~11~

3K 230 51

Salam Aleykoum

" J'suis la reine de cœur dans ton château de carte ♥️ "








Je me retourne et je vois ... Oh non putin pas eux ...


Selyan et Faycal ...

Selyan et Faycal s'approchent de moi et Wissam, Faycal fixait Wissam avec de l'amour et de l'envie. WAllah j'avais mal au cœur.

Selyan lui me fixait sans rien dire du tout, par contre je sentais dans son regard qu'un but : me faire souffrir.


Faycal : On peut s'assoir avec vous ?


Je répond pas, je laisse Wissam répondre à ce daleux en manque de chatte. Je lui ai lancé un regard discret qui lui donne le choix, la pauvre ça se voit elle voulait pas dire un truc de mal.

Wissam : Nan

Faycal : Pourquoi ?

Wissam : Peut-être parce que j'ai pas envie ? Réfléchis.

J'éclate de rire, je m'y attendais un peu mais ça m'a fait rire le ton sur lequel elle le dit.

Faycal : Les femelles s'rebellent.

Selyan ( en rigolant ) : Sisi la rime, tu vas inspiré Nabes.

Aye, il me regardait en plus quand il venait de dire sa. Je faisais comme si je m'en battais les couilles

Faycal : Eh t'es belle Wissam.

Wissam : Je le sais ça.

Elle souffle, la pauvre elle est fatiguée de lui. Bon elle m'a défendu tout à l'heure j'vais me faire le malheur de répondre au gars que j'aime secrètement.

Moi : Tu lui casses les couilles depuis tout à l'heure t'vois pas où c'est comment ?


Selyan met sa main sur mon épaule, je l'a retire direct et ça avait grave énervé Wissam. Selyan continuait d'me regarder avec cet envie d'me niquer dans les deux sens.

Wissam : Touche là pas !

Selyan ( en me regardant avec un sourire moqueur ) : Viens que j'te galoche toi.

J'me lève et quand je m'apprête à lui donner un coup au ventre il m'attrape le coude et me retourne l'avant-bras.

J'me suis retenu de crier de douleur mais là ça m'a fait trop mal !

Wissam : Eh rendez pas fou bande de pédale et partez d'ici vous serez gentil.


Selyan s'approche de mon cou, me sent puis il sourit. On était posé à l'extérieur et Hamdullilah y avait personne.

Selyan : Tu sens grave bon petite, allez Faycal vient on y va.

Faycal me met un papier dans la poche d'ma veste puis il part avec son pote l'obsédé.

Safa | Tenir sa promesse ...Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant