Chapitre 37

9.1K 626 23

Je me lève de mon fauteuil et me dirige vers les toilettes du jet. Je ferme la porte derrière moi et ajuste mes lentilles qui commençaient à me gêner, j'en profite pour temponner mon visage d'eau et souffler lentement.

Je m'en sors bien. Je m'en sors très bien. Répétais je mentalement

Je sortis quelques minutes plus tard et retourna m'asseoir près des deux hommes.

- Qu'allez vous faire au Brésil Gabriella? Me demanda-t-il
- Rendre visite à ma nièce et à ma soeur. Répondis-je du tac au tac

Il sourit et me tendit une coupe de champagne que je saisis délicatement sous le regard attentif du deuxième homme, je serre mes jambes contre le sac d'armes qui était posé à mes pieds.

- Nous arrivons dans dix minutes. Déclara-t'il

___

- Si vous avez besoin de quoi que ce soit n'hésitez pas. Insista-il

Nous nous serrons la main tandis que je m'éloigne, le sac sur l'épaule, vers le taxi qui attendait sur le parking devant moi. Lorsque je m'attache je sors aussitôt mon portable et envoie un message à Rafaella pour la prévenir de mon arrivée, je répond aussi aux parents de Vincent en confirmant ma présence à l'enterrement ce vendredi. Autrement dit dans trois jours. Je prend le temps de me poser quelques secondes et d'essayer de me vider l'esprit.

- Fíjese en la ciudad próxima. (Arrêtez moi à la prochaine ville.) Demandais-je
- Es en 15 minutos (C'est dans 15 minutes.) Répondit-t'il

Je baisse la tête vers mon écran, et hésite à envoyer un message à Aaron, je m'y résigne et met mon téléphone en veille.

- ¿ Problemas? (Des problèmes?) Demanda-t-il

Je croise son regard dans le rétroviseur et sourit tristement.

- ¿ Que haría si usted debía escoger entre dos personas a quiénes usted quería? (Que feriez-vous si vous deviez choisir entre deux personnes que vous aimiez?) Demandais-je
- Escogería el que me hace sentir viviendo. (Je choisirais celle qui me fait sentir vivant.) Répondit-t'il

Je reste silencieuse quelques secondes en sentant ma gorge se serrer.

- ¿ Y si había perdido la que le gustaba, le perseguiría su vida con la segunda? (Et si vous aviez perdu celle que vous aimiez, vous poursuivrait votre vie avec la deuxième?) Chuchotais-je

Il reporte son attention sur le rétroviseur et me lance un regard compatissant.

- La vida es demasiado corta. Procuraría de ser feliz sin olvidar a esta persona porque no se trata de esto. Pienso en señorita a la que hay que dejar del tiempo al tiempo. (La vie est trop courte. Je ferais en sorte d'être heureux sans oublier cette personne car il ne s'agit pas de ça. Je pense mademoiselle qu'il faut laisser du temps au temps.)

Je pose ma tête contre la vitre les yeux dans le vague, je finis par fixer pensivement le paysage qui défilait les paroles du chauffeur tournant en rond dans mon esprit. Il finit par s'arrêter je le paye et lui donne un billet en plus, il se tourne vers moi surpris.

- Muchas gracias por estos consejos. (Merci beaucoup pour vos conseils.)
- Buena suerte para el próximo. (Bon courage pour la suite.) Répondit-t'il en souriant

Je ferme la portière et regarde autour de moi. Je suis presque chez moi... Je poursuit ma route et marche le long des maisons alignées, je m'arrête enfin devant la mienne. Je rentre dans la propriété et frappe à la porte plusieurs fois, elle finit par s'ouvrir sur Rafaella que je prend dans mes bras en souriant. Je me penche vers ma chérie que je saisis en l'embrassant sur la joue, les bras de Mia se posent autour de mon cou tandis que je rentre en cherchant du regard les parents des jumeaux. Je finis par les apercevoir dans la pièce d'à côté, je pose Mia qui se dirige avec Rafaella dans la cuisine, je m'assois en face d'eux et pose mon sac.

- sont Aaron et Chase? Me demandèrent t'ils
- Ils sont restés à Abu Dhabi avec une fausse identité.
- Je vous avais pourtant dit de faire attention à eux. Grinça la femme

Je rigole et secoue la tête dégoûtée.

- Vous croyez que je viens en colonie de vacances? J'ai du boulot ici moi aussi, on est tous en danger dans cette histoire. Surveillez votre petite fille c'est tout ce que vous avez à faire. Répondis-je en me levant

Je me dirige vers la cuisine où se trouvait Rafaella, je sortis l'ordinateur portable et m'assis près de Mia qui mangeait sa glace avec appétit. J'entre l'adresse du club que je dois rejoindre, une page noire s'afficha lorsque j'appuie sur "prendre contact". Une écriture blanche apparut en bas de l'écran.

"Qui êtes-vous?

Je tape sur la barre de réponse.

Gabriella Rodriguez.

J'attends sa réponse en me pinçant la lèvre.

Les inscriptions pour cette année sont complètes.

- C'est pas vrai! M'exclamais-je

Je ne suis pas sûre qu'on vous propose en paiement deux millions d'euros en armes.

J'envoie la réponse et attendit sa réponse, au bout de quelques secondes je commença à perdre espoir, avant que je ne ferme l'ordinateur une phrase apparu.

Paiement accepté, vous commencez demain.
Point de rdv: Plage.

Fin de conversation. "

••

Message important posté sur ma page de conversation allez voir! ⚠

Criminal [Tome 2]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant