CHAPITRE VIII

1.2K 28 7

Sébastian pose sa main sur mon épaule.

SEBASTIAN : Tu es certaine que ça va Ava ?

Je le fixe. Non, ça ne va pas du tout, j'ai une furieuse envie de me jeter sur ses lèvres, que je dois fixer depuis bien trop longtemps pour qu'il ne l'ait pas remarqué... Son regard se fait fuyant face à mon insistance. Mais sa main glisse sur ma nuque et se met à la masser délicatement, de façon presque sensuelle...

Non ! Stop ! Arrête de rêver Ava, t'es juste un peu bourrée alors tu vois seulement ce que tu as envie de voir. Mais le regard de Sebastian vient de nouveau s'ancrer dans le mien. Un frisson me parcours toute entière alors que je meurs de chaud.

Son visage se rapproche dangereusement du mien ou bien je rêve ? Inconsciemment je me recule d'autant qu'il se rapproche de moi. Est-ce que j'ai peur ? Je ne rêve pourtant que de ses lèvres sur les miennes depuis mon arrivée dans cette ville. Serait-ce ma timidité ou bien pour faire durer cet instant qui réveille en moi ce feu ardant, s'insinuant dans mes veines et chatouillant chaque partie de mon corps.

Je pose ma main sur son avant-bras si bien sculpté, nos corps s'appelant à être plus proche l'un de l'autre.

AVA : Sebastian, je... Enfin, qu'est-ce que...

SEBASTIAN : Je n'y arrive plus Ava...

Sa voix est un chuchotement qui ne fait que nourrir les flammes qui dansent en moi. Mais de quoi me parle-t-il ? Je glisse ma main le long de son bras. Sa peau réagit aux passages de mes doigts. Son regard semble plus sombre, remplit de... désir ?

DROGO : Ava ! Je te cherchais. J'ai cru que Loan t'avait eu avant moi.

Il me lance une oeillade significative. Je vais le tuer. Je lui lance un regard furax en retour. Sebastian semble surprit, il ne dit rien et confronte son regard à celui de Drogo.

LOAN : Hey ! Ma belle ! Aller viens avec moi, on n'a pas fini ce qu'on était en train de faire !

OK. Ce sera donc un double homicide avec préméditation. Drogo et Loan se regardent sans animosité pour une fois. L'alcool semble les avoir anesthésiés. Ils ne semblent même pas s'apercevoir de la présence de Sebastian. Ni de la proximité que nous avions avant leur arrivée magistrale...

Sebastian se relève et m'adresse un regard mauvais.

SEBASTIAN : Je te laisse Ava. Je vois que tu es bien entourée.

AVA : Non... je...

SEBASTIAN : Je dois aller m'occuper de quelque chose de toute façon.

Je ne sais pas quoi lui répondre. Mon regard est suppliant tandis que celui de Sebastian se fait inquisiteur. Il part sans même se retourner. Les larmes me montent aux yeux. Mais deux bras musclés m'attrapent par la taille et me soulève pour me remettre debout. Je me retourne et recule.

AVA : Laisse-moi tranquille Drogo.

DROGO : Aller... Détends-toi jolie petite chose...

LOAN : Et si on continuait cette soirée au lac !

SARAH : Trop bonne idée ! C'est parti !

Je n'ai même pas aperçu Sarah revenir. Elle glisse ses mains le long de mes épaules et de mes bras jusqu'à atteindre mes mains qu'elle attrape fermement pour me tirer à sa suite.

Nous arrivons donc au lac, un endroit nouveau pour moi et plutôt jolie avec la lumière de la lune, avec Sarah, Drogo, Loan et d'autre étudiants de la fac que je connais à peine.

La fête bat son plein ! Sarah et moi dansons sensuellement l'une avec l'autre au rythme de la musique. J'ai tellement de peine que Sebastian soit parti de cette façon alors que nous étions si proche, que je me venge sur la piste de danse improvisée autour d'un feu de camp. Mais à cette pensée, la tristesse me gagne et je fais signe à Sarah que je vais faire une pause parce que je suis fatiguée. En réalité, mon cœur me fait trop mal... J'étais si proche de Sebastian, j'aurais enfin pu goûter à ses lèvres... et il avait l'air ouvert à cette idée vu son comportement.

SEBASTIAN JONES - Tome 1 - Fanfiction : Is It Love !Read this story for FREE!