The Twelfth

108 16 12

« Aller JiHoon-hyung ! Réveille-toi ! » s'exclamait WooJin en secouant indéfiniment son ami

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

« Aller JiHoon-hyung ! Réveille-toi ! » s'exclamait WooJin en secouant indéfiniment son ami.

Il était actuellement onze heures du matin, et JiHoon n'était toujours pas debout, ce qui désespérait l'ex-brun. Et après c'était lui qui devait avoir les responsabilités en tant que plus vieux ? Quelle blague. Ça faisait déjà vingt minutes que l'originaire de Busan agitait dans tous les sens son camarade, qui ne daignait ouvrir un œil. C'est pas comme si le temps pressait, pas du tout.

Découragé, le plus jeune laissa tomber pour l'instant, il retenterait sa chance plus tard. Il n'avait qu'à commencer ses recherches de son côté.

Son premier réflexe en ouvrant la page Internet, fut de taper dans la barre de recherche "Villes possédant un réseau internet en août 2017". Peut-être tomberait-il sur des données à jour, ne sait-on jamais. À sa grande surprise, sa technique fonctionna, il tomba sur une liste complète des villes du monde où il y avait ne serait-ce qu'une barre de réseau, tout cela détaillé. La liste aurait été faite par une jeune fille de Busan, d'à peu près leur âge, qui écrivait sous le pseudo baepeace_99, d'après son profil sur le site. N'en croyant pas ses yeux, WooJin s'empressa d'enregistrer le document dans son portable. Des informations pareilles n'avaient pas de prix dans cette situation.

Le garçon creusa un peu plus dans le profil de la jeune fille, et il se rendit compte qu'elle en connaissait un rayon sur cette apocalypse. Tout les renseignements dont ils avaient besoin étaient disponibles dans les écrits qu'elle avait mis en ligne. C'était vraiment extraordinaire.

Une idée vint soudain à l'esprit du garçon aux cheveux rouges. Puisqu'elle habite à Busan, peut-être y était-elle encore ? Ce serait une bonne idée de faire équipe avec elle. Enfin, si elle était encore en vie.

Aïe. Il n'y avait pas pensé. Le jeune homme vérifia sa dernière date de connexion.

En ligne.

C'était décidément son jour de chance. S'il se dépêchait de créer un compte, il aurait même le temps de parler avec elle.

Alors le cadet s'empressa de remplir le formulaire d'inscription, et voilà qu'il était membre du site, et qu'il entamait une conversation avec baepeace_99, sous le nom de park_sngth101.

Au même moment, JiHoon se réveilla enfin. Il frotta rapidement ses yeux encore à moitié fermés à cause de cette lumière aveuglante qui provenait de l'extérieur, et vint poser sa joue sur le dos de WooJin.

« Et bah c'est pas trop tôt ! s'exclama-t-il, les yeux rivés sur son écran de portable.

– Tu aurais dû me réveiller, au lieu de m'attendre, marmonna le plus vieux alors qu'il luttait contre le sommeil.

– C'est ce que j'ai essayé de faire pendant vingt minutes, je te signale ! rit l'autre qui pianotait à toute vitesse sur son clavier.

– Qu'est-ce que tu fais WooJin-ah ? demanda de sa voix endormie le roux, s'asseyant en tailleur à côté de son ami, après avoir frotté ses paupières une énième fois du revers de sa manche.

– 'Y a une fille super calée sur tout ce qui passe en ce moment que j'ai trouvée sur Internet, alors je lui parle pour avoir des renseignements.

– Parce que t'as Internet... ? interrogea JiHoon en se laissant tomber en arrière.

– Ouaip !

– Cool...

– Ce sera plus facile pour arrêter tout ça, affirma WooJin.

– J'avoue, mais comment tu peux savoir si ce qu'elle dit est vrai ?

– C'est beaucoup trop précis ce qu'elle raconte, tu peux pas inventer des trucs pareils.

– Si tu le dis. »

Puis un silence emplit la pièce. Le plus jeune continua d'envoyer des messages à la vitesse de la lumière à son interlocutrice, tandis que son compagnon l'observait, allongé sur le lit, alors qu'il réfléchissait.

Le Busanais avait tendance à donner sa confiance un peu trop facilement. Si ça se trouve, la fille à qui il parlait n'était pas du tout ce qu'elle prétendait être, ou elle inventait tout ce qu'elle disait, ils ne pouvaient pas le vérifier. Certes, il y avait peu de chance : qui diffuserait des informations fausses à propos d'une apocalypse en sachant pertinemment que peu de gens vont les voir ? Mais ils devaient quand même être méfiants.

« T'as trouvé d'autre gens qui donnent des informations de ce genre ? demanda JiHoon.

– Honnêtement j'ai pas cherché plus loin. », avoua son cadet.

Il en était sûr. De toute façon, il a toujours été comme ça. Déjà quand ils avaient des devoirs de recherches à faire en cours, il prenait toujours la première source qu'il trouvait et s'en contentait.

Alors l'aîné prit l'initiative de sortir son portable, et commença à rechercher de son côté aussi. Après dix pages de liens dans le moteur de recherche, il se rendit compte que seule cette baepeace_99 avait des informations. Ils étaient bien avancés. Elle avait intérêt à être une source fiable.

Le jeune homme commençait cependant à avoir faim, et malheureusement, les deux avaient fini toutes leurs provisions.

« WooJin ?

– Qu'est-ce qu'il y a ? répondit celui-ci sans détourner son regard de son écran.

– J'ai faim.

– Et y a plus rien dans les sacs ?

– Nope.

– You pig baby, plaisanta le garçon en reprenant les dires de SungWoon.

– Oh, arrêtes avec ça ! rit l'autre en poussant l'ex-brun qui se retrouva allongé sur le lit, avant qu'il ne se prenne quelques coups de la part de son camarade. Emmène-moi au centre commercial !

– J'ai pas signé pour t'avoir comme meuf en fait.

– Tu la boucles et tu m'emmène ! »

Une fessée à son cadet et le plus vieux se leva, puis se dirigea vers la porte. WooJin, de son côté, se rassit sur le lit, suivant JiHoon du regard, un sourire au lèvres. Ça faisait longtemps qu'ils n'avaient pas eu de moments « normaux » comme ça, à se bagarrer pour un rien, comme des idiots. Ça lui avait manqué. Il ne manquait plus que leur pyjamas roses et la danse des Pink Sausages.

Au moins, ça lui ferait une sortie. Mais il comptait bien se venger de cet affront, son ami ne s'en sortirait pas aussi facilement pour l'avoir frappé de la sorte.

Tu vas voir, Park JiHoon.

Lump of Nightmares [Wanna One]Where stories live. Discover now