Partie 137: Bonne chasse

7.3K 592 3

Je réfléchissais jour et nuit à un plan, je dormais très peu et délaissée mon rôle de mère .

Ayem: maman on peut aller au parc ?
Je la regarde, j'allais lui dire non mais son visage triste comme ça ..

Moi: approche bébé
Elle vient et saute dans mes bras
Ayem : c'est quand Papa il revient ?
Moi: bientôt mon cœur, bientôt
Ayem : il est parti à cause de moi ?
Moi: bien sûr que non, tu sais que papa t'aime, il est parti à cause du travail
Ayem: alors on peut aller au parc
Moi: oui, met tes chaussures

Je monte me changer et mettre mes chaussures, cette sortie ne peut que me faire du bien ..







De retour à la maison, Ayem était toute contente de cette sortie, elle avait un magnifique sourire et moi aussi .. je met Amza dans une trotteuse et me dirige vers la cuisine pour préparer le repas de mes enfants .


J'entends la porte claqué et Ayem crier tonton
Aymen: comment va la plus belle de mes filles ?
Ayem: trop bien aujourd'hui on est allé au parc
Aymen: c'est bien ça elle est où maman ?
Moi: dans la cuisine
Il me rejoint seul, bisou sur le front.

Aymen: comment tu vas ?
Moi: je survis
Aymen: on a toujours pas de piste .. je ne sais pas où chercher ça me rend fou
Moi: Argent , vous le surveillez ?
Aymen: évidemment mais il doit s'en douter, il sort pour travailler et ensuite il rentre .
Moi: je veux le rencontrer
Aymen: non
Moi: si c'est moi qu'il veut alors il fera tout ce que je lui dirais ..
il me regarde puis secoue la tête
Aymen:
C'est trop dangereux
Aymen: non faisons ça dans ses bureaux, aucun risque . Il veut le pouvoir et bien il va l'avoir
Aymen: non Nahel
Moi: je ne te demande pas ton avis
Aymen: imagine que ça tourne mal, tes enfants ils n'auront plus de parent.

Il a raison sur ce point mais j'étais prête à courir le risque .

Moi: tu sera là pour eux, tu les prendras comme les tiens
Aymen: t'es sérieuse là ?
Moi: oui Aymen et puis ce n'est qu'une rencontre .

Il souffle, signe qu'il est en train d'accepter !

Aymen: quand ?
Moi: demain
Aymen: je viendrai te chercher et je t'accompagnerai
Moi: ok
Aymen: une fois la bas qu'est ce que tu compte faire ?
Moi: j'improviserai
Il sort de la cuisine, je sais qu'il n'est pas enchanté de mon plan mais c'est le seule plan qu'on a pour l'instant alors on verra bien .














14 heures, je suis devant ses bureaux. Un grand building, je me demande ce qu'il fait dans la vie .. je vais à l'accueil et demande Argent

« Personne du nom d'Argent ne travaille ici »
Je regarde Aymen, c'est impossible !
« Vous êtes sur ? Je l'ai vu entrer dans le bâtiment pourtant » lui dis je
« sur et certaine »

Elle s'éloigne de nous pour s'adresser à quelqu'un d'autre ..
moi: il nous a donné un faux nom
Aymen: se fils de pute nous manipule depuis longtemps, trop longtemps
Moi: excusez moi madame si je vous le décrit peut être seriez vous en mesure de le reconnaître
Elle: on peut essayer
Moi: il est grand et assez bien formé, il est brun avec une cicatrice qui traverse le crâne
Elle: ah vous parlez sûrement de monsieur Cruzet
Moi: monsieur Cruzet c'est exactement lui
Elle: vous avez un rendez vous ?
Moi: non mais pouvez lui dire que Nahel est là svp il acceptera de me recevoir.







Devant son bureau, je respire un bon coup et j'entre. Il était là à m'attendre, sourire en coin . C'est vrai que c'est un bel homme mais il est tellement répugnant

Lui: qu'elle agréable surprise Nahel, une très bonne surprise
Moi: bonjour Monsieur Argent ou plutôt monsieur Cruzet
Il sourit et se lève, il fait le tour de moi plusieurs fois en humant mon odeur .

Lui: délicieuse, vous êtes délicieuse Nahel ..
moi: ou est il ?
Lui: et direct en plus de ça, je vais finir par croire Que vous êtes la femme parfaite
Moi: répondez à ma question
Lui: en charmante compagnie
Moi: ou?
Lui: qu'est ce que j'ai en retour ?
Moi: que voulez vous ?
Lui: la même chose depuis tant d'année, je vous veux vous
Je fronce les sourcils, tout ça pour moi ?
Lui: je ne veux pas vous retirer votre pouvoir, je vous veux vous avez votre pouvoir
Moi: c'est impossible, je veux bien vous offrir mon pouvoir mais moi
Lui: très bien alors vous connaissez la sorti

Il se lève pour rejoindre son fauteuil
Moi: un dîner

Il relève la tête

Moi: vous m'aurez pour un dîner, tachez de vous montrer cordial. Vous semblez être un homme tout à fait normal et c'est cet homme avec qui j'accepte de dîner

Il sourit alors que moi pas

Lui: c'est fascinant ce que l'amour est capable de faire accepter au gens

Je fronce les sourcils

Lui: voyez vous, pour votre mari ça n'a pas été très compliqué, il fallait juste s'adresser à la bonne personne . La convaincre d'idée stupide et hop elle a fait tout le salle boulot à ma place

Moi: vous n'êtes qu'une ordure
Lui: non je suis pire que ça
Il me narguait, il jouait avec moi
Lui: je refuse votre invitation à dîner
Moi: vous savez ce qu'on dit monsieur Cruzet ?

Il me regarde

Moi: que même le diable s'assied pour prendre des notes quand il voit une femme énervé et blessée ..

Je m'approche de lui jusqu'à le coller

Moi: vous ne le voyez pas là ? Juste ici ? Moi je le vois et il a déjà commencé à prendre des notes . Faite attention à vos arrières Argent, de la proie je suis passée chasseur .

Lui: bonne chasse

Chronique de Nahel : Je suis la Belle, il est ma bêteLisez cette histoire GRATUITEMENT !