21. Leader

1.9K 262 26

— J'aurais dû partir avec lui, soupira Aitsuki pour la huitième fois de la soirée.

Le mage-guerrier était parti chasser son père et retrouver Rufus depuis déjà cinq nuits et la barmaid n'avait toujours aucune nouvelle.

— Je voudrais un oublietout, demanda un homme au visage partiellement dissimulé par une capuche brune. Et je voudrais de la lecture.

Aitsuki hocha la tête d'un air approbateur, signe qu'elle connaissait bien le sens de cette expression, il voulait une mission. Puis elle posa un verre transparent devant lui et se retourna pour attraper la grande bouteille qui contenait le breuvage souhaité. Elle encaissa le paiement puis passa la main sous le bar et en sortit un livre noir de taille moyenne qu'elle ouvrit devant elle. L'homme lui arracha l'ouvrage des mains et le regarda mais le reposa bien vite devant sa propriétaire.

— N'essaie pas de m'arnaquer ! Il me faut une mission bien payée.

— Criez encore plus fort et la seule chose que vous aurez c'est la patrouille sur le dos.

Rufus était bien le dernier des fous s'il n'avait pas pensé à ensorceler son livre noir. Aitsuki avait payé de son sang l'autorisation de le consulter, toute autre paire d'yeux qui se poserait sur ces pages ne verrait que des feuilles vides.

— Nous disions donc une mission, quelle catégorie ?

— Vous les leaders de ligues êtes bien tous les mêmes, grommela l'homme. Il faut vous graisser la patte pour avoir une vraie mission.

Aitsuki le regarda, interloquée, la prenait-il réellement pour un leader de ligue clandestine ? Elle n'en avait ni la carrure, ni l'envie.

— Je suis navrée de vous contredire mais je ne suis pas leader, je me contente de tenir l'auberge en l'absence de son propriétaire.

— De là à ce que vous l'ayez fait disparaître pour que l'absence soit permanente il n'y a qu'un pas. Ce ne serait pas la première fois qu'une succession se ferait ainsi.

Il, insinuait-il qu'elle avait tué Rufus ? Il ne manquait pas de toupet ! Aitsuki réprima son envie de glisser une goutte de baiser du mort dans son prochain verre et lui sourit. Cet homme s'apprêtait à risquer sa vie pour une mission tout à fait illégale, avec un peu de chance il n'en reviendrait pas.

— Nous disions donc une mission, quelle catégorie ?

Pour toute réponse l'homme ôta un bandage autour de son annulaire et dévoila un petit tatouage, un « S » noir.

— Je ne prends pas en-dessous de 10 000, j'ai besoin de cash, et dans la région.

Il remit son bandage et retira sa main du comptoir mais quelques gouttes de sang eurent le temps de glisser le long de son poignet et de tomber sur le bois sombre du bar. Aitsuki passa distraitement un coup d'éponge, quand les clients ne se vidaient pas de leur sang dans son établissement c'était le sang que quelqu'un dont ils avaient croisé la route qui s'étalait au sol. Jamais elle n'oublierait la vision des têtes amenées par Nox lors de son premier passage ici. Cet homme était en fuite, elle pouvait le jurer.

— Petit souci avec votre ancienne ligue ou chasse à l'homme ? demanda-t-elle curieuse.

Le mage grogna une réponse inintelligible. Cela ne la regardait en rien. Néanmoins ses mouvements furent révélateurs, son corps frissonnait, il jetait des coups d'œil réguliers un peu partout, il ne tenait pas en place, il avait peur.

— Mêlez-vous de vos affaires ou vous ne survivrez pas longtemps à la tête de votre ligue.

— D'accord, d'accord, je ne voulais pas vous froissez.

NoxLisez cette histoire GRATUITEMENT !