Chapitre 17 : Remind me to forgive

711 65 23

*** RILEY ***


                                  Je levais la tête et me figeais le  temps d'un instant. Le regard clair de Pattie Mallette se posa sur moi  avec une émotion non dissimulée.

« Oui. »

Répondis-je doucement, soudainement impressionnée. Elle parcourut les derniers mètres  qui nous séparaient avant de me prendre dans ses bras, sans prévenir.

Je  lui rendis son étreinte maladroitement et elle me relâcha après  quelques instants, attrapant ma main pour nous conduire dans un endroit  plus calme et plus apte pour une discussion.

« J'ai beaucoup entendu parler de toi, je suis contente de pouvoir enfin te rencontrer. »

Dit elle alors qu'on s'asseyait dans la cuisine, désormais déserte.

« Ah bon ? »

M'étonnais-je réellement, ce qui la fit sourire.

« Bien sûr ! Tu en doutais ? »

Me questionna la mère du chanteur sans se départir de sa bienveillance.

« Je ne sais pas... Je n'ai jamais vraiment rencontré les proches de Justin jusqu'à présent... »

Avouais-je un peu honteuse.

« Ne  le prends pas mal, je pense qu'il sait ce qu'il fait. Il doit avoir de  bonnes raisons. En tout cas sache qu'il m'a dit beaucoup de bien de toi.  Il tient vraiment à toi, tu es très importante pour lui. »

Me confia Pattie, et je pus me sentir rougir.

« Je n'ai jamais eu l'occasion de te remercier jusqu'à présent. Alors merci. »

Sa voix devint murmure et ses yeux se mirent à briller. Je fronçais les sourcils en l'observant, merci pour quoi ?

« Tu l'as sauvé cette nuit là, il me l'a dit. »

Précisa-t-elle,  répondant à ma question muette. Je me mis à rire nerveusement, avant  d'essuyer ma joue humide. Ce fut à son tour de me regarder, un peu  perdue.

« C'est lui qui m'a sauvé cette nuit là. Je crois qu'on n'arrivera jamais à se mettre d'accord sur la version des faits. »

Lui  confiais-je et elle se mit à rire entre deux sanglots, ce qui  n'arrangeait pas vraiment mon état émotionnel. Elle posa une main sur la  mienne et la serra très fort.

« Peu importe qui a fait  quoi, le principal c'est que vous soyez vivants tous les deux. J'ai  vraiment cru le perdre ce soir là, j'ai vraiment cru que mon bébé avait  été tué. On a eu quelques différents ces dernières années mais la vie  est beaucoup trop courte pour les petits différents sans importance. Du  jour au lendemain, en un clin d'œil n'importe qui peut mourir. On ne  devrait pas l'oublier, jamais. »

Elle fit une pause  dans son discours ému et je baissais la tête pour essuyer les larmes  qu'elle m'avait tirées. Elle avait raison, la vie était beaucoup trop  courte. Mon cœur se serra et je pensais à Sam, cette querelle devait  prendre fin.

« Mais Dieu vous a épargné, votre bonne  étoile vous a protégé ce soir là, vous avez veillé l'un sur l'autre  et aujourd'hui vous vous serrez les coudes pour surmonter cet événement.  Je ne crois pas au hasard et puisque je suis plutôt de nature optimiste  j'ai envie de penser que vos chemins se sont croisés dans cet horrible  moment pour que vous puissiez prendre soin l'un de l'autre et sortir  plus forts de cette épreuve. »

The Worst Day of Our LivesLisez cette histoire GRATUITEMENT !