15|

161 28 4

11 avril 1999, 08h00...
Bureau des Spécial OPS, LOTUS CORPORATION, Philadelphie, Pennsylvanie...

Max Matthews avait été convoqué seul dans le bureau de son directeur, Kevin Albin. Sur les quinze soldats ayant entamés la formation en même temps que lui, seuls neuf l'avaient terminée. Cinq avaient finalement trouvé la mort dans la boîte en verre. Un dernier avait simplement abandonné en cours et fit une demande pour intégrer les S OPS plutôt que les unités B. Les huit autres collègues de Max reçurent tous, tout comme lui, une invitation pour se rendre dans le bureau de Kevin Albin pour une intronisation en bonne et due forme. Puisque leur corps était totalement anonyme au sein de la LOTUS, il n'y avait ni discours en public ni cérémonie en grandes pompes. Cependant, ce n'était pas particulièrement le souhait des soldats ayant finalement intégré les unités B.

— Assied-toi, Max, commença Kevin en se levant lui-même derrière son immense bureau. Tu sais pourquoi t'es là ?

Max hésita. En réalité, il l'ignorait, mais il supposa qu'il devait au moins tenter de deviner.

— Pour que vous me donniez ma carte de cantine, tenta-t-il en essayant l'humour.

Kevin le fixa un instant, interloqué. L'humour n'était peut-être pas le bon choix réalisa alors Max en se redressant un peu plus sur sa chaise.

— T'es un marrant, toi, répondit finalement le chef des armées avec un demi sourire. Je vous paie bien trop cher pour vous donner en plus accès à une cantine, tu sais...

Kevin ponctua sa phrase avec un clin d'œil et Max fut légèrement rassuré.

— Malgré vos six mois de formation chez nous, il y a encore beaucoup de choses que vous ignorez, malheureusement pour vous. Vous n'avez pas à tout savoir, ce qui est une bonne nouvelle, nuança Kevin. Seulement, en ce qui concerne vos affectations, vous aurez encore pas mal de paperasse à consulter. Les vampires, c'est bien beau, mais ce ne sera pas vos seules missions.

— Je me doute, monsieur.

— Ne me coupe pas...

Max se figea. Il se rappela qu'il était dans le bureau du directeur et non d'un simple formateur. Il hocha la tête pour signifier qu'il avait bien compris et se tairait à présent.

En tant que directeur, Kevin Albin siégeait au directoire. C'était un des neufs grands patrons. Max avait entendu que le chef des armées était très proche du numéro un de la société secrète. Ce n'était donc pas le genre à devenir copain avec les premières lignes. À vrai dire, les soldats de l'armée régulière ne l'avaient pour la plupart jamais vu.

— Je vous reçois tous en tête à tête pour vous répéter globalement les mêmes choses, j'en ai un peu marre au final. T'es le septième depuis hier. Je suis donc dans un état de ras le bol assez avancé. Mais bon, il parait que c'est le boulot d'un bon chef de connaître ses hommes. Et puisque je suis le commandant direct des unités B, je suppose que je n'ai pas vraiment le choix. Bref !

Le responsable des armées se rassit à son bureau, joignit ses mains devant lui et reprit son discours de bienvenue.

— Vous avez donc tous réussi, mais vous n'avez pas tous les mêmes aptitudes pour autant. Vous n'aurez donc pas tous les mêmes affectations. Évidemment, vous intégrerez tous des équipes déjà en place. Vous ne serez d'ailleurs pas forcément affecté à une seule équipe. Je suppose que tu t'en doutes aussi, hein ?

— Oui, m'sieur !

— Bien. On t'a parlé des armes blanches ?

Max pencha la tête de côté en soulevant un sourcil. Il connaissait évidemment les armes blanches. Était-ce une question piège.

Unités B (Chronicles 6)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !