Prologue

1.3K 114 12
                                    

   Info importante !!!J'ai effectué pas mal de modifications sur toute l'histoire, donc je pense que ça serait mieux si vous relisiez LRDLH

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

Info importante !!!
J'ai effectué pas mal de modifications sur toute l'histoire, donc je pense que ça serait mieux si vous relisiez LRDLH... En plus, ça vous permettra de vous remettre l'histoire en tête ! Baptiste s'appelle désormais Tristan, Phil s'appelle Elio et Patricia : Mila. Je n'ai pas touché au reste mais si vous constatez dans votre lecture ces prénoms, ce serait gentil de me le signaler afin que je modifie cela au plus vite ! Bonne lecture !

——————

— Elle est née.

— Enfin. Vous êtes sûr que c'est elle?

— Absolument, reprit l'homme, confiant et n'attendant aucun protestation.

   Le silence régnait dans la salle ronde. Le Conseil, formé d'une vingtaine de personnes, femmes et hommes, avait finalement annoncé sa naissance. Il s'était réuni quelques heures plutôt pour débattre quant à l'arrivée de la fille. Sa mère n'existait plus, son père, volatilisé on ne savait où. Qu'affrontera cette jeune enfant ? Telle était la question que tous se posaient. Il fallait la mettre sous haute protection, il fallait qu'elle ignore ce monde dans lequel elle venait de mettre les pieds.

   Mais tout le monde n'était pas du même avis. Ne fallait-il pas mieux la mettre chez un de ses rares parents ou plutôt la placer chez un inconnu ? Le débat durait depuis deux longues heures et certains baillaient d'épuisement. Ils n'avaient pas dormi de la nuit.

     L'homme brun qui avait annoncé l'heureuse, ou plutôt malheureuse, nouvelle, se leva de nouveau pour prendre la parole.

— Nous la placerons chez un membre de sa famille. Point final, je n'accepterai aucune contestation. Le président du Conseil a refusé de la mettre dans un endroit inconnu. Le président ayant droit de veto, la solution mentionnée précédemment est imposée.

    Des injures fusèrent de toute part et la plupart des personnes présentes poussèrent des cris. Peu nombreux étaient les femmes et les hommes d'accord avec ce qu'avait annoncé le sous-président.
Puis le silence fut ramené par le vieillard qui se tenait impassible depuis le début du Conseil, près de l'imposante cheminée. D'un claquement de doigts, il venait de faire taire l'assemblée alors qu'un feu flamboyant brûlait le bois présent dans la cheminée.

    Toutes les personnes réunies contemplaient avec envie et répulsion le vieillard dont les yeux couleur de la glace avaient captivé l'assistance. L'ancien respirait la confiance en soi, et le charisme qu'il dégageait était souvent fatal pour ses auditeurs.

— Après décision du Conseil de la placer chez un membre de la famille, il me revient désormais la tâche de choisir un nom à la fille. Je n'userai pas du pouvoir qui me revient comme notre cher président, nous voterons. Je vais donc baptiser l'enfant Adéliane, et puisse ce nom lui être favorable.

Pendant ce temps, dans la salle, toutes les mains se levaient.

La fille s'appelait désormais Adéliane.

Tome 1 : Le Reflet de l'HiverOù les histoires vivent. Découvrez maintenant