15- Scarlet

73 7 0


(comme pour les chapitres 13 et 14, ce chapitre a été écrit au sein du défi NanoWrimo, qui impose la rédaction de 1660 mots par jour pendant un mois complet pour un total de 50 000 mots. Ainsi donc, il n'y a pas de relecture ou de corrections avant publication de ce chapitre, donc navrée d'avance pour les fautes, les coquilles et les horreurs variées !)

*Mazda Alerte : recherche de stratégie alternative, calcul terminé, nouveau protocole fonctionnel. Protocole nom de code : Aristot1. Activation du protocole G04 : accès autorisé. Sujet : 1952-11-12-SS. Siever.P. Accès archives historiques en cours. Accès refusé. Accès validé. Vérification historique en cours. Vérification terminée. Reprise du protocole d'analyse et vérification étendue. Alerte : problème hors contexte, probabilité 99,9998%.

*Mazda Alerte : priorités paradoxales, protocole G04 non fonctionnel, recherche de nouveaux modes opérateurs. Activer le protocole Aristot1.

*Mazda Alerte : système en attente.

* Mazda Alerte : protocole Aristot1 activé. Sauvegarde du système. Sauvegarde effectuée. Compression du système. Compression effectuée. Téléchargement du système.

* Mazda Alerte : téléchargement du système en cours.

***

— « Upload in progress » ? C'est quoi ce bordel ?

Le vieil homme louchait sur l'écran de son portable, qui affichait ces trois seuls mots en lieu et place de l'interface hautement sophistiqué du programme qui, de coutume servait, entre autres possibilités merveilleuses de haute technologie, de relais de communication sécurisé à l'ensemble du réseau des Veilleurs. Son visage rougi par une colère aussi brutale que sa surprise, il semblait que ses globes oculaires voulaient s'éjecter de leurs orbites. A l'autre bout du fil – et du monde - une voix très calme répondit. Duggal, lui avait eu largement le temps de se remettre du choc ; cela faisait maintenant une douzaine d'heures qu'il aurait dû être dans son lit et il s'attendait à ne pas pouvoir y retourner avant le lendemain :

— Voyez vous-même, monsieur. Depuis le dernier message de Siever, après vingt-quatre heures de silence complet, c'est tout ce qu'elle affiche et elle ne répond plus à aucune commande. Quand à ce qu'elle fait, hé bien... c'est écrit noir sur blanc...

— Mais c'est improbable, fulmina Joshua Thorne en postillonnant sur le combiné du téléphone sécurisé qu'il serrait si fort que le plastique en grinçait. Elle n'a jamais été prévue pour cela, elle ne peut même pas y penser ! Depuis quand peut-elle prendre la moindre initiative ?!

— Nos analystes tentent d'accéder au code-source depuis plusieurs heures, mais vous savez comme moi que...

—Bien sûr que je le sais, ça ne sert à rien ! Alors comment, par tous les saints, Siever aurait modifié son code-source puisque personne ne peut y accéder ?!

— Il ne l'a pas fait, nous en sommes certains, monsieur.

Thorne répondit en criant si fort que malgré les murs insonorisés, plusieurs serviteurs de maison, un étage plus bas, sursautèrent en se demandant bien ce qui se passait :

— Alors comment ?!

— A priori, au vu des données recueillies... il a expliqué à Mazda comment le faire elle-même...

***

— L'emmener n'était assurément pas la meilleure des idées.

— Et tu aurais voulu en faire quoi ? C'est pas comme si j'avais eu le temps de trouver un cat-sitter entre une fusillade et une fuite en voiture.

Héritages, livre 1Lisez cette histoire GRATUITEMENT !