Partie 143: confrontation

6.6K 536 11

Dans la peau de Nayem, petit retour en arrière







Je sentais mes forces m'abandonnait, je me sentais mourir mais je ne pouvais pas à abandonner, laisser ma femme et mes enfants je ne pouvais pas ..

Kamilya entre dans la pièce un sourire au lèvre

Moi: qu qu'est ce qui qui qui (tousse) te fait sourire ?

J'avais du mal à parler, à garder les yeux ouvert, à tenir sur mes jambe, à respirer, à rester en vie .. j'avais du mal à vivre .

Kamilya: Je viens d'avoir un appelle de Monsieur Argent .. il m'a annoncé que le plan avait avancé considérablement
Moi: de quoi est ce que tu parles ? Lui demandais je avec difficulté ?
Kamilya : il l'a enlevé 😂 et tu sais ce que sa signifie? Qu'il va la violer et une fois chose faite, toi tu seras à moi

Elle s'approche de moi et caresse ma joue avant de poser ses lèvres sur les miennes

« Rien qu'à moi Nayem » Dit elle entre nos lèvres avant de m'embrasser.

Elle me dégoûte mais son annonce m'a fait l'effet d'une bombe. Nahel seule avec lui, elle a raison il va la violer, il va le détruire et je ne suis pas là pour la protéger !

Moi: jamais je serais à toi Kamilya
Elle me regarde, je venais de l'énerver mais je devais lui dire pour qu'elle comprenne que tout ça ne sert à rien

Kamilya : bien sur que tu seras à moi .. quand j'aurais tué ta femme .. j'y vais de ce pas mon amour
Moi: touche un seul de ses cheveux et je te jure de te tuer .. si il lui arrive ne serait ce qu'une égratignure, l'enfer sera pour une maison de repos comparé à ce que je vais te faire

J'avais beaucoup de mal à parler mais j'étais très sérieux

Kamilya : garde tes forces pour plus tard mon sucre d'orge, ne te fatigue pas . À tout à l'heure mon amour

Elle sort de la pièce alors que je hurle son prénom pour qu'elle revienne mais rien .. fait que je me bouge, il faut que je sorte, que le loup se réveille . Il faut que je retire cette seringue de mon bras et même si je réussi, avec tout l'aconit que mon corps a reçu, je ne serais pas sur pied avant des semaines voir des mois et je ne peux me le permettre.

Je réfléchissais à un moyen mais toute cette réflexion a eu raison de moi et je me suis endormi épuisé .














Je me réveille, je vois Kamilya devant moi en train de se ronger les ongles .. elle fait ça quand elle est stressé ou quand elle est énervé ..

Moi: il a échoué ?? Dis je Avec un sourire narguant
Kamilya : échouée ? Ah non il l'a violé, bien comme il faut puisqu'après ça elle l'a envoyé à l'hôpital.. peut être qu'il est mauvais au lit ? C'est sûr que n'importe qui vient après toi est mauvais tellement toi tu es un maître ..
moi: il l'a violé.?
Kamilya : oui, tu veux voir ?
Elle sort son téléphone et me montre, il était au dessus d'elle et je le voyais l'a violé, je le voyais faire des vas et viens à ma femme, mon tout .. la haine que j'ai ressenti, la douleur .. mes larmes ont coulé

Kamilya : tu pleures ?
Moi: je vais te tuer Kamilya, j'espère que je bien accroche pcq je vais te tuer peu importe le temps que ça me prendra mais je te tuerais
Kamilya : tu es tellement adorable, sexy, beau, viril, musclé ..
elle dépose ses lèvres sur les miennes, j'essayais de me détacher d'elle mais je n'avais pas de force .. elle m'embrassa le cou, le ventre et descendu jusqu'à mon entre jambe .

Chronique de Nahel : Je suis la Belle, il est ma bêteLisez cette histoire GRATUITEMENT !