Chapitre 22-1

5.6K 833 329
                                          


Je bougeais. La sensation du vent sur mon visage et de bras sous mon corps était confuse mais réelle. Je ressentais les secousses de la course de la personne qui me portait. Qui était-ce ? Nicolas ? Certainement. Mais pourquoi étais-je dans ses bras tandis qu'il courrait sur le sol inégal et traître de la forêt ?

— Tiens bon Rose, on va trouver de l'aide, me murmura-t-il d'une voix inquiète et hachée par l'effort de sa course.

Je voulus lui répondre que ça allait, qu'il n'avait aucune raison de s'inquiéter comme ça, que tout allait bien. J'avais juste un peu de mal à sortir du sommeil, c'était tout. Mais aucun son ne franchit mes lèvres. J'avais une irrésistible envie de lui répondre mais plus aucune énergie pour le faire, même pas pour ouvrir les yeux. Pourtant je ne ressentais aucune douleur. Au contraire je me sentais bien, légère et détachée, avec l'étrange sensation de flotter, ma tête et mon corps comme...déconnectés. Comme lorsque l'on se réveille le dimanche matin et que l'on sait que l'on peut rester au lit. On est éveillé sans vraiment l'être.

— Que venez-vous faire ici ? Vous n'êtes pas les bienvenues.

La voix méfiante et agressive qui résonna soudain, fit stopper net Nicolas, qui resserra son étreinte autour de moi, sur le qui-vive.

— Mon amie ne va pas bien, j'aurais besoin de votre aide, répondit Nicolas d'une voix humble et mesurée ou pointait malgré tout une trace d'urgence.

— Comment êtes-vous parvenu jusqu'ici ? demanda la voix qui me semblait plus proche. Comment connaissez-vous l'existence de notre meute ?

— Aaron m'a parlé de votre nouvel alpha. Je suis un des membres de son clan.

— Impossible ! répliqua la voix. Tu n'es pas un tigre !

— Je n'ai jamais prétendu en être un. Écoutez, je ne comptais pas venir vous trouver malgré les conseils d'Aaron, mais je n'ai pas eu le choix...laissez- moi parler à votre Alpha.

— Qui te dit que tu ne lui parle pas déjà ?

— Je le sentirais, ton aura n'est pas caractéristique d'un chef de clan.

Je le sentis prendre une grande inspiration tremblante en réaction à quelque chose que je ne percevais pas. C'était déroutant d'assister à toute cette conversation comme si je n'étais pas vraiment là. Dans un effort qui me sembla surhumain, j'entrouvris les paupières. Juste à temps pour voir un jeune homme s'avancer devant nous.

— Tu dois être Thomas, l'interpella Nicolas.

— En effet, répondit-il d'une voix posée qui ne cadrait pas vraiment avec son physique. Comment cet Aaron, que je ne connais pas, sait-il que je suis devenu l'alpha de ma propre meute ? demanda-t-il d'une voix grondante et méfiante en fixant Nicolas d'un regard perçant et étrange.

— Il ne le savait pas. J'ai juste entendu parler de vous et de votre nouvelle meute dans une conversation. J'avais besoin d'aide et j'ai sentis votre présence dès que j'ai pénétré dans ces bois.

— Je sais ce que tu es ! affirma Thomas en s'approchant de quelques pas. Je le sens sur toi. Pourquoi gâcher tant de puissance ?

— Si vous savez ce que je suis, vous savez pourquoi, lui répondit Nicolas claierement sur la défensive.

— Pourquoi alors, devrais-je t'accueillir dans ma meute ?

— Je ne suis pas là pour vous créer des ennuis. Mon amie va mal. J'ai besoin d'un endroit sûr pour comprendre ce qui ne va pas. Ensuite on s'en ira.

Ombre Fauve (sous contrat d'édition )Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant