Chapitre 2 : La famille

535 32 5

Point de vue Marry

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

Point de vue Marry

Ça déjà vingt minutes que l'on roule dans l'immense voiture noire de ma grand mère. Le trajet était super long, je veux juste me dégourdir les jambes. La vielle dame n'as pas décroché un mot de tout le trajet, tant mieux je ne me sent pas de lui parler. Peut-être que j'y suis allée un peu trop méchamment, je n'aurais pas dû lui parler comme ça tout à l'heure, mais pourquoi a t'elle attendue que mes parents meurent pour venir nous voir. Ou était-elle pendant tout ses années.
Notre mère nous a jamais parlé de sa famille. On savais juste qu'ils habitaient en Angleterre.

-Mary ?
Me chuchote Morgan qui était dans mes bras.
-Oui ma belle.
Morgan est la plus petite de la famille. Elle a treize ans et encore au collège. C'est ma petite protégée, comme disait maman. Je ferais tout pour la protéger.
-Sa ne te fait pas mal de quitter tes amies et ton petit copain Jacob?
J'étais figée sur place à l'entente de son prénom. Je lui racontai tout à Morgan sauf ça , je ne pouvais pas j'avais honte, trop honte de moi. Je voulais qu'elle garde une bonne image de moi, un bon exemple. J'étais naïve, j'étais trop conne pour faire confiance à se connard de Jacob et mes sois disant amies me l'on toutes fait a l'envers. Et maintenant je m'en mort les doigts de ne pas avoir réagis lorsqu'il était encore temps.
-Mary ça va?
Me dit-elle en me faisant sortir de mes pensées.
-Oui ça va, ça va.
Lui dis-je avec un petit sourire forcé.
-Ça ne me fait rien de les quitter et toi qu'est-ce que ça te fait? Ils savent que tu pars en Angleterre?
Lui dis-je pour changer de sujet.
-Oui je l'ai dit à tout ma classe, on a un peu pleuré avec quelques unes de mes copines
Me dit-elle avec un petit rire.
-Ils vont me manquer, ma vie la bas va me manquer je ne me sens pas de tout de recommencer a zéro. J'ai peur Mary.
-Ne t'inquiètes pas, tout va bien se passer, garde juste confiance en toi et tout va bien se passer je te le promet.
Lui dis-je en embrassent sa tête.

-BORDEL REGARDEZ MOI CETTE BARAQUE !
S'écrit Hugo qui était à côté du chauffeur.
Ont se retourne vite vers la fenêtre.
Bordel ce n'est pas une maison, c'est un château. Un tas de personne sont devant la porte d'entrée -l'immense porte d'entrée- tous en ligne avec des uniformes et d'autres en costume.
On descent rapidement de la voiture pour suivre notre grand mère devant l'entrée de la maison.
-Je vous présent Jorge mon major d'homme.
Nous dit elle en nous montrant un vielle homme en costume.
-Bonjour les enfants! Si vous avez besoin de quoi que se soit venez me demander à moi ou à Elisabeth.
-OK.
Nous répondons tous en chœur.
-Elisabeth, va monter les enfants chacun dans leurs chambre.
Ordonne ma grand mère d'une voit fatiguée. Elle ne va pas bien ça se voit, mais pourquoi ? Je ne sais  pas pourquoi ça me dérange, je m'en fou d'elle. Mary c'est ta grand mère quand même si elle ne serait pas là tes frères et toi seriez dans la rue. Tu dois t'excuser pour ton comportement de tout à l'heure. Et puis merde. Stupide conscience.
-Grand mère ?!
Tout le monde se retourne y compris ma grand mère, l'aire choquée.
Quoi ? Je ne connais pas son prénom, alors il y pas de quoi être choqué.
J'ignore le regard insistant de Abigail et m'approche de ma grand mère.
-Euhhh... je suis désolée pour tout à l'heure j'étais juste un peu fatiguée sinon vous allez bien? Vous avez l'aire d'être fatiguée.
Je chuchote.
Elle sourit de toutes ses dents -où du moins ce qu'il en reste - et entre en me faisant signe de la suivre. Ce que je fis immédiatement.
La maison est encore plus belle dedans que dehors, il y a un côté moderne mais en même temps vieux. La vielle a du goût finalement.
-Tout d'abord ne me dit plus jamais « vous » ça me fait trop vieillir.
Me dit elle.
-C'est toi qui le dit.
murmurai-je dans ma barbre.
- Et je voulais m'excuser aussi, je sais je n'ai pas été très délicate à l'hôpital. Je n'ai jamais étais douée pour annoncer les mauvaises nouvelles.
dit elle en gloussant.
Je sais que c'est dure pour tes frères et toi et c'est pour ça que je suis la. Pour vous aider et pour rattraper toutes les années perdues.
-Pourquoi ? Pourquoi c'est juste maintenant que tu viens pour « rattraper les années perdu »
-Tu le sauras peut être un jour. Maintenant vas dormir, demain on est invité chez les voisins.
-Pfffffffff
soufflai-je le plus fort possible et suis Elisabeth qui est revenu pour me conduire dans ma chambre.
Elle m'énerve. Elle m'énerve. Pourquoi doit elle être si mystérieuse, cette famille a trop de secrets . Mais je vais découvrir leurs foutu secret.

Je rentre dans ma nouvelle chambre. Elle est immense il y a un grand lit un grand dressing avec plein d'habits et une grande salle de bain.
Je me presse de prendre une bonne douche chaude et me change en pyjama puis dors. Je suis tellement fatiguée que je m'endors directement.

Demain va être un autre jour sans toi.

Second Chance  [Z.M]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !