| TYRON | Chapitre 36

Depuis le début

Bon, puisque je suis revenu, autant profiter pour aller dormir moi aussi ! Fatigué, je me rue sur mon lit, aussitôt fait, je ferme les yeux et essaye de dormir.

Même si les démons qui me hantent chaque nuit reviennent dans mon sommeil, je veux dormir.

~~~

C'est à peine si je peux rester debout. Je n'ai pas assez de force. Pourtant, on m'ordonne de me battre.

On m'ordonne de sauver ma peau. Lui ou moi.

Un coup dans la mâchoire, un pied dans le ventre, et l'adversaire est vite mis à terre.

Il devait sûrement être plus fatigué que moi... ou alors j'ai une bonne résistance.

J'ai gagné. J'ai encore gagné.
De toute manière, si je ne gagne pas c'est le fouet qui m'attend. Et mon corps en a assez de subir des cicatrices.

Et quand je gagne, j'ai le droit à un peu de répit. A manger - plus que d'habitude -, un lit, et le droit de regarder la télé pendant une heure.

Lorsque je perds, c'est le fouet. Pas de nourriture pendant deux jours, et je dors à même le sol.

Autant dire que je fais tout pour gagner. Mon "maître" m'a trouvé dans une poubelle, alors même que j'étais nourrisson. Malheureusement pour moi, il allait devenir pour moi autant un père, qu'un bourreau.

Je dois combattre pour lui. Les gens misent de l'argent sur moi, et quand je gagne, il rapporte l'argent. Mais quand je perds... il en perd.

Il m'a appris à combattre. Pour moi, c'était l'homme qui décidait de ma vie. Je n'ai jamais eu l'intention de fuir, de toute manière, je ne pouvais pas.

Jusqu'à ce que les combats que je faisais commencent à devenir des combats à mort. Je ne voulais pas tuer. Tuer voulait dire arrêter la vie de la personne en face de moi.

Mais encore une fois, c'était lui ou moi.

Et j'ai décidé de sauver ma peau. J'ai parfois fait en sorte que mon adversaire abandonne, mais ça n'arrivait pas souvent.

Mes excès de colères ont commencés à devenir plus fréquent. Pour je ne sais quelle raison, peut être que je perdais la boule, à force d'être enfermé...

Lorsque je me mettais en colère, je n'avais plus conscience de ce que je faisais. Et lorsque je reprenais mes esprits, l'adversaire en face de moi était déjà mort.

Et moi, j'avais les mains couvertes de sang.

Je ne pouvais pas m'échapper de cet endroit. Je ne pouvais pas, échapper à ma folie.

Jusqu'à ce qu'il vienne. Et qu'il me batte.

Lorsqu'il est arrivé dans l'arène, quelqu'un l'a appelé et lui a demandé ce qu'il faisait ici, et surtout s'il allait faire le poids contre moi. Il a alors répondu :

- Je suis venu te sauver.

Je ne le connaissais pas. Je ne l'avais jamais vu.

Pourtant, sans m'en rendre compte...
Une larme a coulée.
Quelqu'un avait entendu mon souhait.

~~~

- 'Taaaaaain. Fais chier. Rêve de mes deux !

D'un revers, j'enlève tout de suite la larme qui a coulé dans mon sommeil.

Ça nous arrive souvent de rêver de notre passé. Enfin je dirais plutôt cauchemarder ! Ressentant encore de la fatigue, je regarde l'heure qui l'est. Le cadran affiche 8 heures. Alors... qui ou qu'est ce qui a pu me réveiller ?

The Seven Demons [TERMINÉE]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !