Prologue

14.1K 592 42
                                                  


Je me suis longtemps considérée comme une fille sans histoires. Ma vie, sans être monotone ou ennuyeuse, a rarement été ponctuée de revirements inattendus ou d'aventures rocambolesques.

J'ai eu une enfance sereine et une adolescence à peu près équilibrée, mes parents sont toujours ensemble, et j'ai toujours été cohérente dans mes choix d'études et de carrière par la suite. Je n'ai pas perdu de proches, je n'ai pas été bouleversée par un grand drame, qui m'a fait tout remettre en question.

Dans ma vie amoureuse, j'ai eu quelques aventures, j'ai connu les papillons dans le ventre et deux-trois relations foireuses. Puis j'ai rencontré Jean, mon fiancé, et tout a semblé trouver exactement sa place.

Mais ça, c'était avant.

Avant mon embauche dans l'agence Kreatio. Avant de le rencontrer, lui.

Et maintenant, je suis là, assise sur ce trottoir, le téléphone à la main, en train de pleurer toutes les larmes de mon corps.

Comment ai-je pu autant me voiler la face ? Combien de temps pensais-je pouvoir continuer comme ça, comme si de rien n'était ?

La vérité a fini par me rattraper, froide, brutale et sans pitié. Et dans cette vérité, tout est de ma faute. Tout ce qui semblait avoir du sens dans ma vie est maintenant éclaté.

Le pire, dans tout ça, c'est que sous cette douleur fulgurante qui émerge de ma poitrine, et se déverse jusqu'à mes yeux, la seule chose en filigrane à laquelle j'arrive à donner du sens, c'est...lui.

Alors, je me relève. Je tire sur les pans de ma robe pour la remettre droite, je m'essuie les yeux.

Je retourne à la table où mes amies m'attendent, les yeux écarquillés, navrées.

Je leur jette un rapide coup d'œil, et je vide mon verre de rhum-coca d'un seul trait.

Il faut que tout ça cesse.

C'est juste un collègue [TERMINÉ - AUTO-EDITION]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant