Chapitre 12 : Hit the ground

1.1K 111 66

                                                            *** RILEY ***


Faire le chemin inverse s'avéra plus difficile et plus périlleux que je ne l'avais anticipé. Justin passait son temps à trébucher sur des obstacles inexistants ou à vouloir vider tous les verres qui croisaient son chemin, même si ce n'était pas les siens.

Il en profita pour glisser de façon non innocente sa main sur mes fesses une bonne demi douzaine de fois et je me contentais de la replacer correctement sans faire de commentaire. Un mec en temps normal était déjà con, alors un mec bourré...

« Dis donc, t'as froid toi non ? »

Me demanda-t-il en pouffant de rire comme un adolescent attardé. Je haussais un sourcil, je ne comprenais pas son humour de mec bourré. Il continua de rire en fixant ma poitrine, je suivis son regard et je compris enfin.

Quand son appel m'avait tiré du lit, j'avais simplement enfilé un jogging et une veste par dessus les affaires qui me servaient de pyjama. Mais j'étais désormais en tee shirt et je ne portais pas de soutien gorge. Il commença a tendre une main vers moi avant de se raviser.

« N'essaie même pas ! »

Le mis-je en garde, le ton de ma voix et mon regard suffirent pour le dissuader d'aller jusqu'au bout de sa connerie. Notre parcours du combattant prit fin et Sam sortit de la voiture quand il m'aperçut. Il s'avança jusqu'à nous pour venir m'aider.

« Un coup de main ? »

Me demanda-t-il en se postant devant nous.

« Avec plaisir. »

Acceptais-je, bien contente qu'il prenne ma place, l'homme bourré pèse soudain une tonne quand il s'agit de marcher.

« Oooh t'es qui mec ? »

Se débattit Justin avant que je n'ouvre la porte arrière pour le faire monter.

« C'est Sam, mon meilleur ami. Il a eu la gentillesse de me conduire jusqu'ici pour venir te chercher donc sois gentil. »

Lui conseillais-je en l'asseyant correctement pour l'attacher.

« C'est lui qui pue comme ça ? Non mais il va pas dégueuler dans ma bagnole au moins ? »

S'inquiéta mon ami d'enfance avant que je ne ferme la portière.

« Bien sur que non. »

Le rassurais-je en secouant la tête. Je priais intérieurement, en tout cas. Les mecs et leur voiture, tout une histoire et le moins que l'on puisse dire, c'est que Sam chérissait sa voiture plus que tout, elle était assurément plus propre et plus brillante que ma propre chambre. Il m'adressa un regard en coin qui en disait long si jamais elle venait à être baptisée.

« Tu vas gérer ça comment ? »

S'enquit-il avant de démarrer. Bonne question, je savais que la présence de Justin ne gênerait pas vraiment mes parents mais il n'était pas question de leur dire que j'avais du quitter la maison au beau milieu de la nuit parce que monsieur était complètement torché.

A vrai dire, j'avais des milliers de questions à poser au chanteur mais je savais que je n'en tirerai rien tant qu'il n'aurait pas dessoûlé. Il allait falloir qu'il prenne une douche et qu'il se change avant d'aller se coucher et je craignais que ça finisse par réveiller mes parents.

The Worst Day of Our LivesLisez cette histoire GRATUITEMENT !