17## Be Nice?

1.1K 131 7


- Je peux savoir ce que tu fou la, toi ?

Sienna : Soit gentil ! Entre !

- Heu... Je crois pas non.

Ce petit trou duc a gentiment ignoré ma remarque et est rentré comme un pingouin dans mon apart. C'est chez moi ou bien ?

Sienna : Sienna

Il a pris sa main, y a laissé un baiser avant de dire :

- Henri, ma jolie.

Heu... Il flirt devant moi la ? Je rêve !
Les yeux de Sienna sont devenu ronds.

- Oui c'est mon petit frère. Va déposer tes affaires dans la chambre.

Henri : D'accord imbecile.

- je vais le tuer...

☀️Sienna ☀️

Henri : D'accord imbecile.

Le visage de Tomas est devenu tout rouge. Il était trop mignon. Cette situation me faisait plus rire qu'autre chose. Henri était un personnage a lui tout seul cela se voyait. Il était adorable. Il avait les cheveux bouclés comme son frere mais, ses boucles etait moins discrètes que son frere , il avait les chevejx bruns et des yeux bleus perçant avec des longs cils comme ceux de Tomas qui me rendait terriblement jalouse.
C'était une sorte de Tomas miniature.
Et je l'adorais déjà.
Henri a disparu dans le couloir.

Tomas : Ne rigole pas, merci.

J'ai pas tenu deux secondes avant d'exploser de rire.

Tomas : Merci Sienna. T'es vraiment une bouffonne.

- Oh ! Il est trop mignon !

Le visage de Tomas s'est tordu. Littéralement.

Tomas : Quoi ?!

- Bah oui...

Tomas : Ce gars est un monstre ! Donne lui 30 minutes avant qu'il parle de sang et de squelettes ! Il n'est pas mignon ! Je suis mignon !

- Oh. Je vois..., dis je sourire aux lèvres T'es un petit peu jaloux ?

Il a roulé des yeux en jetant ses bras dans les airs. Il est un train de bouder... C'est adorable ! J'y crois pas. Tomas était gêné, il avait les joues en feu . Henri est entré dans la pièce, une batte de baseball à la main.

- heu...

Tomas : Tu OSES me defier ? Moi Alexander Tomas Lacoste ? Dit il sans oublier ses grands airs

Henri : Ce n'est pas ton prénom... Hugues

J'ai couvert ma bouche. Dites moi que j'ai mal entendu...
Le visage de Tomas s'est décomposé.
Il m'a ensuite regardé, avant de paniquer remarquant mon expression faciale.

Tomas : Je ne m'appelle pas Hugues Sienna ! Je te le jures !

Je me suis senti soulagé, pour lui pas pour moi. Pas que Hugues soit un nom horrible, je respecte tous les Hugues de cette terre.

Tomas : Sienna veux tu te joindre à nous ?

- Je ne suis pas sur de comprendre...

𝐄𝐈𝐆𝐇𝐓𝐄𝐄𝐍.Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant