Chapitre 27

1.5K 113 11

Précédemment

-Ce n'est rien je t'ai dit Luka.

Je me recolle à lui.

-Ne m'abandonne pas.

-Toi non plus Emma, tu saignes abondamment. Je ne veux pas te perdre.

Il tousse et son visage se crispe de douleur. Il ferme les yeux. Je dépose mes lèvres sur les siennes.

-Je t'aime Luka.

-Je t'aime aussi.

Avant de fermer les yeux, je peux voir plusieurs personnes arriver vers nous. Puis c'est le néant. 

Présent

Lorsque j'ouvre les yeux, je suis dans une chambre, mais ce n'est pas la notre, ce n'est pas la chambre à Luka et moi. Je ne sens pas son odeur et je commence à paniquer. Est-il mort? Les médecins ont-ils pu le sauver?

Puis je pose mes mains sur mon ventre plat. Mon bébé. Est-ce qu'il est encore en moi?

Je n'ai pas le temps de me poser plus de question, la porte de ma chambre s'ouvre en grand fracas.

-Tu es enfin réveillé.

Cette voix, c'est celle de mon frère.

Il se jette dans mes bras et je commence à pleurer.

-Je suis ici depuis combien de temps?

-Deux semaines.

-Et Luka?

Son visage se décompose.

-Non...

-Viens avec moi.

Il me prend la main et nous sortons de ma chambre pour aller dans une autre. Son odeur, cette odeur qui me fait perdre tous mes moyens. Il est derrière cette porte, j'en suis sûr. Alors que j'allais ouvrir la porte, mon frère m'en empêcha.

-Laisse-moi le voir.

Il lâche mon bras et j'ouvre la porte, mon regard se pose instinctivement sur lui, blanc comme neige.

-Mon amour...

Je m'approche de lui, les larmes coulent sur mes joues. Je m'assois à ses côtés et dépose une main sur son visage, à ce contact, je frissonne. Sa peau est tellement froide et pendant un instant, j'ai cru qu'il était mort. Mais lorsque j'ai vu sa poitrine s'élever et s'abaisser, une joie immense m'envahis.

-Tu es en vie.

-Ils ne savent pas pour combien de temps encore.

Je me retourne vers Alec.

-Quoi? Mais comment ça?

-Il a subit de graves blessures Emma, il n'a plus aucune chance.

-Non, Luka est fort, il va survivre.

-Regarde-le Emma, il attendait sûrement que tu viennes le voir une dernière fois avant qu'il ne se laisse partir.

-Ne dis pas de bêtise! Jamais il ne me laisserait seul avec notre enfant.

-Quel enfant? Tu as tout perdu Emma, tu as perdu ton bébé et maintenant, tu vas le perdre lui.

Je me lève rageusement.

-Il va s'en sortir.

Il s'approche de moi et me sourie.

-Il est mort Emma, regarde ses lèvres, elles sont bleues, il est aussi blanc qu'une feuille de papier. Rends-toi à l'évidence, jamais plus tu ne le reverras.

L'alpha voisinLisez cette histoire GRATUITEMENT !