1 :L'heure des révélations

5 0 0


Je m'appelle Samantha Johnson, j'ai 16 ans aujourd'hui, je suis ni trop grande, ni trop petite, j'ai les cheveux brun et lisse et les yeux marron. Je cause des choses que je ne peux expliquer, beaucoup de gens diraient que ce ne sont que des coïncidences mais je n'y crois pas. Laissez-moi vous donner un exemple :

Chaque année, au moment où je souffle mes bougies, un éclair abat une tulipe que ma mère avait plantée, au départ il y en avait 16. Cette année ne fut pas une exception, mais à mes 17 ans, qu'est-ce que la foudre frappera ?

Pendant ces vacances, mes parents m'ont inscrite à une sorte de colo qu'ils qualifient d'"aventure indispensable pour mon avenir" une "aventure" de 2 mois, la TOTALITÉ des grandes vacances, youpi. Ça fait 1 heure que nous sommes en voiture et ma mère

Ma mère :

Francesca Salovello, italienne, 39 ans, cheveux noirs ondulés, yeux bleu, grande, peau pâle et, à mon humble avis, extrêmement belle.

N'a toujours pas dit un mot et elle a les mains tellement crispée sur le volant que ses phalanges sont blanche :

-Oh Mam's, arrête de stresser, ce n'est pas la première fois que je pars ! Dis-je décidée à briser le silence

-Tu ne comprends pas, c'est...

-Oui oui, "indispensable pour mon avenir" j'ai bien compris, je la coupe.

Elle soupir mais n'ajoute rien, c'est là que la conversation se finie.

Au moment de s'engager dans une allée en terre, ma mère arrêta la voiture :

-Je ne t'accompagne pas plus loin, dit-elle en sortant ma valise du coffre, et je t'ai un peu menti, c'est indispensable pour ta... survie.

-Comment ça ? Dis-je, intriguée

Elle ne répond pas, m'embrasse, démarre la voiture et par, me laissant seule sur ce chemin boueux avec une valise de 3 tonne à mes pieds. Au bout du sentier, je suis arrivée dans la cour d'une laissons blanche hyper moderne avec une grande baie vitrée qui donne sur un salon gigantesque mais, pas l'ombre d'une personne.

10 min que je sonne en vain "Pitié qu'ils ouvrent, j'aimerais tellement passer 2 mois là-dedans"

Et voilà que mon souhait est exaucé, la porte s'ouvre :

-Salut ! Dit un homme de petite taille qui, je pense, avais largement la cinquantaine. Je suis Augustin, le directeur de cette colonie, et toi tu dois être... Samantha, c'est bien ça ?

-Bonjour, enchantée, oui je suis Samantha.

-On t'attendait, pose ta valise là Bathélimus la montera dans ta chambre, en attendant suis moi.

Il me fit une visite de la maison :

-Pourquoi n'y a-t-il personne ? Je demande, intriguée

-Au que si il y a des gens, mais ils sont déjà à leurs occupation quotidiennes.

-Ah d'accord, en tout cas, votre maison est magnifique.

-Merci.

Il me fait entrer dans un bureau tout aussi beau hormis la paperasse entassée dans tous les coins :

-Asseyez-vous Samantha, me dit Augustin en désignant une chaise.

Une fois installé, il fouilla dans ses papier et un sorti un :

-Donc si je comprends bien, votre mère ne vous a rien dis concernant cette colonie. Dit-il.

-Euh a par qu'elle était indispensable pour... ma survie, non

-Ah, je vois alors préparez-vous et ne me coupez pas, ça va vous faire un choque. Vous être une pelilla, un être étrange et mystérieux qui possède un pouvoir, à cette colonie vous allez découvrir et apprendre à maîtriser votre pouvoir. Retenez bien qu'être un pelilla est dangereux. Ces 2 mois vous verrez des tous nouveaux, comme vous, et des plus anciens qui sont là depuis 3 ans au maximum. Votre grande sœur Georgia n'est pas une pelilla, mais, votre petit frère Lukas en est un et le découvrira a ses 16 ans, il vous est strictement interdit de lui dire avant ou vous serez... punie. Maintenant vous savez tous.

Le secret de SamanthaLisez cette histoire GRATUITEMENT !