Partie 126: Kayzin

8.7K 687 11

Le soir venu, après avoir couché mes enfants je rejoint Le loup .. j'étais bien décidé à avoir une conversation avec lui ..
moi: tu vas me dire quel est le problème ?
Il ne bouge pas et continue de m'ignorer
Moi: Kayzin, je te parle là ! Dit moi quel est le problème, on est marié on est sensé avoir de la communication

Il ne me regarde pas mais je l'entend souffler « quel erreur », j'étais choquée, abasourdie, triste .. alors voilà, il regrettait de m'avoir choisi.

Moi: une erreur ? Alors c'est ça tu regrette de m'avoir choisi ?
Il ne me répond toujours pas, ne me regarde pas alors je m'approche de lui et remonte son visage avec force pour qu'il me regarde dans les yeux

Moi: regarde moi quand je te parle, alors c'est çà je suis une regrettable erreur ?
Il me regarde droit dans les yeux mais ne répond, il m'énerve !!!!!!!
Je sentais mes yeux briller, le fait qu'il ne réponde pas à le don de me mettre hors de moi mais le fais qu'il est lâché ce petit bout de phrase et que maintenant rien ..😡😡😡

Moi: tu veux jouer la carte de l'ignorance Kayzin ? On va y jouer .. mais si c'était pour faire ça tu pouvais très bien laisser Mon mari contrôler, il me manque pour rien là.

Je vous ai dit que l'un et l'autre étaient très jaloux de l'autre , et bien rien de tel pour le faire réagir, un peu de jalousie pour avoir une réaction de sa part .

J'allais sortir de la pièce mais il en décida autrement, il me plaqua contre le mur d'une force !! Il était tellement énervée que ses yeux ont viré au rouge, moi j'avais décidé de faire comme lui tantôt, je vais l'ignorer .

Lui: TU PENSES ÊTRE EN MESURE DE ME PARLER COMME ÇA ?

Je le regarde mais ne répond pas

Lui: NE T'AVISE PLUS JAMAIS DE ME PARLER DE LUI !

Il est vraiment fou, cette jalousie là je comprend pas pcq ils s'entendent tellement bien !! Des fois quand je suis avec Nayem, ils vont parler sur moi ensemble et rigoler ...

Lui: ET OUI TU ES UNE REGRETTABLE ERREUR !
J'avais tellement envie de réagir à ça pour enfin savoir quel était le problème mais j'ai pris sur moi et je l'ai ignoré .

Lui: PARLE !!!
Voyant mon absence de réaction, il serra sa main autour de mon cou mais je ne réagissais toujours pas. Après 10 min il me laisse enfin m'en aller .

Je remonte, j'avais une envie de pleurer monstrueuse, une regrettable erreur voilà comment il me voyait. Je n'aurais jamais pensé qu'un jour il me dise ça ...










Le lendemain, je décide de continuer l'ignorance alors que lui semble vouloir une discussion, bien évidemment ce n'est pas quand lui décide. Je lui descend son repas, il me regarde puis répète sans cesse « grande déception, pourquoi je l'ai choisi elle .. » plein de truc comme ça .
Je ne savais pas trop si son but était de me blesser mais c'est réussi, j'étais meurtri à l'intérieur .


Alors que je remontais de la cave pour ramasser son plateau, le fix de la maison, une grande première je crois
Moi: Allô. ?
« Allô ? Bonjour c'est Lira je hum je .. »
Moi: Lira ? Quelle Lira ?
Lira: l'amie de sa défunt épouse je
Moi: Lira.? C'est moi c'est Nahel

J'étais surprise de l'avoir au téléphone

Lira: Comment ça Nahel ?
Moi: je suis finalement en vie
Lira: hein.?
Moi: 😅 qu'est ce qu'il y a Lira ?
Lira: non mais explique toi.? Il y a deux mois tu étais morte
Moi: c'est une longue histoire mais je suis contente de d'entendre
Lira: moi aussi si tu savais
Moi: pleure pas s'il te plaît
Lira: désolé je ne fait pas exprès, mais tu m'as tellement manquée, 3 années que j'allais au bled et j'étais sans toi
Moi: je suis là maintenant et j'attend toujours que tu viennes me voir à Paris
Lira: tu ne crois pas si bien dire Nahel, je vais monter dans quelque jours
Moi: cool, tu séjourne ou.?
Lira: je vais prendre un hôtel pas loin de la capitale
Moi: nan nan viens chez moi ! J'ai plein de place !
Lira: je veux pas te déranger avec ton mari mais tqt on se verra
Moi: déranger de quoi ????? Viens chez moi tqt

NAHEL!!!!!!!!!
Ça c'est Kayzin, il passe ses journées à hurler mon prénom, il est totalement fou, il ne supporte vraiment pas que je l'ignore. !

Lira: de toute manière j'ai pas encore choisi ma date de départ
Moi: dit moi comme ça j'organise tout ça
Lira: ok j'ai tellement de chose à te raconter
Moi: moi aussi Lira, moi aussi
Lira: à bientôt dans ce cas
On raccroche, après ça Kayzin se remet à hurler mon prénom alors je met de la musique à fond pour ne pas l'entendre mais il continue de hurler alors j'augmente puis il abandonne ..













Deux jours plus tard, je descend changer le plateau de Kayzin, sa faisait deux jours que je n'était pas venu, il a voulu jouer alors voilà j'ai joué .. à peine il me voit qu'il s'approche de moi, je fais comme si il n'était pas là et m'apprête à monter après avoir échangé les plateaux de nourriture mais il me retiens par Le Bras et me force à me regarder

Kayzin: tu comptes faire ça longtemps ?
Je le regarde même pas enfaite le voyais c'est tout vous savez quand vos yeux se pose sur quelque chose mais que vous ne regardez pas cette chose et bah c'est exactement ce qu'il se passait je le voyais sans le regarder

Kayzin: Nahel !
Toujours rien pas de réponse alors il me lâche et je monte quand il prononce cette phrase

Kayzin: tu n'es pas digne d'être ma femme
J'étais sur les marches quand il dit ça je me suis arrêté net. Quoi ? Qu'est ce qu'il a dit la ?

Je redescend pour me mettre face à lui
Moi: répète un peu
Kayzin: tu n'es pas digne d'être ma femme.
Je le regarde, les larmes me sont montées aux yeux direct, comment il peut me dire ça

Kayzin: tu as abandonné, tu m'as abandonné, tu nous as abandonné. Tu nous as lâché alors que la bataille débutait .
Je l'écoutais sans rien dire, après tout il avait raison
Kayzin: je t'ai choisi car j'ai cru que tu ne lâcherai jamais même quand c'était voué à l'échec mais tu m'as prouvé le contraire. Tu as eu peur

Chronique de Nahel : Je suis la Belle, il est ma bêteLisez cette histoire GRATUITEMENT !