Chapitre 30 :

28 2 0

Il reste désormais un peu moins de 2 semaines de vacances.

Hier, la discussion que j'ai eu avec Freya m'a vraiment troublé. Je ne comprends toujours pas ce qu'elle a voulu dire. Je n'ai pas pu beaucoup dormir tellement ça me préoccupait.

Ce matin, je me réveille donc très tôt pour une journée de vacances. Je me prépare le plus doucement possible pour ne pas réveiller Belinda. Puis, je sors de la chambre et me dirige vers la cafétéria. Sur le chemin, je repense, encre une fois, aux évènements d'hier.

Arrivée devant l'entrée, je remarque que c'est encore fermé. Je soupire et dis :

- Lola : J'aurais du m'en doutais... Il n'est que 7h30 !

Je me tourne et me dirige donc vers le petit parc se trouvant derrière les dortoirs. Je profite de l'ai frais. Je me suis assise sur un banc et j'essayais de faire le vide dans ma tête. Malheureusement, le vent commença à devenir plus froid et, étant donné que je pensais que j'allais être à l'intérieur, je n'ai pas pris de veste. Je suis donc en tee-shirt. Un frisson parcouru mon dos et c'est alors que je sentis quelque chose se poser sur mes épaules. Je regardai et vis une veste. Je me suis donc tournée pour vois qui me l'avait posé.

- Lola : Alexandre ?

- Alexandre : Salut Lola !

- Lola : Salut !

- Alexandre : Tu ne devrais pas sortir habiller comme ça...

- Lola : Je sais, mais j'avais l'intention d'aller à la cafétéria mais elle est fermée à cette heure.

Sans pouvoir se contenir, Alexandre éclate de rire.

- Lola : Qu'est-ce qui te fais à ce point rire ?

- Alexandre : Eh bien, tu n'as tellement pas l'habitude de te lever tôt que tu ne sais même pas quand est-ce qu'elle ouvre !... En fait, je pense que tu connais seulement l'heure à laquelle elle ferme !

- Lola : Arrête de te moquer !

- Alexandre : Pardon. Mais plus sérieusement... Qu'est-ce que tu fais déjà debout ?

- Lola : Je pourrais te retourner la question ! *Je veux absolument éviter le sujet !*

- Alexandre : Je me suis dit que j'allais faire un tour pour prendre l'air avant d'aller à la guilde pour m'entraîner.

- Lola : Tu vas t'entraîner là ?

- Alexandre : Oui, pourquoi ?

- Lola : Je peux venir ?

- Alexandre : Si tu en as envies...

- Lola : Je veux !

- Alexandre : Bien alors...

Il me tend la main et me dit avec un sourire en coin ce qui me fait très bien comprendre qui rigole :

- Alexandre : Princesse, si vous le permettez...

Je souris et rentre dans son jeu.

- Lola : Mais bien sûr...

Puis je lui tends ma main et nous finissons par rire. Avant de partir, je lui lâche la main, même si, je l'avoue, j'aurais préféré que nous restions main dans la main.

Nous marchons et je me détends. Alexandre a le don de me changer les idées. Nous rions et arrivons très vite à la guilde.

- Alexandre : Bon. A quoi veux tu t'entraîner ?

Lola - TOME 1 - Ma vie, bouleversée à jamaisLisez cette histoire GRATUITEMENT !