Episode 3

21 1 0


Je suis chez moi, dans ma chambre. Le téléphone est posé devant moi sur mon lit. Je n'ai qu'à télécharger l'application ouverte dessus. Une application qui permet de se trouver un correspondant. Je respire un grand coup et j'appuie sur "téléchargement".

Après avoir réglé les différents paramètres, langue parlée, langue qui m'intéresse, mon niveau dans chacune d'entre elle, on me demande de remplir mon profil personnel, mon prénom, mon âge et une photo.

Je m'arrête.

Je ne sais pas quoi mettre comme photo. Mon prénom c'est Anna, ça OK, mon âge doit être entre 19 et 20 ans puisque je suis née en 1998 d'après ma tombe. Mais une photo ? Je réalise alors que depuis que je suis devenue un fantôme je n'ai pas vraiment regardé à quoi je ressemblais. Je ne me suis pas vu et je ne me rappelle pas m'être vu puisque j'ai perdu la mémoire.

Je jette un coup d'œil rapide à ma chambre mais il n'y a pas de photo de moi. Il n'y a d'ailleurs aucune photo. Je suppose que c'est normal pour une adolescente. Je sors donc de ma chambre pour aller voir dans la maison si je ne trouve pas de photo de famille.

Il faut que j'arrive jusque dans le salon pour trouver autre chose que des peintures, mais lorsque je regarde la photo de famille, mon cœur manque un battement. Nous ne sommes pas trois dans la famille comme je l'avais pensé au départ, nous sommes quatre.

J'ai une sœur.

Mais où est-elle ?

Je ne l'ai pas vu lors de mon enterrement ni à la maison depuis que j'ai réinvesti ma chambre sous ma forme spectrale. Je prends rapidement en photo celle que je pense être moi, ce n'est pas simple étant donné que l'on se ressemblent beaucoup. Je valide mon compte et lance une recherche de correspondant. Puis je monte à l'étage et je fouille davantage.

Dans le fond il y a la chambre de mes parents ainsi qu'une autre que je n'avais pas vu la dernière fois. Mélanie. Mélanie c'est le nom de ma sœur. Je pousse la porte et entre dans la chambre. Il y fait sombre. Les rideaux sont fermés. Je ne les ouvre pas, cela pourrait paraître étrange puisqu'il est sensé n'y avoir personne ici.

Je n'espère qu'une chose en entrant dans cette pièce, que des souvenirs refassent surface. J'espère me souvenir de ce qu'il s'est passé, de pourquoi je suis morte et puis... où est passé ma sœur ? Que lui est-il arrivé ? Je veux des réponses. Je me suis lancé dans l'apprentissage du coréen pour ça. Pour raviver ma mémoire, du moins je l'espérais mais il y a peut-être une autre solution finalement.

Si je trouve ma sœur, peut-être cela me rappellera-t-il mes souvenirs ?

Le temps que mes yeux s'habituent à la pénombre ambiante, et je découvre la pièce. Une douleur me vrille le crâne, je tombe à genoux en me tenant la tête, le visage figé dans une expression de douleur intense. "Anna !" Cette voix. C'est la même que la dernière fois. Un bruit de tôle qui se froisse. Du verre qui éclate. Puis plus rien.

Ce flash m'a laissé pantelante sur le seuil de la chambre. Je n'ai pas la force de continuer. Je sens que si je pousse davantage je vais découvrir des choses, mais je n'ai plus d'énergie. Je continuerai plus tard, pour l'instant je me traîne difficilement jusqu'à ma chambre. Une fois assise en tailleur sur mon lit je m'interroge sur la signification de ce que j'ai entendu. Qu'est-ce que ça pouvait bien être ?

Mon téléphone vibre me tirant de mes pensées. Je réalise que ce n'est pas la première fois qu'il vibre pour me signaler que j'ai reçu une notification.

Elles viennent toutes de l'application. J'ai une bonne demi-douzaine de propositions. Je les détails une par une. Tout d'abord il s'agit d'un marocain qui veut apprendre le français, malheureusement il ne parle pas un mot de coréen et puis de toute façon je veux un coréen natif de Corée, je préfère, j'aurai plus confiance en lui qu'en quelqu'un qui a lui aussi appris, il est plus susceptible de faire des fautes.

Le CorrespondantWhere stories live. Discover now