta place ?
Je fixe le sol et me remet à ma place initiale en le fixant.
- Désolée, je ne savais pas, je peux avoir mon téléphone s'il te plaît Peter ? Le questionnais-je
- Non. File dans la chambre, fait tes devoirs ensuite on verra, dit-il
Je tape du pied énervée, prend mon sac et montre quatre à quatre les marches pour faire ce qu'il m'a demandé. Pas le choix sinon je ne récupérerai jamais mon portable.
Pour qui se prend t-il ! Voilà qu'il n'est pas encore tuteur qu'il se prend déjà pour mon père, va au diable !

ImpossibleRead this story for FREE!