Chapitre 30 : Quitter Poudlard ?

39 5 1

De retour dans leur coin de la Salle Commune, Ilåna, Fiona et Mylon examinèrent l'épée magique.

- Donc... Tu es la seule à pouvoir manier ce truc ? dit Fiona.

Ilåna agita l'épée, qui se transforma en baguette. Puis elle agita la baguette, qui redevint une longue épée de bronze. Un peu plus lourde qu'Ilåna aurait pensé, mais elle paraissait maniable quand même.

- Pourquoi... ? Souffla-t-elle.

- Mhm, dit Fiona. Ta mère est une déesse et tu es une sorcière. Je me demande quel genre de sang hybride ça doit former.

- Oui, mais...

Elle n'arrivait pas à formuler sa pensée. Pourquoi la déesse voulait-elle ces objets, si elle ne pouvait pas s'en servir ?...

- Je peux te la prendre ?

Mylon se leva et esquissa des moulinets avec l'épée.

- En garde !

Il tendit l'épée à Fiona, qui avait du mal à la manier.

- Ouah, c'est lourd ce truc !

Elle la rendit à Ilana. Aussitôt qu'elle échangea un mouvement, l'épée changea de forme.

- Tu peux jeter des sorts avec ça ? demanda Mylon.

La sensation particulière d'Ilåna dans la forêt était toujours présente, et bien plus forte. La magie rayonnait tout autour de cette baguette. Elle pouvait sentir les ondes magiques couler dans son bras. Elle se concentra et l'agita. Des étincelles surgirent.

- Elle ne s'est pas transformée, souffla Fiona.

Ilana regarda la lanterne posée sur la table. "On tourne et on abaisse".

Wingardium Leviosa.

La lanterne s'éleva lentement en dansant dans les airs.

La baguette vibrait dans la main d'Ilåna. Tout ce pouvoir, toute cette force qu'elle ne connaissait pas... De cette baguette émanait une aura étrange, attrayante et repoussante à la fois.

Ilåna sortit sa propre baguette. Le morceau de bois taillé qu'elle ne regardait même plus avait la chaleur d'un feu de cheminée - lumineux, fascinant, et habituel à la fois. Elle sentait une magie qui pourrait être dévastatrice, un jour, mais qui restait pour l'instant sagement endormie. Elle se souvint tout à coup de la phrase que lui avait dit Ollivander, sur la baguette qui choisit son sorcier. L'arme qu'elle avait déterrée la mettait mal à l'aise.

- Bon, on l'envoie, déclara-t-elle.

Mylon plissa les yeux.

- Tu es sûre ?$

- Certaine. On s'en tient au plan. Pour l'instant.


***

Les attaques de Mangemorts persistaient. L'ambiance à Poudlard changeait insensiblement - moins de personnes pour se plaindre des mauvaises blagues de Peeves l'esprit frappeur ou pour défier le couvre-feu en traînant le soir dans les couloirs. Les Serpentard, comme les Gryffondor, s'acharnaient sur le trio, et en particulier sur Mylon. Les uns le traitaient de bâtard, traître, bouffon, pour avoir été envoyé à Gryffondor contrairement à sa famille - si Alby ne prenait part à ces moqueries, il n'avait rien fait pour le défendre non plus. Les autres le disaient lâche, intrus, menteur, parce qu'il n'était pas un "vrai" Gryffondor et un simple fils de grandes familles riches.

- Tiens, v'la l'autre con, lança un Gryffondor de deuxième année, alors qu'ils descendaient un escalier vers les salles de potions. Pas trop traumatisant, l'heure de colle ?

Nemesis Hogwarts Project [HP-PJ]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !