Abandon

127 9 35
                                                  

Petit lexique 
Ratonhnhaké:ton = Radonhankédon

Kaniehti:io ) = Gonietteziio
Ista = mère en mohawk 

Aveline de Grandpré avait décidé de faire une surprise à son meilleur ami en ce jour si spécial. C'était l'anniversaire de Ratonhnhaké:ton, son ami mohawk de Boston. Elle l'avait rencontré enfant lors de son premier voyage à Boston avec sa belle-mère. Ils avaient tout de suite sympathisé et étaient resté très proche depuis même si Aveline était de quatre ans l'aînée de Connor. Cela ne changeait en rien leur relation très complice.

Aujourd'hui la belle métisse partait à Boston pour quelques jours. Elle voulait revoir son ami de longue date et désirait aussi passer la journée du 4 avril avec Ratonhnhaké:ton. Aveline avait donc prit l'avion très tôt de la Nouvelle-Orléans pour pouvoir profiter pleinement de la journée.

*

La journée allait être longue pour Connor Kenway. Il n'aimait pas fêter son anniversaire. Le jeune étudiant était donc sur son lit et lisait une nouvelle fois le journal de bord de son grand-père. Achille, l'ami de sa mère, avait fréquenté à une époque Edward Kenway, son grand-père qui était marin sur l'un des bateaux le plus connus de son époque. Ils avaient fait partie de la même entreprise. Le jeune brun aurait aimé le connaître beaucoup plus ainsi que le rencontrer comme son père d'ailleurs...

Au moment où le mohawk commençait à s'assoupir en étant bercé par les mots de grand-père Edward, la sonnette se mit à retentir. Sans grande motivation, Connor se leva de son lit et tout en gardant dans main gauche le journal. Il lui était d'une grande aide chaque année durant cette période et il avait l'impression de mieux connaître ses origines du côté de son père avec ce recueil. Ses longs cheveux noirs en bataille lui cachait le visage. Ratonhnhaké:ton était pied nus ainsi que torse nu. Il n'avait pas jugé utile de prendre une chemise pour aller ouvrir la porte. Le natif grommelait en se dirigeant vers la porte. Il n'avait pas envie d'être dérangé surtout en ce jour. L'étudiant voulait être seul avec le seul souvenir qu'il avait de son grand-père Eddie. Il inspira un bon coup et bomba le torse et se prépara à sortir son plus beau sourire de façade.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il vit sa meilleure amie, et son amour secret, sur la paillasson. Connor fut tout de suite mal à l'aise devant Aveline toute souriante. Il était tout de même torse nu !

Il essaya alors de discipliner ses cheveux avant de saluer son amie. La jeune femme se mit à rire doucement de la réaction du mohawk avant de le prendre dans ses bras joyeusement. Ratonhnhaké:ton ne sut comment réagir. Il n'était pas habitué au contact et n'était pas une personne tactile. Il se demandait bien la raison de cette étreinte. 

«  Bon anniversaire, mon petit ours !  s'exclama gaiement la policière.
- Bonjour, Aveline. »

Elle tapota sur l'épaule gauche avant de se retrouver de nouveau devant Connor très embarrassé. Il ne pouvait pas cacher ses émotions à Aveline et surtout pas lorsqu'il était triste. C'était la première fois qu'il la voyait lors de cette période de l'année. Elle n'était au courant de rien. Ratonhnhaké:ton était toujours mystérieux sur son enfance avant de rencontrer sa meilleure amie. La louisianaise n'avait jamais compris pourquoi son meilleur ami n'avait jamais eu de père et encore aujourd'hui.

L'étudiant en école vétérinaire laisse passer son amie afin qu'elle puisse rentrer dans sa petite maison qu'il partageait avec Kaniehi:io, sa mère. Il mis quelques instants avant de se ressaisir et de prendre la valise rouge qui était restée à l'entrée. Aveline s'était affalé sur le sofa du petit salon. Le voyage avait dû être long. 

OS Assassin's CreedLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant