Chapitre 5

509 36 10

Regina est assise derrière la porte de chez elle, les jambes pliées et sa joue accoté sur sa cuisse, le regarde ailleurs, que venait-il de se passer avec Emma. Elle s'en voulait d'avoir parlé à sa blonde comme ça. En effet depuis que la belle blonde était entrée dans sa vie, elle ne savait plus où elle en était, tout se mélangeait dans sa tête et son couple avec Robin en pâtissait. Elle ne savait pas comment agir avec Emma, cette dernière la troublait plus que tout, c'était la première fois qu'une personne arrivait à lui faire ressentir cette chose. Elle prit alors la décision d'être la plus froide possible avec Emma, c'était la seule solution envisageable afin de sauvegarder son couple. Mon dieu, la blonde la rendait vulnérable et elle n'aimait pas ça. Elle devait s'excuser de son comportement, elle ne savait pas ce qui lui avait pris de lui claquer la porte au nez. Elle ne savait plus comment être avec elle maintenant. Bordel, cette femme la rendait folle, avec ses magnifiques cheveux blonds et ses yeux dans lesquels on pouvait se perdre.

- Non Regina, tu ne dois pas craquer !

Regina se leva et marcha vers la cuisine, des pensées plein la tête, se demandant comment faire pour s'excuser auprès d'Emma. En regardant partout une idée lui vint à l'esprit, pourquoi ne pas lui faire une bonne tarte aux pommes comme moyen de réconciliation, l'idée la fit sourire. Elle espérait juste qu'Emma accepte toujours de lui parler et qu'elle ne lui en veuille pas trop. Elle devait juste trouver comment lui expliquer son comportement sans lui faire comprendre son trouble. Elle se dirigea vers l'armoire et ouvrit les portes. Elle prit la farine et tous les ingrédients nécessaires. Elle posa le tout sur le comptoir de la cuisine et commença à faire la pâte. Une trentaine de minutes après elle avait fini la préparation de la tarte, elle la mit au four et enclencha la minuterie.

Une fois cela fait, elle décida de se détendre. Elle se servit un verre de vin rouge, alla s'asseoir sur son canapé, prit son livre sur la table du salon et continua tranquillement sa lecture.

Lorsque la minuterie sonna, Regina déposa son livre sur la table, se leva et marcha vers la cuisine. Elle regarda si la tarte aux pommes était bien cuite, la sortit du four et la déposa sur le comptoir afin de la laisser un peu refroidir.

Quelques minutes plus tard, Regina prit la tarte dans ses mains, marcha vers l'entrée, sortit de chez elle et marcha à pas lents et peu surs vers la maison d'Emma. Maintenant qu'elle se trouvait devant la porte de sa voisine, elle se demanda si elle faisait le bon choix ou si elle ne faisait pas une grave erreur de venir chez Emma qui devait certainement la détesté maintenant. Elle souffla pour se donner du courage, et sonna.

Emma était en train de jouer à un jeu sur son portable, lorsqu'elle entendit le ding dong, elle fut surprise et se demanda qui ça pouvait être. Elle déposa son portable sur la table. Marcha vers l'entrée et ouvrit la porte.

Emma resta sous le choc en voyant que c'était Regina qui se trouvait derrière la porte.

_ Regina ?!

Regina avait baissé la tête quand elle entendit la porte s'ouvrir.

_ Bonjour.

_ Que veux-tu ?

_ Je... Enfin...

_ Quoi ?

_ Je... tiens.

Regina donna la tarte à Emma. Qui la regarda d'un air interrogatif, ne comprenant pas très bien ce que la brune lui voulait.

_ C'est une tarte aux pommes, fait maison pas besoin la faire chauffer, elle est déjà cuite.

_ Pourquoi ?

Regina sembla hésiter à parler et Emma comprit son comportement étrange. Elle partit dans un fou rire, qui fit plier les sourcils à Regina se demandant ce qui lui arrivait.

_ Je vois maintenant tout est clair ! Tu as eu une putain de mauvaise conscience, tu t'en veux de m'avoir traité comme de la merde, dis-moi en face que tu es désolée, mets ton putain d'orgueil de côté bordel.

_ Comment oses-tu me parler sur ce ton jeune ingrate

Emma était maintenant en colère, elle lui remit sa foutu tarte et elle lui claqua la porte au nez.

Regina était tellement en colère après cette femme qu'elle lança la tarte sur la porte d'Emma, et qu'elle rentra chez elle comme si le diable était à ses trousses.

Arrivée chez elle, elle grogna et claqua sa porte, tout en pestant contre cette femme.

Emma de son côté était toujours en colère comment avait-elle osé venir ici et lui dire comment agir, alors qu'elle avait été aimable avec elle en lui rapportant du lait. Elle n'en revenait pas de la manière dont elle lui avait parlé et claqué la porte au nez, elle ne comprenait pas cette femme, elle était quoi bipolaire à changer d'émotions toutes les minutes ? Elle qui croyait qu'elle venait pour des excuses, elle s'était trompée sur toute la ligne. Emma prit ses clés de voiture, elle avait besoin de se calmer et d'aller prendre l'air. Elle trouva sur sa route un parc, elle s'y arrêta et marcha. Au bout d'un moment elle s'assit sur un banc et regarda devant elle. Le regard ailleurs, se posant mille questions sur le comment être avec cette femme compliquée mais magnifique. Elle prit la décision et de laisser Regina venir par elle-même la voir et faire la paix.

Bien plus tard, Regina était en train de préparer le dîner pour elle et Robin qui n'allait pas tarder à rentrer du boulot. Elle prépara comme repas un pâté aux légumes. Elle était en train de couper les légumes quand Robin surgit de derrière et entoura sa taille de ses mains ce qui la fit sursauter. Elle lui fit ses yeux noirs, mais il n'en tient pas compte et s'approcha plus près de sa belle pour un baiser. Mais elle se détourna et lui offrît sa joue. Elle n'était pas d'humeur à faire des baisers.

- Je peux savoir ce qui te prend Gina?

- Rien, je n'ai pas le goût de me chicaner avec toi Robin.

- C'est ce que j'ai dit à cette blonde qui te met dans cet état ?

Regina ce retourne d'un coup sec.

- Je t'interdis de parler d'elle.

Il rit.

- Elle t'a fait quoi, pour que tu prennes sans arrêt sa défense ? Elle te plaît c'est ça ? Tu veux te la faire ?

D'un coup il sentit sa joue lui bruler, et posa sa main dessus. Il regarda alors Regina qui avait la main encore levée et qui le pointait du doigt.

- Écoutes-moi bien ! Ce qui ce passe avec Emma, reste entre elle et moi ! Et oui elle me plaît et tu n'imagines même pas à quel point.

Robin la regarda avec des gros yeux, lui tourna le dos et partit.

Elle prit une bonne respiration, ce demandant ce qui lui avait pris de lui dire ça. Était-ce la vérité ou juste pour le blessé ? Elle n'était plus sûre de rien.

Elle laissa tout en plan, elle n'avait plus faim. Elle prit la direction de sa chambre et se coucha, peut-être y verrait-elle plus clair après une bonne nuit de sommeil.

Un amour dangereuxLisez cette histoire GRATUITEMENT !