- Ma chérie, tu pourrais être à l'autre bout du monde, nous ne raterions jamais une occasion de te souhaiter ton anniversaire.

Une larme roula sur ma joue. Après les émotions de ces derniers jours, j'avais cruellement besoin de réconfort. Et entendre mes parents à l'autre bout du fil me rappelait que je ne pouvais plus sauter dans un taxi, débarquer chez eux et me faire dorloter quand tout allait de travers.

- Vous êtes vraiment les meilleurs. Mais je vais devoir vous laisser, nous sommes en pleine visite avec ma collègue Siobhan.

- En pleine visite ?

- Oui nous devons comparer des lieux de réception pour un mariage au mois de Mai. Et crois moi sur parole, c'est du travail d'organiser tout ça. En plus, c'est une union traditionnelle irlandaise donc autant te dire que parfois j'ai du mal. Heureusement, une bonne partie de l'équipe est là pour me guider.

- C'est vraiment très gentil de leur part. Et je suis sure que tu vas les épater. Aller, ma chérie, je te rappelle plus tard. Bisous de nous tous !

Je raccrochais, le vague à l'âme, et pris quelques minutes pour souffler et faire à nouveau bonne figure. Je trouvais Siobhan toute seule, près de la rivière, appuyée contre une pelle plantée dans le sol.

- M.O'Reilly est parti?

- Oui. Il a fait une attaque, je viens de camoufler son corps quelque part dans le verger.

En voyant ma tête totalement dépitée, Siobhan partit dans un fou rire frénétique. En réalité, M.O'Reilly, parti accueillir des clients, avait laissé Siobhan toute seule pour la visite du cadre extérieur.

- Tu as reçu un coup de téléphone de ta famille ?

- Oui mes parents essaient d'appeler une fois par semaine.

- Et ça va ? Tu tiens le coup ?

- Il y a des jours avec et il y a, comme aujourd'hui, des jours sans.

- Je sais exactement ce qu'il te faut. Finissons les photos pour notre exposé de ce soir et toi et moi, Roxanne Mullighan, nous allons partir à la conquête de l'Irlande.

J'attrapais l'appareil photo dans mon sac, pris quelques clichés du verger bordant la rivière, de la bâtisse dans sa globalité , de la salle baignée de la lumière du jour. Et après avoir salué M.O'Reilly, nous primes la route, direction l'Irlande sauvage.

Siobhan m'emmena d'abord déjeuner dans un petit pub d'une ville voisine. D'après elle, il se faisait là bas les meilleurs fish and chips de toute la côte Est de l'Irlande. Assise l'une en face de l'autre, une pinte de Magners à la main, nous fîmes un rapide débriefing de notre visite.

Rapidement, nous arrivions à la conclusion que le cadre était parfait mais la salle beaucoup trop petite. Je décidais de changer de sujet, pour m'intéresser un peu à ma nouvelle amie.

- J'ai eu honte tout à l'heure quand tu t'es présentée. Je me suis rendue compte que je ne connaissais même pas ton nom de famille. Je fais vraiment une amie pitoyable.

Siobhan fronça les sourcils et, tout en me fixant, bût bruyamment une gorgée de cidre. Elle reposa sa pinte sans me quitter du regard. Je me sentais vraiment mal à l'aise, me demandant ce que Siobhan pouvait penser à cet instant précis. Puis son visage se radoucit et elle me gratifia d'un sourire rayonnant.

- Tu flippes vraiment pour tout, Roxy. C'est tout à fait normal de ne pas encore bien se connaître. Et puis, si j'avais eu la plastique de Jamie, je pense que tu te souviendrais de tout ce qui me concerne haha !

An irish love (En Réécriture )Lisez cette histoire GRATUITEMENT !