Hunhan #13

293 27 5


Dans l'obscurité de la pièce, ils ne se voyaient pas vraiment. C'est à peine s'ils apercevaient la silhouette de l'autre, devinait sa présence grâce au contact physique qu'ils avaient. Dans ce lit où ils ne faisaient plus qu'un, ils ignoraient tout de l'autre, même son nom. Et cela leur importait peu.

Ils n'étaient pas dans ce lit pour la véritable présence de l'autre. Mais plutôt pour les bénéfices qu'ils tiraient chacun de l'autre. L'un pour gagner de l'argent, l'autre pour satisfaire ses besoins. Une situation, en somme, assez classique.

Ils effectuaient l'acte sans sentiment, sans émotions. Tout n'était que physique. C'était la seule solution que, tous deux, ils avaient trouvé. Ils n'étaient qu'un coup d'un soir, ils ne se reverraient pas.

LuHan avait besoin d'argent pour payer les frais d'hôpital de sa sœur malade, car sa mère, bien qu'elle fasse tout ce qu'elle pouvait, ne pouvait pas payer l'intégralité des frais. Son père, lui, cherchait activement du boulot, mais il n'avait pas encore trouvé. C'était une famille soudée, pas de parents alcooliques ou de divorce, non rien, mais un manque d'argent qui les rendaient impuissants. Alors chacun contribuait à sa façon et Luhan avait trouvé la sienne. Il avait menti à ses parents sur son activité, mais comment avouer à tes parents que, parce-qu'ils ne peuvent pas payer, tu dois vendre ton corps ? Alors il le faisait, sans rien dire, dans l'obscurité de la nuit. Cela ne le dégoûtait pas, ne l'enchantait pas non plus. Il ne pensait qu'à sa sœur qu'il fallait sauver.

Sehun, lui, avait des besoins à satisfaire, comme tout homme. Il avait plein de filles à ses pieds, ce n'était pas un problème, mais Sehun était profondément gay. Il s'était déjà fait rejetté par des hétéros, des homophobes, et s'était déjà prit des râteaux par des gays. Il ne parvenait pas à trouver la bonne personne, aussi pour satisfaire ses besoins physiques, c'était la meilleure solution qu'il avait trouvé. Il avait de l'argent, il pouvait bien en donner un peu, et ce petit bonhomme dans la ruelle avait l'air d'en avoir besoin : d'une pierre deux coups, songeait Sehun. Les besoins moraux, eux, attendront qu'il ait trouvé la bonne personne, pas avant.

Ils étaient réunis, si proches, mais en vérité si loin. Ils ne se donnaient que ce qu'ils s'autorisaient à offrir, sans vraiment réfléchir ni se poser de questions. Et quand ils eurent finit leur affaire, ils séparèrent leurs corps en gémissant faiblement, et Sehun vint s'écrouler aux côtés de Luhan. Pendant un moment, personne ne dit rien, ils regardaient le plafond en respirant bruyamment, se remettant de la performance physique qu'ils venaient d'effectuer. Puis ils tournèrent la tête vers l'autre : dans l'obscurité, ils ne voyaient que les yeux de l'autre. Et ils se regardèrent.

Et pendant un instant, ils se comprirent. Ils virent les peines de l'autre, mais aussi ses joies, peut-être. Ils se comprirent l'un l'autre, car ils n'étaient pas si différents, en somme. Deux hommes à peines adultes, avec leur lot de merdes propres et leurs passions, leur passé et leurs rêves de futur un peu plus glorieux que ce lit encore chaud de leurs ébats indifférents. Ils se comprirent et ils surent.

Ils surent qu'ils auraient pu. Ils auraient pu s'aimer si le contexte avait été différent. Si l'un n'était pas prostitué et si l'autre n'était pas là seulement pour ça. Si le monde avait été différent, ils s'en seraient donné les moyens, ils le savaient.

Demain matin, quand LuHan se réveillera, Sehun sera partit sans laisser de trace, prenant soin de fermer la porte derrière lui. Luhan sera seul avec ses pensées et son léger mal dans le bas du dos dont il commençait à s'accommoder avec le temps.
Et demain soir, Luhan retournera dans cette ruelle, se faire de l'argent sale auprès d'un autre, pour aider ses parents financièrement. Et cela recommencera.
Et peut-être que demain soir, Sehun aura encore des envies à satisfaire et ira voir ailleurs, ou peut-être qu'il essaiera à nouveau de trouver quelqu'un à réellement aimer.
Demain ils ne se reverront plus.

Mais l'espace d'un instant, ils se sont compris, et l'ont su.

Dans d'autres circonstances, ils auraient agi différemment.
Et au fond d'eux ils rêvent d'un monde où ils pourraient s'aimer.












~ OS Hunhan, Chanbaek... Exo~Lisez cette histoire GRATUITEMENT !