°°1°°

131 10 2

Samuel,depuis le haut de ses  13 ans , éprouve quelque chose pour son coloc qui n'est d'autre que son  meilleur ami. Chaque jours il se renfonce dans la friendzone sachant que son très cher Crush n'est pas qu'un tout petit peu homophobe et n'arrête pas de se plaindre sur les gays et les lesbiennes.. Ne voulant pas aggraver sa situation , Samuel ne répond qu'avec des hochements de tête comme toutes les fois qu'il se dit 10000% hétéro.

Une journée comme les autres.

Ok d'accord j'ai compris, les vacances nous déteste vraiment... Dans moins d'une semaine j'emménage dans mon nouvel appartement. Vous devez sûrement vous dire "Bah c'est quoi le problème ?" le problème est que Charles emménage avec moi. J'avais déjà du mal à ne rien dire au sujet de ma sexualité alors que je n'étais que dans ma chambre , enfermé en mangeant de la crème glacé. Maintenant je vais lui faire face pas qu'une fois par jour... Mais toutes les fucking minutes qui compose une journée.

Mon chéri, sors un peu de ta chambre et prépare moi tes cartons. C'est une nouvelle étape pour toi ! Faut se préparer à l'avance.

Ouais non flemme.

Je me roule sous ma couverture en mode sushi et commence à faire le bacon en grognant , je crois avoir faim au fait. Mais...Je ne veux plus partir ! Je veux rester dans ma belle petite chambre... Mais ma mère n'est pas du même accord , vue que je suis H24 dans ma chambre elle et son petit ami ne peuvent rien faire alors voilà pourquoi elle est si excitée à me faire quitter la maison. Eehhh ouais je les empêche de faire du sexe. Pffft quelle moche excuse au fait.
J'aurais pu rester et me mettre des écouteurs noooon?!

Ah ! Et puis n'oublie pas demain tu commences aussi à travailler.

Voilà comment me motiver.. SARCASME OUI. Je finis par me délivrer de mes couvertures et vais enfiler mes lunettes posé sur mon bureau puis je fais mon lit rapido presto. Je descend sans même prendre la peine de me mettre quelque chose et puis dites vous au moins que je porte des shorts. Parce que si je serais nue j'aurais peur que le petit ami de ma mort tombe in love de mon corps...

Ouais non lol. J'suis pas du tout une personne sarcastique et drôle moi. Nenon.

Je t'ai fait des crêpes et j'ai mis tout mon c-.Voyons Samuel ! Combien de fois vais-je devoir te dire de t'habiller quand tu descend ? Mets un chandail ! Tu me verrais tu me promener dans la maison en sous vêtements ?!

C'est ce que tu vas faire quand je vais être partie bitch.
Mais je lui pardonne car cette salopette ( Oui oui je l'aime) qui me sert de mère m'a fait des crêpes.

– C'est la dernière fois que tu me vois alors profite.
Je dis en grognant.

Elle vient s'asseoir devant moi et prend ma main les mamans ont les mains toutes chaudes *-*. Mais elle reste une salopette.

– Samuel. Tu sais bien que ce n'est pas à cause de toi si je t'encourage à quitter cette maison. Mais je veux t'en détacher pour que ce soit moins douloureux lorsque je la vendrai.

Ah parce que maintenant on veux vendre la maison ?! Ça fait comme ... Eeuuuh 16 ans que je vis dans cette maison ! Oui j'ai 18 ans mais à mes deux ans je vivais encore avec mon vrai père.. Mais qu'est-ce qu'on s'en bat les couilles de ma vie enfait.

–Fait ce que tu veux.

Je prend le plat de crêpes et le nutella avec les ustensiles approprié et monte dans ma chambre en prenant bien soin de plaquer un peu le copain de ma mère. Je devrais le considérer comme mon père depuis le temps mais j'y arrive pas. Ce n'est pas que je l'aime pas , il est sympa mais pas plus que ça. Disons que ça clique pas entre nous. Appart le fait qu'il est un peu énormément chaud bouillant.

I Freaking Love U [Réécriture]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !