Chapitre 6

424 35 2

Regina ce réveilla à onze heure du matin, elle avait très mal dormi. Elle pensait à Emma, comment faire pour que la blonde lui pardonne son mauvais comportement ? Et la dispute avec Robin venait s'ajouter au tableau. Tout à coup, il lui vint une idée. Pourquoi ne pas lui écrire une lettre d'excuse. Elle sourit de sa bonne idée. Elle se leva de son lit et alla vers son bureau où elle commença la lettre pour Emma.

Chère Emma,

Comme tout être humain, il m'arrive de commettre des erreurs. Je déteste les conflits et celui-ci m'attriste tout particulièrement. Je suis quelqu'un de têtue et qui aime avoir le dernier mot, mais parfois je ne réfléchis pas avant de parler, surtout quand je suis avec toi. Je crois que c'est parce que tu es la seule personne avec qui je suis vraiment moi-même et tu dois aussi certainement être la seule à me tenir tête.

J'y ai pensé toute la nuit, la seule chose que je peux faire maintenant est de te demander pardon, autant te dire que ce n'est pas quelque chose de facile pour moi, je ne m'excuse jamais ! Je sais que c'est très compliqué, que j'ai été brutale dans mes propos. Néanmoins je caresse toujours l'espoir d'une belle amitié avec toi. Aussi, J'espère que tu pourras envisager de me pardonner.

Avec toi je suis moi-même. Mais une phrase peut tout faire basculer. J'espère que tu pourras me pardonner.

Je m'excuse sincèrement.

Regina

Regina mit la lettre dans l'enveloppe, et écrivit le nom Emma dessus avec sa plus belle écriture. Elle chercha un moyen pour lui donner, et après cinq minutes de réflexion, elle décida de simplement la glisser sous sa porte.

Regina marcha donc vers l'entrée de la maison d'Emma. Une fois devant la porte, elle se pencha et glissa la lettre en dessous . Chose faite, elle repartit chez elle.

Emma se leva avec un mal de tête, et descendit les marches pour aller se préparer de quoi manger. Tout en étant dans ses pensées, elle se prépara des gaufres. Une fois qu'elles furent prêtent elle s'assit à la table de la cuisine et les mangea. Ensuite, elle se leva et décida d'aller prendre une bonne douche, pour se changer les idées. Après cette douche salvatrice, elle s'habilla d'un jeans et d'une chemise rose, puis redescendit au rez-de-chaussée. Là elle vit une lettre par terre dans son entrée. Trouvant ça bizarre, et de nature curieuse, elle prit la lettre entre ses mains, et ouvrit l'enveloppe et la lit lettre à voix haute.

Chère Emma,

Comme tout être humain, il m'arrive de commettre des erreurs Je déteste les conflits et celui-ci m'attriste tout particulièrement. Je suis quelqu'un de têtue et qui aime avoir le dernier mot, mais parfois je ne réfléchis pas avant de parler, surtout quand je suis avec toi. Je crois que c'est parce que tu es la seule personne avec qui je suis vraiment moi-même et tu dois aussi certainement être la seule à me tenir tête.

J'y ai pensé toute la nuit, la seule chose que je peux faire maintenant est de te demander pardon, autant te dire que ce n'est pas quelque chose de facile pour moi, je ne m'excuse jamais ! Je sais que c'est très compliqué, que j'ai été brutale dans mes propos. Néanmoins je caresse toujours l'espoir d'une belle amitié avec toi. Aussi, J'espère que tu pourras envisager de me pardonner

Je m'excuse sincèrement.

Regina

Emma resta sans mots et c'est les larmes aux yeux, qu'elle partit en courant vers la maison de sa chère voisine.

Elle prit une grande inspiration avant de sonner à la porte de Regina. Il ne fallut que quelques secondes avant que la porte s'ouvre, dévoilant Regina.

_ Emma.

Emma ne répondit rien,

Se rapprocha et serra Regina dans ses bras. Regina peu habituée à des actes de ce genre, se tendit dans un premier temps avant de lui rendre la pareille.

_ Alors tu étais sincère? Lui montrant la lettre encore dans sa main.

_ Bien-sûr, que j'étais sincère. Je suis tellement désolée Emma.

_ Je te pardonne.

Regina lui sourit, heureuse que la blonde ait accepté ses excuses, et qu'elles puissent repartir sur des bonnes bases. Robin ne serait pas trop heureux de ça et de nouvelles disputes étaient à prévoir, mais elle s'en foutait.

_ Tu veux venir prendre un café ? lui proposa Regina.

_ Oui, bien sûr. Si tu as du chocolat je préfère.

Emma suivit Regina jusqu'au salon, parlant et riant comme si rien ne s'était passé ces derniers jours.

Elles buvaient tranquillement leurs café et chocolat chaud, en discutant, complètement plongées dans leur bulle, qu'elles n'entendirent pas la porte d'entrée et ne virent pas Robin rentré dans le salon. Il regarda d'un mauvais œil l'échange entre les deux femmes. Voir Regina avec un air épanoui le mit en rogne.

_ Je peux savoir ce qu'elle fait chez moi Gina ?

Les deux femmes sursautèrent, et Regina se leva du canapé, afin de répondre à Robin d'une voix sèche.

_ Qu'est-ce que ça peut bien te faire qu'Emma soit chez MOI !

_ Comment veux-tu que je le prenne ? Je rentre à la maison et je trouve cette femme chez nous, alors qu'il n'y a même pas vingt-quatre heure, tu m'as dit qu'elle te plaisait.

Regina rougis, et vit qu'Emma avait les yeux gros comme des soucoupes. Elle sentit la colère s'emparer d'elle, de quel droit venait-il lui faire des leçons chez ELLE !

_ Tais-toi ! Idiot. Tout d'abord ici c'est chez MOI et non chez nous ! Ensuite je fais ce que je veux chez MOI ! J'invite qui je veux. Maintenant va-t'en Robin.

Robin partit,en à l'étage en gueulant, il détestait plus que tout la blonde qui lui enlevait sa Regina, elle était à lui.

Regina ne savais plus où se mettre tellement elle était gênée, Emma avait un petit sourire en coin, elle avait bien ressenti le malaise de la brune et il faudrait qu'elle pense à lui demander quelques explications.

_ Je suis désolée, pour Robin.

_Ce n'est rien je comprends, hum... enfin en partie ! Je crois que je vais aller préparer mon dîner.

_ Quoi déjà ? Si c'est à cause de Robin, je... Emma reste s'il te plait ?

Emma hésita, mais elle savait qu'elle ne résisterait pas à lui sauter dessus si elle restait, aussi elle préféra rentrer et la laisser mariner un peu.

_ Non vraiment je vais rentrer, je crois que tu as besoin d'avoir une conversation avec ton compagnon, mais on se revoit bientôt.

Regina était déçue qu'Emma parte déjà, mais la blonde avait raison, elle devait parler à Robin.

_ D'accord, à bientôt Emma.

_ Au revoir, Gina !

Regina rougi à ce surnom prononcer par la blonde et resta un instant rêveuse dos à la porte.

Un amour dangereuxLisez cette histoire GRATUITEMENT !