Je fais quoi?

597 31 10

La présentation était terminée, chaque classe était prié de gagner leur classe inscrite dans le hall de l'établissement.

Avec Ruby, on part regardé où nous devons aller, heureusement nous sommes dans la même classe, je ne sais pas ce que j'aurais pu faire sans elle.

– On commence avec littérature, avec cette putain de beauté! Mme Gale. Allez viens faut pas perdre de temps. Ruby me tira par Le Bras et nous conduit dans la classe de littérature.

– Avoue que c'est plutôt «il ne faut pas perdre une miette de son corps» dis-je en rigolant.

– Ah ah ah, très drôle boucle d'or, non, mais tu as vu son corps, et ses yeux et ...

– Mesdemoiselles gagné vos sièges je vous pris et arrête de discuter. Dis Mme Gale rendant Ruby totalement rouge pivoine ce qui me fait bien rire.

On rentre alors dans la classe, on s'installe dans la rangée près des fenêtres pas trop loin, ni trop près, pour que Ruby ait évidemment « une bonne vue », elle est incroyable celle-là, mais bon, je peux mettre ma main a coupé qu'elle va réussir à la mettre dans son lit avant la fin de l'année.

Pendant le cours, je ne peux que pensant à Gina, je ne sais pas comment ça va se passer, je n'ai pas envie que notre histoire prenne fin juste parce qu'elle est ma prof... ma prof principale... et merde... je souffle et essaie de suivre un minimum le cours.

...

Il est enfin midi, nous avons eu 2 heures avec Mme Gale, une heure de géographie avec Mr French et enfin une heure d'histoire avec Mme Fisher. Maintenant Ruby et moi sommes parti rejoindre Graham au café pas loin de l'école, là où pas beaucoup d'élève se rendent, ce qui nous fait un endroit calme, et nous connaissons bien la proprio vue que c'est Granny la grand-mère et tutrice de Ruby.

– Hey, mais qui voilà? Emma, c'est bien toi ? Moi qui te pensais morte. Tu comptais me dire quand que tu étais rentrée ? Même pas une petite visite. Je suis trop vieille pour que je te moque au moins un peu ? Dit Granny sur le ton de la plaisanterie évidemment.

– Mais non Granny, je suis vraiment désolé, je comptais venir te voir, mais tu connais ma mère, je lui ai tellement manqué, qu'elle me lâchait pas une seconde. Tu m'as manqué Granny. Je la prends dans mes bras.

– Alors ce voyage ? Comment ça c'est passé? Tu as rencontré quelqu'un ? Paris est bien la ville de l'amour non ?

Et voilà Granny dans toute sa splendeur, voilà d'où vient la curiosité de Ruby, irrécupérable toutes les deux.

– Ça a été des vacances magique, j'ai découvert plein de nouvelles choses, je parle beaucoup mieux le français maintenant, j'ai rencontré des gens merveilleux.

– Et tu as rencontré quelqu'un en particulier ? Tu ne peux pas être revenue avec une mine aussi radieuse sans avoir rencontré quelqu'un tout de même.

Je ne savais pas si je devais parler d'elle...surtout que maintenant elle fait partie de mes profs...

– Oui... J'ai rencontré quelqu'un, mais ça na plus d'importance maintenant, elle habite la bas et moi ici...

– Oh, ma chérie, je suis sûre que vous pouvez surmontée cette distance, l'amour est plus fort que tout, vous vous reverrez, ne perd pas espoir ma fille...

– Mais où avais-je la tête, vous devez mourir de faim, alors qu'est-ce que je vous sers ?

– Un croque-monsieur pour moi. Dis Ruby en s'installant à notre table habituelle depuis maintenant 6 ans.

– Un Hamburger Frites et un coca pour moi. Dis Graham

– La même chose, tes plats m'ont vraiment trop manqué!

– Je vous prépare ça tout de suite. Et Granny parti dans la cuisine nous préparer ses merveilles.

Après diverse conversation et des plats entamé, la clochette du petit diner/café, qui annonce la venue d'un nouveau client, se met a teinté, machinalement on se retourne tous les trois, et la... elle est là... plus belle que jamais, après contemplation, je commence à paniquer, non, mais je fais quoi moi si elle me voit ? « Oh salut mon cœur je suis ton élève, allez embrasse-moi maintenant » Non mais à quoi je pense, sans réfléchir je pars discrètement dans les toilettes. Je ferme la porte et me pose contre le lavabo.

– C'est bon Emma, respire, ça va aller, c'est pas comme si que la personne que tu aimes mais en raison de son statut nous empêche d'être ensemble est là.

Après 5 minutes toujours dans les toilettes Ruby inquiète vient me rejoindre.

– Qu'est-ce que tu fais ? Tu es partie précipitamment, tu te sens pas bien ? Tu veux rentrer ?

– Non, non ... Je redresse ma tête et regarde Ruby ... J'ai pas été honnête avec toi...

– Qu'est qu'il y a ?

– Jure-moi de garder ça pour toi sil te plait ! Jure-moi

– Oui, je te le promets, dis-moi ce qu'il se passe, tu me fais peur là.

– Hé bien, je t'ai parlé de la fille que j'ai rencontrée à Paris, avec qui j'ai passé pour ainsi dire toutes mes vacances ?

– Oui, oui, en parlant tu m'as toujours pas dis son nom. Dit-elle en croisant ses bras feignant d'être vexée.

– Justement c'est ça dont je voulais te parler... Hé bien, je l'ai revu récemment... en fait il y a même pas une heure...

– Sérieux ? Elle est en Amérique ? Mais c'est génial, elle est venue te voir ? Awn, c'est trop romantique.

- Ruby, arrête stp ! Elle n'est pas venue me voir, car elle sait tout simplement pas où je suis et qui je suis, enfin si elle sait qui je suis mais... elle ne sait pas que je suis également son élève...

– Attends, quoi ? C'est l'un de nos profs ? Non sérieux ! Oh ptn, j'adore ! Et elle se mit à rire.

– Ruby, c'est pas drôle je sais pas quoi faire, et si elle me voit, si elle se rend compte de qui je suis, et qu'elle veut mettre un terme à tout ? Je crois que je suis vraiment amoureuse Ruby... Je veux pas que ça gâche tout...

– Si elle t'aime aussi, je ne vois pas ou est le problème, c'est ta dernière années, vous devez juste pas vous faire remarqué publiquement c'est tout.

– Tu ne la connais pas, elle est fort sur les principes, les lois... elle voudra immédiatement mettre un terme à cette relation. Et je crois que je suis pas prête pour ça...

– Emma, ne t'inquiète pas, ait confiance en elle, tout va bien se passer, aller viens, on va aller dans cette salle et tu vas marcher la tête levée, c'est clair ?

– Oui...

Ruby me tira par le poignet et nous sortions des toilettes, nous nous dirigeons vers les tables lorsqu'une scène me coupa dans mon élan...

– Emma...

– Gina...

– C'est qui elle ?

Dis un homme placé à côté de Regina, les mains sur ses hanches... prêt à l'embrassé...

Sans me retourner, je partis chez moi... or de question que je retourne à l'école sachant que les deux heures suivantes, j'ai français...

Juste un été Lisez cette histoire GRATUITEMENT !