Chapitre 13.

750 43 2

Le trajet en voiture c'était déroulé dans le calme, simplement interrompu par quelques questions de la Mère de Kara pour sa fille, Tamara et également Elise.
Souhaitant savoir comment se passait leur travail, ou bien encore si la jeune avocate n'avait pas été trop terrible pendant le vol entre Los Angeles et l'aéroport de Québec.
Elise avait raconté une version édulcorée de la crise de panique de sa petite amie, ce dont cette dernière était extrêmement reconnaissante.
Elle n'avait pas besoin que sa Mère soit au courant de son babillage incessant qui aurait pu potentiellement paniquer la moitié de la première classe.
Si elle ne l'avait pas réellement fait, bien entendu.
Une fois arrivées devant la Maison de vacances de la famille de Kara, la jeune femme s'empressa de descendre, suivit par sa petite amie, qui lui assura s'occuper des valises, la laissant courir à l'intérieur pour voir son Père.
Ainsi, Elise se laissait un peu de temps pour reprendre ses esprits, mais également un peu de temps pour se préparer mentalement à rencontrer la deuxième personne qui avait participé à apporter Kara sur Terre.

- Tom va être sympa, retentit la voix de Tamara à ses côtés, la faisant sursauter légèrement.
- J'espère, parce que je suis vraiment morte de trouille maintenant. Je sais que j'ai dit à Kara que j'étais sûre que tout allait bien se passer, mais la vérité c'est que je l'ignore totalement et ça me terrifie.
- La première fois que tu le vois. Tu peux te demander si tu n'as pas fait une erreur d'être dans la même pièce que lui. Mais s'il y a bien une chose dont je suis sûr, c'est qu'il aime sa fille et K' t'aime. Alors ça va bien se passer.

Souriant timidement à la meilleure amie de sa petite amie, soulagée de la voir la rassurer, plutôt que de se moquer d'elle pour une fois, Elise se détendit tout doucement.

- Merci Tamy !
- Allez ! Laisse-moi t'aider avec ses valises et allons à l'intérieur pour que tu puisses rencontrer beau-papa. Il vaut mieux le faire le plus rapidement possible, comme ça tu arrêteras de stresser plus rapidement et tu pourras enfin te détendre.
- Je ne suis pas sûre de réussir à me détendre complètement pendant ce séjour. J'ai l'impression que je vais passer tout mon temps à rencontrer des personnes qui comptent pour Kara et avec qui je ne vais peut-être pas m'entendre. Et si quelqu'un ne m'aime pas, n'aime pas mon travail, ou quoi que ce soit d'autre que j'ai pu faire pendant ma carrière.
- Tu as vraiment besoin de te détendre Elise. Si quelqu'un te dit quelque chose, viens me chercher, ou va chercher K'. Elle ne te laissera de toute façon surement pas une seule minute seule, tu l'as connait.
- Ouai...
- Allez ! En route mauvaise troupe ! S'exclama Tamara, prenant la jeune femme par le bras, l'empêchant de faire demi-tour ou même de s'arrêter une nouvelle fois, comme elle en avait certainement l'intention, tirant l'une des deux valises qu'ils avaient sorties du coffre.

Ils auraient à faire un deuxième aller-retour pour chercher les valises restantes en en prenant seulement une chacune, surtout les bagages supplémentaires de Kara qui en avait pris bien de trop, comme toujours, mais cela valait le coup de le faire comme ça, au moins Elise avait tout le soutiens dont elle avait besoin, sous la forme de la meilleure amie de sa petite amie...
Arrivant devant la porte d'entrée de la maison de vacance de la famille de la jeune femme aux cheveux noir, Elise se sentit une nouvelle fois sur le point de défaillir, ou de vomir, voir même peut-être les deux, elle ne savait pas vraiment en faites, mais elle savait qu'elle ne pouvait pas reculer maintenant.
De toute façon, elle était surement juste un petit peu trop dramatique.
Tout allait bien se passer.
Elle devait juste rencontrer le Père de sa petite amie.
Elle avait déjà fait la moitié du chemin en rencontrant sa Mère, elle pouvait le faire.
Laissant Tamara pousser la porte d'entrée de la maison, la jeune actrice y entra timidement, tout en soulevant la valise pour passer le seuil de l'entrée.

Tome 0 : KaraWhere stories live. Discover now