Chapitre 49

7.6K 577 35

Point de vue de Kira

- Tu vas où comme ça? M'interppela Steve
- Voir ma famille. Répliquais-je. Je rentre avant ce soir pour le combat souffle un peu.
- Tu dois t'entraîner tu tombes pas face à ta dernière adversaire.
- Je sais, plus tard d'accord?

Je prend mes affaires et claque la porte derrière moi, je croise dans le couloir une des combattantes, elle reste quelques secondes plantée en pleins milieux du couloir à me regarder, au moment où je passe près d'elle celle-ci tourne la tête et me suit du regard.

- Gabriella Rodriguez?
- C'est moi. Confirmais-je
- On est ensemble ce soir.

Je relève et tourne la tête vers elle, elle me salut d'un signe de tête et poursuit son chemin sans que je ne puisses lui répondre. Je sens l'anxiété grandir en moi en voyant sa carrure beaucoup moins frêle que la mienne. Peut être que je devrais prendre quelques conseils en fait. Je poursuit mon chemin d'une démarche rapide et pousse la porte de l'entrée en m'engouffrant avec précipitation dehors. Je marche sous la chaleur écrasante vers ma voiture, je claque la portière d'une main et de l'autre insère la clé.

- Il faut qu'on parle.

Je lâche un cri de surprise et regarde ma tante dans le rétroviseur en lui lançant un regard noir, je démarre et sors de ma place après qu'elle soit montée près de moi.

- T'étais obligée de camper dans ma voiture?
- J'ai parlé à Aaron. Déclara-t'elle

Je tourne subitement la tête vers elle.

- Tout va bien là-bas? M'inquiétais je
- D'après lui quelqu'un te surveille ici et fait le compte rendu à Castiel.
- J'y crois pas. Soufflais-je

Je la vois se redresser dans son fauteuil les yeux rivés sur moi.

- Il faut que tu te méfie.
- Je vois énormément de personne tous les jours ici, ça pourrait être n'importe qui.

Comme Steve.

- En fait, je penses avoir une idée sur la personne. Déclarais-je
- Ne fait pas de conclusion hâtive.
- Pourquoi? Lâchais-je
- Tu crois vraiment que Castiel aurait choisis la cible la plus évidente? Maugréa-t'elle

Je soupire frustrée, pourquoi faut-il que ça tombe toujours sur moi? Être dans ce club c'est pas une tâche facile alors en plus si je suis surveillée... Sans compter que Sandro sait tout de moi et qu'il va faire en sorte que je meurs.

- Qu'es que tu vas faire? Me demande-t-elle
- Voir ma fille et parler à Rafaella, ça ne peut plus durer j'ai besoin qu'elle prenne contact avec Aaron.
- Pourquoi?
- Si tout se passe bien dans trois jours... Je souris tristement. Tout sera enfin finit.

Au bout de dix minutes de questionnements j'aperçu enfin la maison, je me gare devant l'allée et me dirige presque en courant vers la maison en me jetant littéralement sur la sonnette. En me tournant je distingue Milla s'approcher d'un pas plus lent, la porte s'ouvre et une masse me percute, je me penche vers elle et soulève Mia en la pressant contre moi. Qu'es qu'elle m'a manqué...

Criminal [Tome 2]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant