Chapitre 11 - Spectacle - Partie 6

297 52 22

« Maintenez l'ogive ! Régis, toi et tes gars, vous vous occupez des berges du sud ! Et trouvez-moi ce putain de bâtisseur ! » hurlait Serge, en sueur, concentrateur actif pointé sur les pierres branlantes de la tour nord.

Il repéra d'un coup d'œil Amalia Elfric, tout juste débarquée, blanche. Un flash les aveugla. Les journalistes s'étaient montrés aussi promptes à accourir que l'armée et Serge n'avait pas pris le temps de leur interdire la zone.

« Amalia ! Prends le relais pour la tour sud ! Kalin va s'effondrer avant le bâtiment, il a besoin d'aide !

— On n'a pas assez de monde pour les berges ! cria quelqu'un derrière eux.

— Attention ! »

La tour sud s'écroula. Amalia leva le bras. La chaînette qui reliait ses bagues à son bracelet s'illumina d'un sortilège puissant, une vague qui écarta in extremis les sorciers condamnés. Au fil des siècles, les vieilles pierres du bâtiment avaient été ensorcelées pour résister à la magie. Cela rendait la démonstration de l'Ordre plus terrible encore et leur compliquait la tâche.

La tour sud au sol, l'ordre de Serge n'avait plus d'importance et Amalia se dirigea vers les berges. L'eau inondait déjà toute cette partie de l'île, elle en avait jusqu'à mi-mollet.

Elle s'arrêta net, figée par le spectacle de l'Once courant vers eux avec toute la puissance de ses longues foulées. Nouveaux éclats de lumières, nouvelles photos. Serge, derrière elle, grogna un «comme si c'était le moment». L'animal reprit forme humaine à quelques mètres du Commandant des Armées.

« Il y a du monde à l'intérieur ! Faites-leur un passage ! ordonna le sorcier dont l'Once avait pris l'apparence.

— Il y... quoi ? s'affola Serge.

— Les mécas qu'ils raflaient, c'est là qu'ils les emmenaient ! Par Merlin, plus vite ! »

L'Once avait déjà braqué son concentrateur ganté sur la façade et usait de toute sa puissance pour retarder l'affaissement du portail. Son sortilège scintilla et se mêla à ceux de la quinzaine de sorciers en train de se démener sur le parvis.

Amalia réagit en première. Elle fit sortir deux colonnes de pierre des restes de la tour sud. L'armature grinça, trembla, puis trouva un point d'équilibre incertain, mais salvateur.

« Serge ! Laisse la tour ! À trois on peut ménager un passage ! »

Elle se retourna et héla la petite trentaine de P.M.F. qui les entouraient.

« J'en veux la moitié pour consolider, assurer nos arrières, l'autre moitié sur les berges. Sortez-moi cette île de l'eau ! Serge, l'Once, avec moi ! »

Amalia s'engagea vers l'entrée de l'édifice et posa un instant la main sur l'épaule de l'Once. Le criminel qu'elle cherchait depuis si longtemps lui adressa un regard équivoque et, sous les flashs des photos, avec l'aide de Serge, ils firent exploser ce qu'il restait de la porte pour entrer dans l'édifice en démolition.

---- 

OUF ! Après une lutte intense, nous avons réussi à terminer ce chapitre en Décembre ! 

Bonne année !

Cloé & Tat'

----

----

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.
Les traitresLisez cette histoire GRATUITEMENT !