3a. Débrancher le simulateur

10 3 0

Je débranche brutalement le simulateur. Il faut que je contacte Morigan. Mieux : je dois avertir les autorités qu'on essaie de nous faire chanter, les Astres seuls savent à quelles fins ! C'est le moment ou jamais de mettre un terme à cette comédie. Zéphyr et moi ne nous sommes pas encore compromis·es. Il n'y aura pas de retour en arrière possible si je viens en aide à des malfaiteureuses d'une manière ou d'une autre.

Je tente d'accéder à mon carnet d'adresses dans mon exocortex mais tous les noms ont été remplacé par @Freyja_Khean. Je me précipite vers la porte magnétique de mon appartement. Elle est verrouillée. La panique m'étrangle. Il faut que je sorte à tous prix, au plus vite. Je jette un regard en direction des fenêtres. La voie réservée aux engins semi-autonomes longe la façade de mon gratmosphère, deux étages plus bas. Je dois pouvoir l'atteindre sans me faire de blessure mortelle. Je n'ai toutefois pas le temps de faire trois pas en direction des vitres que les volets pare-explosions se déroulent, plongeant l'appartement dans le noir.

Une petite mélodie dans mon audio-prothèse ainsi qu'un signal lumineux sur ma nanorétine m'indiquent que @Freyja_Khean essaie d'entrer en communication avec moi. J'hésite un instant avant d'accepter l'appel entrant. Je suis décontenancé·e en reconnaissant la voix de Freyja. Comment est-il possible qu'une conscience dématérialisée possède une voix, qui plus est identique à celle de son corps d'origine ? Il me faut un moment avant de comprendre qu'iel utilise les données enregistrées dans mon audio-prothèse quant aux caractéristiques de la voix de Freyja pour les reproduire.

> Allez à 3b.

AlcyoneLisez cette histoire GRATUITEMENT !