Chapitre 16.

592 47 15

Kara était couchée dans son lit, sa tête reposant sur l'estomac de sa copine, qui était en train de jouer avec ses cheveux.
Elle était fatiguée, mais elle n'avait pas envie de bouger.

Elle était tellement bien comme cela qu'elle pourrait s'endormir.
Seulement, elle savait qu'elle devait faire encore quelque chose avant de laisser les bras de Morphée l'emporter.
Mais pour cela, elle devait bouger de là où elle se trouvait, ce qui posait problème.

- J'ai ton cadeau de Noël dans ma valise, mais je refuse de bouger, souffla-t-elle finalement, recevant un léger rire de sa petite amie en retour, qui continua à caresser ses cheveux, les enroulant autour de l'un de ses doigts.
- Tu es tellement faignante Kara McCullers...
- C'est de ta faute, tu es tellement confortable que c'est dure de bouger...

Un nouveau rire sorti d'entre les lèvres de la Québécoise.

- Pauvre petite chose...
- Si tu continues à te moquer de moi ainsi tu vas finir par dormir sur le canapé !
- Tamara me fera une place dans sa chambre, j'en suis persuadée.

Un léger grognement fut la réponse de Kara, tandis qu'un nouvel éclat de rire quitta les lèvres de la jeune femme aux cheveux bouclés.

- Si je te cherche mon cadeau, iras-tu chercher le tiens ? Demanda Elise, jouant toujours avec l'une des mèches de cheveux couleur corbeau de sa petite amie.

Se retournant pour pouvoir regarder sa petite amie, malgré le faites que la luminosité était au minimum, Kara se mit à faire la moue.

- Tu as un cadeau pour moi et tu ne m'as rien dit ?
- Je prévoyais de te l'offrir demain au réveil, mais puisqu'il semblerait que tu es besoin d'un coup de pouce pour te lever...
- Je suis fatiguée, j'ai le droit d'avoir du mal à bouger de là où je suis. Tu n'imagines pas à quel point ce genre de fête est éprouvant pour moi qui préfère rester seule ou en petit comité...
- Je devrais dire quoi moi alors ? Je te signale qu'à part tes parents, Tamara et toi je ne connaissais personne dans cette maison aujourd'hui.
- Et tu t'en es brillamment sortie... Cette arrivée fracassante face à mon homophobe de cousin... Magique...

Flash-Back :

Elise se dirigea d'un pas conquérant en direction de sa petite amie, prête à en découdre avec ce cousin Drew s'il osait dire un mot de travers.

Elle était peut-être là pour se faire apprécier par la famille de sa petite amie, mais elle préférait mille fois se faire détester que de laisser un homophobe s'en sortir sans rien dire, surtout quand celui-ci s'en prenait à la meilleure chose qui lui soit arrivée ses dernières années.

- Kara chérie, désolée de t'avoir laissée seule aussi longtemps, j'étais en train de discuter avec Joy, sourit doucement Elise, laissant l'un de ses sourires "made in cinéma" glisser sur son visage.
- Ce n'est pas grave. Drew me gardait occupée... Tu devrais voir le nombre d'ami qu'il possède, c'est assez dingue, répondit Kara, se retenant visiblement de lever les yeux au ciel, faisant presque pouffer l'actrice, presque.

Parce qu'elle avait très bien compris ce qu'était en train de lui dire sa petite amie et cela ne lui plaisait pas du tout.

- Oh vraiment ? J'ai énormément d'ami moi aussi, voudrais-tu entendre parler d'eux aussi ? Il est même possible que j'ai le numéro de Nathan Fillon dans mon téléphone, un bon gars quand il ne fait pas sa diva.
- Aaaaw, tu joues vraiment très mal là maintenant Elise Bouchard ! Tu sais très bien que si j'étais dans les hommes Nathan Fillon serait l'homme de mes rêves...
- Personne ne m'a dit que je devais la jouer proprement, rétorqua avec amusement la jeune femme aux cheveux bouclés, donc quand Drew te parle de ses amis, c'est dans le sens, son ami ou son petit ami ?

Tome 0 : KaraWhere stories live. Discover now