CHAPITRE XI

1.7K 40 43

Cela doit bien faire vingt minutes, maintenant, que Loan s'enfonce, avec moi sur son dos, dans l'épaisse forêt...

Je suis surprise, mais pas choquée, de l'existence des loups-garous dans notre monde. En même temps, je vis avec une famille de vampire, alors bon... Pourquoi ne pas se balader en forêt sur le dos d'un être mi-loup mi-humain !
Je ris nerveusement.

Loan finit par ralentir et s'arrêter. Nous sommes arrivés au plus profond de la forêt, tellement loin, que je ne suis pas sûr de réussir à retrouver le chemin de la sortie...
Loan se penche et je glisse doucement de son gigantesque dos.
Je le regarde... Il est impressionnant. Son pelage est d'un noir si profond...

Je le vois s'agiter quelque peu, puis il finit par s'assoir et lancer un hurlement qui résonne dans toute la forêt !
Son corps semble se disloquer à nouveau, comme lorsqu'il s'est transformé à l'orée de la forêt, mais là c'est un Loan nu comme un vers qui réapparaît devant moi !
Je détourne les yeux et ne peux m'empêcher de rougir...
Mince ! C'est beaucoup trop gênant ! Mais... ça ferait bien enrager cette peste de Samantha de savoir ça.

LOAN : C'est bon, j'ai compris, je vais m'habiller ! Profite donc du spectacle ! Ahah !

Je grogne et me retourne pour qu'il sorte définitivement de mon champ de vision ! Je dois être encore plus rouge.
En attendant qu'il s'habille, les paroles plus que blessantes de cette garce de Samantha me reviennent en pleine figure.

Comment est-elle au courant que mes parents sont morts ?! Je ne l'ai pourtant dit à personne... Il s'agit d'une partie de mon passé qui me fait encore bien trop souffrir pour que je puisse en parler à qui que ce soit...

Loan passe alors sa main brûlante le long de mon dos, suivant le chemin de ma colonne vertébrale... Je sens son souffle chaud venir délicatement s'essouffler le long de ma nuque...

LOAN : C'est bon miss timide.

Je me retourne et Loan ne porte qu'un pantalon... Laissant apparaître son torse a qui veut le voir. Le rose me monte aux joues. D'un air boudeur et en détournant le regard, je lui dis :

AVA : Les t-shirts ça existe tu sais...

LOAN : Tu sais avec une température corporelle de 42° C, je me passe aisément de t-shirt.

Un sourire en coin, presque carnassier, se dessine lentement sur ses lèvres...
Il m'énerve ! C'est pas possible d'être imbu de soi-même à ce point ! Et cette Samantha n'a toujours pas quitté mes pensées ! Je me rembrunis de plus belle, du à mon énervement.
Loan, qui semble le remarquer, rapproche doucement son visage du mien et caresse tendrement mon épaule du bout des doigts...

LOAN : N'écoute pas Sam... Elle inventerait n'importe quoi pour te blesser... Elle est simplement jalouse et ne sait pas se contrôler.

Son regard est doux. Mais le fait d'évoquer à nouveau la mort de ma famille me transperce de douleur. Je sens une larme froide glisser le long de ma joue brûlante de rage.

AVA : Elle n'a rien inventé.

Ma voix est sèche et dure. J'éprouve une forte difficulté à prononcer ces quelques mots. Loan exprime un léger mouvement de recul, surprit. Il baisse la tête pour venir croiser mon regard qui ne lâche plus l'herbe à mes pieds depuis un petit moment...

LOAN : Est-ce que ça va aller ?...

Je sais bien que Loan me pose cette question pour tenter de me rassurer et de me calmer par la suite, mais c'est peine perdue...
Une vague de colère et de rancœur me submerge. Je perds à nouveau le contrôle.

AVA : NON ÇA NE VA PAS ALLER !!!

La foudre gronde au-dessus de nous.

AVA : Ça ne va plus depuis qu'ils sont parti en me laissant seule ! J'aurais préféré mourir à leur place !

SEBASTIAN JONES - Tome 1 - Fanfiction : Is It Love !Read this story for FREE!