Chapitre 6 :

53 2 0

Les vagues étaient énormes, comme je les aime. J'avais vu au loin, les regards pétrifiés d'Alexandre et de sa bande. En revanche, le visage de Belinda était complètement différent. Elle m'a fait un clin d'œil et a levé le pouce vers le haut.

Maintenant, j'étais pleine de courage. Je me suis donc lancée.

Une fois sur les vagues, j'étais tellement contente de surfer, que j'avais complètement oublié que j'étais en train de surfer devant Alexandre.

Je faisais des sauts et des retourné avec ma planche, et tout d'un coup, ce beau rêve s'arrêta. La vague était finie. Je me suis dirigée vers Belinda, Alexandre et sa bande.

- Lola : Alors ?

- Belinda : C'était génial !

- Alexandre : Wouaw, tu en fais super bien.

- Lola : Merci ! Et toi, tu sais en faire ? Je vois que toi aussi tu as une planche.

Effectivement, Alexandre tenait une planche de surf.

- Alexandre : Je sais aussi en faire.

- Lola : Vraiment ?

- Alexandre : Oui !

- Lola : Tu veux bien me montrer s'il te plaît ?

- Alexandre : D'accord mais je n'en fais pas aussi bien que toi, je te préviens.

- Lola : D'accord, je te regarde.

Alexandre se dirigea vers les vagues et Belinda m'a chuchotée à l'oreille :

- Belinda : Tu sais qu'il vient de te faire un compliment !

- Lola : Ah bon ?

- Belinda : Bah oui, il a dit qu'il ne savait pas surfer aussi bien que toi.

J'ai rougi sans lui répondre. J'avais peut-être l'aire calme à l'extérieur, mais à l'intérieur, je boulonnais de joie. Je voulais sauter partout. Il venait de me complimenter.

Puis, je me suis tournée pour pouvoir le voir et je l'ai vu surfer. Il surfer super bien. Et je le trouvais encore plus beau sur sa planche.

Quand il est revenu vers nous, je lui ai dit :

- Lola : Bravo ! Tu disais que tu ne faisais pas mieux que moi, mais je ne vois pas pourquoi tu dis ça ?

- Alexandre : Merci !

Après ça, Alexandre, Belinda et moi, avons surfé ensemble toute l'après-midi.

En fin d'après-midi, j'ai commencé à avoir froid, alors j'ai dit :

- Lola : Bon, moi je vais rentrer avant d'attraper un rhume.

- Belinda : Je te suis, c'est vrai qu'il commence à faire froid.

- Alexandre : Quoi ? Vous partez déjà ?

- Lola : Oui, on commence à avoir froids. Désolée !

- Alexandre : Non, ne le soit pas. C'est vrai qu'il commence à faire fraie.

- Lola : Bon je vais rentrer dans ma chambre et prendre une douche. Salut !

- Alexandre : Juste une question !

- Lola : Quoi ?

- Alexandre : Vous venez à la soirée de ce soir ?

- Lola : Moi oui... et toi Belinda ?

- Belinda : Moi aussi.

- Alexandre : Cool ! On pourrait se rejoindre quelque part ?

- Lola : D'accord mais où ?

- Alexandre : Ici, sur la plage. Ça vous va ?

- Belinda : D'accord !

- Lola : Ok, j'y serais.

Je sortis donc de l'eau et je suis allée prendre mes affaires. Ensuite, je suis rentrée dans ma chambre et je suis allée me doucher. Une fois que c'était fini, je me suis habillée et j'ai dit à mes parents :

- Lola : Papa, maman, je vais rejoindre des amis sur la plage, j'y vais.

- Maman : D'accord mais viens nous voir à la soirée pour manger.

- Lola : Ok !

Puis, je suis partie. J'ai marché en direction de la plage. Mais à un moment, j'ai vu Alexandre parler avec un autre garçon que je ne connaissais pas.

- Le garçon : Alors Alexandre, on traîne avec des filles maintenant ?

- Alexandre : Lâches-moi Noé.

- Noé : J'espère que tu ne leur as pas révélé le secret.

- Alexandre : A qui ?

- Noé : A Belinda et l'autre fille. D'ailleurs comment elle s'appelle ?

Alexandre avait vraiment l'air en colère et il répondu très rapidement :

- Alexandre : Noé, tu n'as pas intérêt à t'approcher de Lola !

- Noé : Ah... Alors elle s'appelle Lola... elle est plutôt mignonne !

- Alexandre : Je t'ai dit de ne pas t'approcher d'elle !

- Noé : Qu'est-ce qu'il y a Alexandre ? Tu as l'air d'apprécier cette fille. Mais tu te rappelles qu'il nous est interdit d'aimer des personnes qui ne connaissent pas le secret.

- Alexandre : Je le sais... lâche-moi !

- Noé : Mais je connais une solution...

- Alexandre : Ah bon, laquelle ?

Noé se tue un moment et il commença à avoir un air suspect.

- Noé : Tu n'as cas lui raconter le secret !

- Alexandre : Tu es fou... si elle l'apprend alors elle sera en danger.

- Noé : Eh bien tant pis pour toi. Bon, je te laisse, tu as, je pense, quelque chose d'autre à faire.

- Alexandre : Je te déteste Noé !

- Noé : Moi aussi... Alexandre !

Noé partit et Alexandre commença à se calmer. Je me suis donc décidé à sortir de ma cachette.

- Lola : Coucou Alexandre.

- Alexandre : Lola... est-ce que tu as entendu la discussion ?

Comme il ne voulait pas que je connaisse cette conversation, je lui ai donc dit :

- Lola : Mais, quelle conversation ?

- Alexandre : Laisse tomber ce n'est pas important !

Je l'ai vu respirer et ensuite, il s'est tourné vers moi avec le sourire et m'a dit :

- Alexandre : Tu veux qu'on y aille ensemble ?

- Lola : Ok !

s

Lola - TOME 1 - Ma vie, bouleversée à jamaisLisez cette histoire GRATUITEMENT !