For every story tagged #WattPride this month, Wattpad will donate $1 to the ILGA
Pen Your Pride

Chapitre 20

2K 187 6

Ma vie était devenu un bonheur à l'état pur. La vie recommençait et cette fois nous étions tous réunis. J'avais laissé les lits à Pablito et à Nahil, je m'étais installé dans le salon pour les nuits, ça évitait que l'on soit tous serré.

Ce matin-là, tout le monde se rejoignait au salon pour Fajr, j'ai dirigé la prière comme à mon habitude. Suheyla est retourné se coucher mais j'ai demandé à mes parents de rester avec moi. Pablito et Nahil étaient là aussi. Il fallait que j'en parle ..

"Ça fait quelque temps maintenant que j'ai rencontré quelqu'un. Une femme. Elle est super vous savez. C'est une fille respectueuse, bien éduquée, de bonne famille. Elle aide sa mère à la maison, elle prie, elle apprends sa religion. Et voilà en fait j'voudrais l'épouser, religieusement."

Ma mère a accepté directement, quelle femme extraordinaire. Ma mère est le pilier central de ma vie. Pour elle, tant qu'une femme était croyante et pratiquante de l'Islam, elle acceptait le mariage religieux. Elle rêvait d'avoir une belle fille avec qui elle s'entendait comme si elle était sa propre fille. Elles parleraient pendant des heures, lui montrerait quelques recettes, feraient les magasins. Le rêve d'une maman.

Mon père lui, a posé pas mal de questions: quel âge avait elle, de quelle origine était elle, où habitait elle.. et j'en passe. Il voulait être certain que je l'aimais alors il m'a parlé..

"Tu sais mon fils, une femme c'est une douceur de vie. Lorsque tu te maries, tu deviens un homme, tu dois donc te comporter en homme. Tu diriges ta famille, tu la nourrit, la rend fier et la protège. Les conneries, tu oublies. Les sorties, tu oublies.

Est ce que tu l'aime vraiment ? Je ne te parle pas d'un simple amour. Comment te sens-tu sans elle? Est ce que l'air est encore respirable pendant son absence ? Es-tu prêt à te battre pour elle? Pour vous?

Un amour ça se construit, ça se travaille. Chacun doit y mettre du sien, chacun fait des concessions et des efforts. Tu dois l'avoir en amie avant de l'avoir en épouse, parce que c'est comme ça que tu crée des liens indestructibles.

Est ce que tu l'aimera encore quand elle sera malade, ridée, ou quand elle prendra 25 kilos? Tu l'aimeras quand même quand vous vous disputerez ? Quand les mots dépasseront les pensées ? Tu te dois de le faire.

Si tu doutes sur une de toute ces questions, oublies le mariage et cogite. Travaille sur ton amour.
Si tu as la réponse à toutes ces questions et que tu es sûr de toi, alors oui. J'accepte que tu l'épouse, avec joie et foi. Nous irons, moi, accompagnée de ta mère et toi, demander sa main dans les jours qui arrivent. Je suis si fier de toi Yazid Ma shaa Allah"

Il s'est levé, a embrassé ma mère sur front et lui a dit "tu m'as fait de sublime enfants omri.."

Elle était si heureuse, toute excitée, sautait de joie. Elle espérait que la famille de ma future femme dise "oui". Elle s'en est allé préparer du thé en chantonnant "Yazid va se marier, Yazid va se marier..."

Mes deux frangins m'ont sauté dessus, heureux pour moi. La vie nous souriait enfin. Ils ont attendus ça autant que moi, au final, on avait l'impression que c'était NOTRE mariage et non plus le mien. Pas une goutte de jalousie, pas une trace.

J'étais pudique de monter ma joie à ce moment là, les yeux de mes deux frérots étaient remplis d'amour. De l'amour à en donner, à en combler une femme pour la vie. Mais le destin était fait autrement. Personne n'aurait misé sur moi, personne n'aurait pensé que moi, Yazid, ex-taulard, ancien trafiquant de drogue repentis, allait un jour se marier. Et de plus, avec la plus belle des femmes.

J'vous jure. Quand on aime, c'est pour la vie. Wafa j'l'ai aimé à la minute où j'l'ai vu. J'en suis tombé raide dingue à la seconde où elle a plongé ses yeux dans les miens. C'était comme ça, c'était elle. Et j'en étais certain, c'était elle la moitié de mon dine. J'voulais l'emmener au HAJJ avec moi, en lune de miel à Dubaï, lui offrir des dizaines de fleurs dans des restaurants différents. J'avais énormément de projets avec elle, alors même que l'avenir était encore incertain.

Parce qu'à vrai dire, elle pouvait très bien refuser ma demande. Je lui avait fait moi aussi, beaucoup de mal. Je l'avais mis sur le côté, car je m'étais rangé et faire du haram ne m'intéressait plus. J'ai été énormément absent et j'ai appris avec les épreuves de la vie que celui qui s'absente trop souvent finira par se faire remplacer.

Tout s'que j'espérais c'est qu'elle n'ai confiée son coeur a personne d'autre que moi. Qu'elle n'ai entrouvert la porte de son âme a personne d'autre. J'ai besoin d'elle toute entière, dans sa totalité. J'espère qu'elle pardonnera mes fautes et qu'elle oubliera mes erreurs. In shaa Allah..

Tout le monde était partis du salon et je me retrouvais seule avec ma mère. Elle se demandait si j'avais une idée de la future date de mariage à la mosquée. Je voulais simplement me marier le plus rapidement possible, je ne veux plus passer mes journées sans elle, mes réveils sans elle, mes sommeils sans elle. Il en était hors de question.

"Dans deux semaines" avais-je répondu, calmement et sûr de moi. Je voulais me marier devant Allah azzawajel, pas devant les yeux des gens. Pas d'invitations, pas de fête. La religion, simplement la religion, c'était tout ce qui comptait.

Ma mère était fière de son fils, qu'elle voyait grandir. Je sais qu'elle craignait de mourir avant l'un de nos mariages et c'est quelque chose qui la rendait énormément triste. Alors pouvoir réaliser un de ses rêves, me faisais le plus grand bien.

"{Et parmi Ses signes, Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent}

Derrière la rétine de Yazid (TOME 2)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !