Chapitre 16 : You don't know

926 84 56

                                                     *** RILEY ***

J'observais Justin, complètement perdu et surpris. Il détailla son salon dans le moindre recoin, et un sourire naquît sur son visage. Son sourire s'agrandissait au fur et à mesure qu'il reconnaissait les visages présent dans la pièce.

Je me contentais de rester en retrait pour assister à tout ça malgré moi. Il s'éloigna de moi pour aller serrer toutes ces personnes dans ses bras et un sentiment de solitude m'envahit.

J'avais accepté de participer à tout ça, j'avais même aidé à organiser tout ça. Je l'avais fait pour lui. Visiblement, nous avions réussi, il avait l'air ravi. Pourquoi est ce que je n'arrivais pas à l'être ?

Je regardais autour de moi, c'était pourtant si simple, je n'avais pas ma place ici. La soirée allait être longue, et je n'avais encore aucune idée à quel point.


                                                FLASH BACK - 48h plus tôt -


Je ne m'étais toujours pas réconciliée avec Sam, malgré les tentatives motivées d'Erin, qui souffrait tout autant que moi de cette situation. A vrai dire, je n'avais pas eu de ses nouvelles et je n'avais pas cherché non plus à le joindre.

Il me fallait un peu de temps pour digérer tout ça et je n'étais pas encore prête à lui pardonner cette maladresse. Je préférais me concentrer sur moi et ma convalescence, il était tant que je fasse passer mon bien être en premier.

Je prenais de plus en plus de plaisir à ressortir malgré l'angoisse que cela suscitait encore, je savais que j'étais sur la bonne pente. Je m'affairais dans la cuisine, testant une nouvelle recette de gâteau, pour m'occuper.

C'était une journée off, chaque semaine, chacun vaquait à ses occupations pendant vingt-quatre heures sans l'autre. C'était une règle que l'on avait fini par instaurer avec Justin, non seulement pare que nous avions chacun des activités qui nous étaient propres, mais aussi parce qu'on ne devait pas rester H24 ensemble.

Cette séparation avait du bon, mais elle me semblait toujours aussi pénible bien que j'aimais m'accorder du temps rien que pour moi et mes proches. J'avais fini par accepter que Justin faisait parti de ma vie désormais, mais nous ne pouvions pas devenir dépendant l'un de l'autre.

Après avoir englouti à peu près un quart de la tablette avant que le chocolat noir ne soit totalement fondu, on sonnait à la porte.

« J'arrive. »

Hurlais-je en tentant de me dépatouiller de tout ce bazar que j'avais mis sur le plan de travail. Je trottinais jusqu'à la porte d'entrée, ouvrant brusquement, sûre d'y découvrir ma meilleure amie derrière.

« Bonjour... est ce que je dérange ? »

Me questionna une voix masculine en me détaillant du regard, amusé. Entre le chocolat, la farine et les fruits rouges étalés un peu partout sur moi, je faisais peine à voir. A croire que j'avais entamé un vrai bras de fer avec la cuisine, et que j'avais perdu.

« Bonjour, je... euh non... j'étais entrain de tester une nouvelle recette. Entrez. »

Invitais-je alors Scooter Braun, le manager de Justin, à entrer chez moi.

« Est ce que tout va bien ? »

Ne puis-je m'empêcher de demander, en appréhendant le pire. Il me rassura rapidement, en m'adressant un regard bienveillant.

The Worst Day of Our LivesLisez cette histoire GRATUITEMENT !