Chapitre 32

14 2 0

Il n'est que 21h et l'ambiance est déjà au rendez-vous. Tout le monde sans exception a un verre à la main. J'essaye d'apercevoir Cameron mais aucun signe de lui. J'espère qu'il n'a pas changé d'avis.

Alex : Tu attends quelqu'un ?

Moi : Cameron a dit qu'il viendrait.

Alex : Tu es prudente avec lui, hein ?

Moi : Je t'en prie, ce n'est pas un psychopathe.

Alex : Je protège ma sœur, c'est tout.

Je préfère changer rapidement de sujet.

Moi : Tu n'es pas avec Cassie ?

Alex : Elle discute un peu plus loin avec une amie à elle.

Moi : Ça devient sérieux entre vous.

Alex : Effectivement. Je pense vraiment que je tiens à elle.

Moi : Alors dis lui.

Alex : Je ne sais pas...

Moi : Qu'est ce qui t'en empêche ?

Alex : La peur. On a tellement souffert de la mort de papa et maman. Je ne sais pas si je supporterai encore d'être séparé d'une personne que j'aime.

Moi : Je comprend. Mais tu dois prendre le risque. Je pense sincèrement qu'elle en vaut la peine. Et puis, des moments douloureux, tu en connaîtras d'autres. Ce sont ces expériences qui forge le caractère.

Alex : Tu as raison. Merci.

Alex avale une gorgée de sa boisson avant de rejoindre Cassie. J'espère que l'alcool va l'aider à avouer ses sentiments.

Soudain, des mains se déposent sur mes yeux pour me cacher la vue. Elles sont douces et chaudes.

Moi : Mmh...ce genre de blague ressemble beaucoup à Cameron.

Cameron : Pfff... T'es pas drôle.

Il retire ses mains, déçu.

Moi : Je commence à te connaître. Essaye d'être plus original.

Cameron : J'y penserai la prochaine fois.

À peine arrivé que Cameron fini déjà son premier verre. Il saisit le bras d'un étudiant qui passe prêt de lui, et le regarde droit dans les yeux.

Cameron : Donne moi ton verre.

Le garçon s'exécute aussi tôt avant de s'éloigner.

Moi : Tu es vraiment exaspérant.

Cameron : À quoi ça sert d'avoir des pouvoirs si on ne peut pas les utiliser ? J'en profite.

Pour l'embêter, je lui arrache le verre des mains et bois d'une traite le liquide qu'il contient.

Moi : Moi, je compte bien profiter de la soirée.

Cameron : Tu me dois un verre.

Moi : Dans tes rêves !

Je m'échappe en direction du feu de joie. Tout le monde s'amuse. Je passe une soirée agréable, ce qui me fait me sentir normale. L'effet de l'alcool commence à me monter légèrement à la tête. Je me met subitement à danser sur la musique en me moquant pertinemment du regard des autres. J'ai besoin de me lâcher.

Je m'aperçois que Cameron me regarde plus loin, adossé à un arbre. Je me dirige vers lui.

Moi : Décoince toi un peu et viens danser avec moi !

The Witch (EN PAUSE)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !