Chapitre 1

25 1 0

Le bateau arriva enfin à quai, cela faisant maintenant 1 ans que je les ai quitté. J'ai hâte de revoir mon frère. Je pris mon sac et descendis du bateau puis me dirigea vers les montagnes. Je mis un bon moment avant de trouver le sanctuaire d'Athéna mais j'y suis parvenu. Je me rapprocha lentement de l'entrer de la maison du Bélier or je ne vis personne. J'en déduis que personne n'a revêtis encore l'armure. Je continua de monter les escaliers, au loin je pus entendre de jeune apprentis entrain de s'entraîner dans l'arène. Arriver à la maison du Scorpion, j'entendis une voix me hurler dessus.

- Qui va là ?!

- Je vous pris de m'excuser, chevalier du Scorpion, mais je reviens de loin pour revoir des amis, dis-je d'une manière assez théâtrale, me laissez-vous passer votre maison, continuais-je avec une révérence.

- Niméria ?

- Elle même ! Tu as bien grandi Priam, souriais-je

Je pouvais voir sa longue chevelure brune et ébouriffé voler au vent ainsi que ses yeux verts perçant et ses bras croisés me faisant face.

- Je te félicite pour ton armure.

- Merci, je l'ai reçu il y a quelque jours à peine, souria-t-il d'un air satisfait, et toi, comment c'est passé ton voyage ?, demanda-t-il

- Très bien, j'ai pu voir beaucoup de paysage divers et varié et ça m'a fait du bien.

- Je suis content pour toi.

Je le quitta et continua de monter. Lorsque j'arriva à la maison du Capricorne, je pus entendre deux voix distingue dans la maison. Je m'approcha de l'entrée et vis Menas du Capricorne et Allister du Verseau discuter entre eux.

- Halte ! Qui es-tu ?, s'écria Menas

- Je vous quitte pendant une année et cela suffit pour que vous m'oubliez, vous me vexez, dis-je d'un air boudeur.

- Que... Niméria ?, s'exclama Allister

- Quoi notre Niméria ?

Je les regarda toute souriante, à cause leurs têtes ébahie. Je pris les deux sous mon bras et les enlaça tous les deux.

- Je vous ai manqué, interrogeais-je d'un air moqueur.

- Beaucoup, mais c'est pas nous qui avons le plus souffert..., répondu Allister

- Je comprends... Au fait, Cyrius est dans la maison des Poissons ?

- Non, désoler. Il est partis en mission il y a 3 jours.

- Oh..., je vais aller l'attendre en haut.

Puis je les quitta et partis vers la maison des Poissons.

- La pauvre..., elle n'a pas de chance.

- On y peut rien Allister.

- Quand même, c'est sa soeur.

Menas hocha la tête.

Je posa mes affaires dans le salon et fit le tour du propriétaire. Je voyais beaucoup de livre envahir les murs, cela ne m'étonne point, Cyrius a toujours été un grand lecteur. Plus loin, je pouvais voir des photos de nous étant petit, on venait d'arriver au sanctuaire. Cyrius a suivit la formation de chevalier mais moi non. Je n'aime pas la violence.

Je décide de descendre jusqu'à l'arène d'entraînement pour observer les futures chevaliers. Je m'installa dans les gradins et observa. Je remarqua beaucoup d'apprentis se donner à fond dans leur entraînement et plus particulièrement une jeune fille au cheveux noir qui portait un masque qui couvrait que le haut de son visage. On voit bien qu'elle a un grand potentiel. Elle pourrait même devenir un chevalier d'or.

- Vous n'êtes pas un chevalier, dit une voix féminine

Je sursauta un peu avant de voir une jeune fille en position du lotus à ma gauche, je n'ai même pas fait attention à elle tellement elle est discrète.

- Non, je ne suis pas chevalier. J'attends juste mon frère qui est partis en mission.

- Je vois.

Je regarda de plus prêt la jeune fille, elle avait de long cheveux blond et portait une tenu traditionnel hindou. Or je remarqua que sur son masque, il n'y avait pas d'yeux mais à la place la forme d'un bandeau les cachant.

- Cela peut par être stupide mais pourquoi ton masque cache les yeux ?

- Au cour de ma vie, j'ai vu beaucoup trop de malheur, de tristesse et d'injustice que je n'ai plus envi de voir ce monde.

- Je comprends... Mais il n'y a pas que de mauvaise chose dans ce monde, et se serai dommage de passer à côté de ça, dis-je en souriant

- Peut-être...

- Kana !, hurla la jeune fille aux cheveux noir de tout à l'heure, bouge-toi ! Shaina veut qu'on s'entraîne ensemble !

- Je vais te laisser t'entrainer.

- Merci. Oh et juste encore une chose.

- Quoi ?

- Je suis désoler.

Puis elle partit vers la jeune Shiva comme elle l'appelle. Sur le coup je ne compris ses mots. Mais je fus vite sortie de ma réflexion lorsque Shaina m'appela. Je descendis les marches de l'arène et la rejoingna. Elle me pris dans ses bras telle une mère.

- Ca faisait longtemps, dit-elle en soulagement

- Oui, mais je suis contente de vous retrouvez.

- Je suppose que tu attends Cyrius ?

- Oui, mais Menas m'a dit qu'il était partis en mission. Mais ce n'est pas grave je vais l'attendre.

Je discuta un bon moment avec Shaina, lui parlant de mes voyages au Canada, en Norvège, en France, en Inde... La fin de journée ainsi que celui de l'entraînement arriva, j'aida Shaina a rangé le matériel puis je remonta les 12 maisons jusqu'à celle des Poissons. Je commença à préparer un repas, étant petit c'était toujours moi qui cuisinait pour nous deux et vu la dose que j'ai fait ça ce voit encore que c'est une habitude. Je mangea mon repas, lu quelques livres puis je m'endormis sur le canapé.

PDV Cyrius

Je rentra au sanctuaire faire mon rapport au Grand Pope, or lorsque j'arriva proche de ma maison, je pouvais sentir une présence à l'intérieur. Pourtant tous le monde sait que je n'apprécie pas la compagnie. Je rentra furieusement pour savoir qui est l'imprudent avoir osé s'installer ici. Mais je me ravisa vite fait, vu que c'était bien la seule personne à qui je tenais le plus en ce monde. Elle était enfin revenu de son voyage, je suis heureux qu'elle n'est rien. Je la laissa dormir et partis vers le palais du Pope.

PDV Niméria

Le réveil fut assez doux, je me leva tranquillement mais je remarqua que je n'étais plus dans le canapé du salon mais une chambre, celle de Cyrius qui plus est. Je bondis du lit, et me précipita vers le salon où mon frère s'était endormis sur le canapé. Je pris un verre d'eau dans la cuisine puis le versa sur lui. Il sursauta face à la fraiche soudaine, il regarda dans tout les coins qui en était l'auteur puis s'arrêta devant moi.

- Je peux savoir pourquoi t'as fait ça ?, dit-il en colère

- Et toi, je peux savoir pourquoi je me suis retrouvé dans ta chambre ?, sur le même ton

- J'allais pas te laisser dormir dans le salon !

- Ne t'inquiète pas. J'ai vu pire niveau confort.

- C'est pas une raison !

- SI ! C'en est une !

Cyril soupira.

- Tu es ici chez toi Nimé, alors je veux que tu profites de tous le confort que je peux t'apporter.

- Se sera chez moi, le jour où tu avouera enfin que ce n'était pas ta faute ce jour-là.

Cyrius tourna le dos. Il refusait de l'admettre comme toujours. J'essaya de prendre sa main mais celui-ci l'esquiva.

- Tu n'as pas changé depuis ce jour, dit-je attristé puis je sortis du temple laissant mon frère seul.

J'avais besoin de me changé les idées.

Une rose et un DieuRead this story for FREE!