Tout d'abord, merci pour les plus de 90K de vues sur cette histoire. Vous avez rendu ce livre encore plus magique, vous êtes les meilleurs lecteurs au monde et ça je n'ai jamais cessé de le dire. M'enfin, je continuerais de vous parler à la fin de ce chapitre. J'espère que la notification vous a fait plaisir et que vous êtes bien installé(e)s, n'hésitez pas à apporter votre thé et vos biscuits. Bonne lecture !

 Bonne lecture !

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

Harry.

Les premiers rayons de soleil habillent la peau nue de Emma, il est encore très tôt, c'est à peine l'aube. Je prend mon temps pour admirer chaque petit morceau de sa personne, endormie juste à côté de moi. La couverture est remontée jusqu'à sa taille, sa peau est d'une pâleur presque lunaire, sa poitrine semble si douce et accueillante, le bout de ses seins est légèrement relevé. Quelques mèches de cheveux viennent cacher cette part de nudité. Puis son visage, si joli. Ses traits si fins et familiers, son air endormi rend mon cœur si doux. Ses cheveux viennent sur son visage, et ses bras sont étalés dans le lit n'importe comment. Elle ressemble à un ange comme ça, c'est mon ange à moi.

Et l'imaginer loin de moi me brise le cœur.

Je n'ai pas pu fermer l'œil. Après notre étreinte charnelle, j'ai remarqué que Emma luttait pour ne pas dormir mais il a suffit que je glisse ma main dans ses cheveux et que je lui murmure quelques mots d'amour pour qu'elle tombe dans un sommeil profond. J'ai préféré la regarder plutôt que de dormir, nous allons être séparés bientôt, c'est imminent, et je veux pouvoir tatouer son visage dans mon esprit à jamais.

Je n'ai jamais connu l'amour avant Emma, et maintenant que je le connaît il va m'être cruellement arraché. J'en veux au monde entier, aux parents d'Emma, à moi même de ne pas avoir été discret avec elle. Maintenant elle va partie pour l'Irlande et même si je tentait de la suivre, je pourrais me retrouver avec une plainte sur le dos et peut-être ensuite, une condamnation.

Pourquoi est-ce si dur ?

Ma main vient caresser la joue chaude d'Emma. Sa peau va elle aussi me manquer. Elle bouge un peu, sûrement dérangée dans son sommeil. Un sourire prend place sur mes lèvres, un sourire déjà triste.

Puis, ses doux yeux s'ouvrent pour tout de suite, tomber sur mon visage. Les lèvres d'Emma se tirent dans un petit sourire et elle remonte la couverture sur sa poitrine doucement.

- Tu es réveillé... Quelle heure est-il ?

Elle murmure, sa voix encore endormie. Je jette un coup d'œil au réveil posé sur la table de nuit.

- Il est six heures mon ange, il est encore tôt. Ma voix est elle aussi marquée par ma fatigue évidente.

Elle se traîne jusqu'à moi afin de se coller contre mon torse. Mes bras viennent s'enrouler autour de son corps qui semble si petit comme ça, puis je pose mon menton sur le haut de son crâne.

Relation" hsLisez cette histoire GRATUITEMENT !