\10/

156 28 22

— Répète-moi ça ? s'étouffa Ascual. Tu veux faire quoi ?

Crystal fut assaillie de pensées hostiles qui émanaient tant du sorcier que de la prêtresse. Même Yuna était contre cette idée. Crystal ferma les yeux un instant et se massa les tempes. Elle avait déjà subi des tempêtes de pensées, mais jamais aucune n'avait été dirigée contre elle.

— Calmez-vous, s'il vous plait, tous les trois. Pourquoi éradiquer la magie de tous les mondes serait un problème ? Si je me souviens bien, tu voulais faire disparaître toutes les armes, lorsque je t'ai rencontrée, Célina ?

— C'est différent, pour commencer. Et puis, j'ai bien été obligée de changer d'avis.

— Tu n'as pas changé d'avis, tu as compris qu'on ne te donnerait jamais le Livre. Nuance. Et en quoi est-ce différent ? La magie fait aujourd'hui bien plus de ravage que les armes, je te signale.

Célina marqua une pause. Crystal avait raison. Pour autant, supprimer toute trace de sorcellerie des mondes existants lui semblait toujours une mauvaise idée.

— Tu nous ôterais notre gagne-pain, je te rappelle, intervint Ascual.

— Tu ne fais même pas payer les cours ! La nourriture, vous la faites apparaître de nulle part. Quand ce n'est pas l'argent. Le système économique ne vaut plus grand-chose à cause des sorciers. C'est pas tant que je m'en soucie, mais je pense que la plupart des non pratiquants seraient contents que la magie disparaisse.

— Tu transformerais tous les mondes pour éviter cette guerre ? demanda enfin Yuna.

— Pourquoi pas ? Pour l'instant, je pense qu'il vaut mieux un monde sans magie et en paix que le contraire. Je sais pas vous, mais cette idée me semble finalement la plus efficace et la moins dangereuse.

— Et tu es réellement capable de supprimer la magie ? s'étonna Ascual.

— Je te l'ai dit : il n'y a pas grand-chose que je ne puisse pas faire. Je ne pourrais pas faire tous les mondes en même temps, mais je peux le faire, oui.

— C'est horrible !

Crystal tiqua.

— Comment ça ? Qu'est-ce qui est horrible ?

— Excuse-moi. Horrible n'était pas le bon mot. Je... Je ne trouve pas d'autre mot en réalité. Mais tu as atteint un tel niveau. Je ne savais même pas qu'il existait un sort capable de faire ça !

Crystal fouilla cette fois dans l'esprit de son ami. Ses hésitations ne lui plaisaient guère et elle chercha la vérité. En réalité, il était sous le choc. Jusqu'à présent, il avait toujours pensé que Crystal était la plus puissante, comme il l'avait répété à de nombreuses reprises. Pour autant, il imaginait qu'un mage aurait pu lui tenir tête du fait de son manque d'expérience en sorcellerie. Il découvrait qu'aujourd'hui, grâce aux connaissances de Khram, son pouvoir n'avait aucune limite. Elle pourrait sans problème devenir une sorte de dictatrice interdimensionnelle. Il n'avait cependant pas peur qu'elle passe à l'acte. Ce qui le pétrifiait était la puissance réelle que renfermait le livre et qu'il n'avait jamais imaginée.

— Khram est effectivement un puits de savoir immense, lâcha-t-elle enfin.

— Et si, et je dis bien si, tu éliminais la sorcellerie de l'équation... que ferais-tu de Khram ?

— Je n'y ai pas réfléchi, mais je suppose que je devrais le détruire.

— Est-ce possible ?

Crystal sourit.

— Je l'ignore.

— Me voilà rassuré, déclara Ascual. Il y a encore des choses que tu ignores.

Khram - Le Grand Livre 3Lisez cette histoire GRATUITEMENT !