Chanbaek #13 Et la plage

214 22 13


Baekhyun sentit un frisson lui parcourir la colonne vertébrale quand ses pieds s'enfoncèrent dans l'eau froide. Bien que l'été soit à présent bien entamé, l'eau restait glacée dans cette région au Nord. Baekhyun leva la tête vers le ciel et ferma les yeux, accueillant la chaleur du soleil sur son visage. Le vent frais glissait dans ses cheveux de manière agréable. Cet endroit lui avait tellement manqué, il avait l'impression de pouvoir respirer pour la première fois en trois ans. Il respira un grand coup. Il était là, seul sur la plage, les bras tendus comme pour accueillir le vent en entier, ou faire un câlin à cet endroit qu'il avait tant désiré. Il se sentait bien, il se sentait chez lui, il ne manquait plus qu'une chose, ou plutôt, qu'une personne. Mais Baekhyun l'attendrait, aussi longtemps qu'il faudrait.

Malgré la fraîcheur de l'eau, Baekhyun décida de se baigner un peu. Il n'avait jamais vu une température aussi belle ici : presque aucun nuage, un grand soleil, et surtout, la mer bleue, pas comme dans ses souvenirs. Cela le faisait se sentir tout drôle. Il enleva ses vêtements, à l'exception de son boxer, et les jeta un peu plus loin dans le sable, avant de s'enfoncer lentement dans l'eau -très lentement, elle était vraiment froide.

Des frissons parcouraient tout son corps alors qu'il recouvrait celui-ci d'eau. Il se laissa glisser dans l'eau bleue, lui arrachant une grimace, et finit par même plonger la tête sous l'eau. Elle était vraiment fraîche, mais au moins cela serait bénéfique à sa circulation sanguine, songeait-il en serrant les dents le temps de s'habituer. Il n'attendit pas plus et se mit à nager, s'éloignant un peu plus du rivage. Finalement, se baigner lui faisait le plus grand bien. Il fit quelques aller-retours entre la plage et la lointaine ligne d'horizon, puis décida de se poser un instant. Il laissa donc son corps remonter à la surface et fit la planche. Il ferma les yeux, laissant l'eau fraiche envahir ses oreilles. Il se concentra sur la sensation du courant entre ses orteils. Il se sentait bien. Il rouvrit les yeux pour scruter un ciel d'un bleu pur. L'immensité de l'eau et celle du ciel, à la fois l'intimidait et le faisait se sentir bien, comme si tout un monde s'offrait à lui, comme s'il était le maître des lieux. Il sourit doucement.

Puis il ferma à nouveau les yeux… Et se laissa sombrer dans l'eau. Doucement. L'eau envahit ses oreilles et recouvrit son visage. La fraîcheur le prit des pieds à la tête. Sa respiration s'était coupée. Il se laissait tomber dans les profondeurs. Et il se mit à se demander ce qu'il se passerait si un jour il décidait de ne pas remonter. S'il décidait de rester dans l'océan et que celui-ci l'emporte. Aurait-il mal ? Sûrement. Regretterait-il, sur le moment ? Pas forcément. Quelle serait sa dernière pensée, en sachant qu'il n'en aurait plus d'autres ? Lui. Probablement. L'air commença à lui manquer, alors, d'une pression des jambes et des bras, il se propulsa à la surface. Alors que sa tête creva les eaux, il prit une grande inspiration et sentit enfin l'oxygène qui lui manquait enfin envahir ses poumons dans un souffle des plus agréables. Et c'est comme s'il ressuscitait. Et il était heureux. Heureux d'être assez vivant pour ne pas en finir là. Heureux de ne pas voir le jour où il resterait sous l'eau se profiler à l'horizon. Il voulait savoir ce que cela faisait, mais il ne voulait pas le vivre. Il était content. Content d'être, juste, vivant.

Il sortit alors de l'eau car il commençait à avoir froid. Mais au moment où ses pieds rencontrèrent le sable, il se rappela qu'il n'avait pas de serviette. Il s'insulta mentalement, avant de se décider à courir pour se réchauffer. Il n'avait nullement envie de tomber malade. Il courut donc, en caleçon, le long de la plage sablonneuse. Les bras écartés, le vent le fouettant de plein fouet, il arborait un grand sourire : il se sentait comme un gamin. Avec un peu d'élan, il s'imaginait s'envoler, parcourir le ciel en surplombant la vaste étendue d'eau. Il s'imaginait jouer avec les oiseaux et bronzer plus près du soleil. Il se mit à rire comme un enfant de cinq ans. Il suffisait de peu pour être heureux.

Quand il fut un peu plus sec, il remit ses vêtements. Tomber malade en été, ce serait vraiment une plaie. Bon, il était certes encore un peu humide, mais cela allait. Il s'assit alors sur la plage et regarda l'horizon au loin. La nuit arriverait dans quelques heures, il avait encore du temps. Et il fut surpris lui-même, de se dire qu'il n'était pas impatient. Certes, il avait hâte de le retrouver, mais cela ne le dérangeait pas d'attendre. Il lui faisait confiance, il savait qu'il arriverait. Et quand bien même il serait un peu en retard, ce qui comptait était qu'il arrive, à un moment ou un autre. Baekhyun était confiant. Et il était heureux d'attendre, si c'était pour attendre un homme comme celui-là.

Chanyeol descendit enfin de voiture. Le vent le prit d'assaut et il respira un bon coup. Ça faisait du bien d'être là. Il retrouvait une part de lui ici. Mais surtout, cette fois il venait avec une certitude qu'il n'avait pas la fois d'avant. Cette fois, il allait le retrouver.

Il ferma donc sa voiture et commença à suivre le petit sentier qui traversait l'étendue herbeuse en direction de la plage. Il marchait lentement, savourant la sensation du vent, et ce sentiment d'être chez lui. Mais alors que la mer commençait à se profiler à l'horizon, l'impatience s'empara de lui. C'était il y a trois ans. Et ils allaient enfin se revoir. Chanyeol ne pouvait plus attendre. Sans plus attendre, il se mit à courir.

Il arriva en trombe sur la plage et, sans prendre le temps de reprendre son souffle, balaya celle-ci du regard.  Ses yeux s'arrêtèrent sur une silhouette assise au bord de l'eau. Il le reconnut aussitôt, même de dos, même de loin. Et il cria.

-BAEKHYUN !!

Et avant même que l'autre se soit retourné, il se mit à courir vers lui.

Il s'arrêta à moins d'un mètre de lui. Baekhyun, à l'entente de son prénom, s'était levé et lui faisait à présent face. Tous les deux se regardaient dans le blanc des yeux. Et ils y virent l'exact reflet de ce qui se passaient dans leurs pupilles respectives.

Ils connaissaient le nom de l'autre. Et ils avaient maintenant une connaissance en commun. Le reste n'était que les souvenirs qu'ils partageaient.
Au fond ils auraient tout aussi bien pu être des étrangers l'un pour l'autre.

Mais à leurs yeux ils n'avaient pas besoin de plus pour se connaître.

Et aucun des deux n'hésita un seul instant avant de fondre sur les lèvres de l'autre. Leurs lippes se mouvaient avec aisance comme si elles avaient enfin trouvé leur place d'origine. Ils s'embrassaient comme si c'était la première fois, comme s'ils n'allaient plus se quitter. Et c'était bien ce qu'ils souhaitaient. Rester près de l'autre, pour toujours.

Quand ils se séparèrent, ils se regardèrent dans les yeux pendant de longues minutes, voire des heures. Ils ne voulaient plus regarder ailleurs que dans les yeux de l'autre. Ils s'étaient trop manqué, trop longtemps. Encore une chose qui ne s'expliquait pas, et qu'ils se contenteraient de vivre.

La nuit a finit par tomber, mais ils ne se sont pas lâchés. Ils sont restés là longtemps, sur cette plage. Cette plage qui était le début de leur amour, leurs retrouvailles. Y retourneraient-ils ? Pas forcément. Ils étaient ensemble à présent. Ils n'avaient plus besoin de cette plage pour se retrouver. Plus besoin d'un endroit pour s'aimer. Maintenant, ils avaient la chance de pouvoir s'aimer n'importe où, où qu'ils soient.

Chaque endroit où ils iraient, chaque place où ils se trouveraient, chaque lieu qu'il visiteraient, ils pourront s'y aimer. Tout à commencé sur cette plage, et tout se finira bien quelque part, ici ou plus loin, car ils seront toujours comme au paradis tant qu'ils seront avec l'autre.












Ceci est donc la 69 ème partie de ce recueil.
Déjà c'est pas mal :)
Mais par contre bordel, pour la partie 69 ça aurait dû être du lemon :') 🍋
'fin bref ~
Merci à ceux qui lisent encore
On en est à 25K de vues. 😱
Si on m'avait dit que j'en arriverais là XD j'étais contente quand j'avais 300 vues là j'suis en mode BDKSHDLZKDMD
Bon merci pour tout j'vous aime ❤

J'espère que ce Three Shot vous aura plus c'était tellement de l'impro tout le long XD j'suis plutôt fière du résultat pour une fois ^^

Happy EXO-L Day un peu en retard
Quel magnifique fandom ~~ 😁😇
Oubliez pas de Stan EXO :D  ♥♥♥♥

~ OS Hunhan, Chanbaek... Exo~Lisez cette histoire GRATUITEMENT !