Préface - Death Note, Parodie et Défouloir

32 3 11
                                                  

Bienvenue dans cette préface improvisée à mon nouveau livre. Vous l'aurez peut-être compris si vous avez lu la couverture en détail mais cette œuvre sera une parodie de Death Note. Pour toutes les questions que vous pouvez vous poser, lisez la suite ! Si vous n'en avez rien à faire, vous pouvez passer à la suite ♥

DEATH NOTE

"Une parodie de Death Note oui mais lequel ?" Eh bien, tous, en fait. J'ai une aversion toute spéciale pour les films japonais alors je ne pense pas m'infliger un nouveau visionnage pour le bien de cette histoire, je m'excuse par avance !

En fait, je vais probablement me baser sur mes souvenirs lointains du manga que j'ai lu en intégralité quand j'étais au lycée - autant dire il y a une éternité - mais grâce à Netflix et une connexion internet pas dégueulasse, je pense me refaire la série animée en prenant des notes. Je piquerais peut-être deux trois trucs au film de la plateforme de VOD susnommée.

"Okay, mais franchement, le film de Netflix, c'était une merde sans nom, non ?" Bah franchement, non. C'était un bon film, compte tenu de ses limites et de ses erreurs béantes de scénario et j'aimerais bien avoir une suite juste pour savoir ce qui se passe après les 15 minutes de fin. J'aime bien le fait que Mia soit une barge qui reste avec Light pour le pouvoir de tuer et plein d'autres trucs. Et il ne mérite pas toutes les conneries que j'ai pu voir sur les réseaux sociaux genre "les acteurs devraient se tuer" ou "ouais j'ai tenu quarante minutes et j'ai vomi que quatre fois".

Et puis, putain, si vous voulez garder vos persos intacts, ne lisez surtout pas Trial et Gallows parce que WOW l'un d'entre eux est un acteur porno nymphomane déjà. Et ceux qui me connaissent savent probablement que je vais exploiter chaque fibre de yaoi dans l'œuvre d'origine. En plus, la petite soeur du perso principal sera ULTRA FAN d'un groupe de k-pop qui s'appelle BEP(coiffure) alors bon ...

Si vous vénérez BTS ou les groupes d'idols en général , coréens ou japonais, ne lisez pas non plus cette histoire, parce que vous allez vouloir me tuer en fait.

"Ouais mais, t'aimes pas tellement Death Note alors pourquoi tu fais ça?" Oh comme tu me connais bien voix de moi même qui parle en italique ! Non en effet je ne suis pas une fan inconditionnelle de Death Note et j'ai eu du mal à accrocher après la saison 1. Alors pourquoi ? Parce que j'en ai eu l'idée et parce que mes envies de meurtres collaient bien à celles de Kira, en plus chiante, parce que j'aimerais bien buter les enfants qui pleurent au supermarché et les gens qui téléphonent fort dans les trains. 

Je sais, je suis un peu extrême.

PARODIE

"Tu vas beaucoup déformer les personnages?  Plus que la bouse de Netflix?" Oh putain oui. Oui. Terriblement. Si vous aimez L au point de le vénérer, je ne vois pas franchement ce que je peux faire pour vous à part vous conseiller de ne pas lire ce que je vais écrire. De toute façon, tout commentaire de haine sera sans doute tourné en dérision, moqué et, à la fin, supprimé.

Mais je vais le faire de façon fun alors si vous aimez le grand n'importe quoi, soyez les bienvenus !

"Et l'histoire?" Je sais pas trop. Je vais essayer de coller un minimum mais je ne vais pas me forcer à faire chaque étape de l'histoire originale à ma sauce. Je sais juste que les personnages principaux seront présents - Raito/Light et sa famille, L et son théophile (comprendra qui pourra), Misa, les dieux de la mort - mais est-ce que L va mourir ? Aucune idée. Il faudra lire pour le découvrir !

"Une parodie, c'est à but humoristique. Tu ne vas donc pas aborder des sujets graves comme dans tes autres histoires?" Eh bien , je suppose qu'on peut rire de tout ? Et puis, je ne sais pas, peut-être que les choses vont faire que mon histoire deviendra un pamphlet enflammé contre les éleveurs de phoques en Ouganda qui exploitent les fourmis pour leur miel. On verra bien.

Et si je le fais, ce sera probablement avec légèreté comme l'homophobie, la connerie humaine et le racisme dans Azariel et certainement pas comme une grosse claque dans ta gueule dans Lady Condé avec le chapitre d'Alianora - ceux qui savent de quoi je veux parler seront sans doute rassurés. 

DEFOULOIR

"Tu vas poster souvent?" Oui, toutes les deux heures. En une journée et demi, on est bouclés.

Non, en vrai, je ne sais pas. Cette fanfiction, si on peut appeler ça comme ça, c'est un peu mon défouloir. Quand je n'aurais rien d'autre à écrire, quand je ferais des insomnies, quand je serais malade, j'écrirais probablement Trial & Gallows. Après, je peux très bien poster quatre chapitres à la suite et plus rien pendant un mois.

Ce qui est sûr, c'est que si j'en viens à abandonner cette histoire, vous serez au courant d'une façon ou d'une autre.

"Et tes autres histoires alors ? Tu les abandonne ?" Pas du tout. Lady Condé et Azariel seront aussi régulièrement updatées - une fois tous les six jours en moyenne - mais je prendrais sur mon temps de glandouille ou de train pour écrire cette fresque criminelle des temps modernes - rien que ça.

Pour ceux qui aiment le côté what-the-fuckesque d'Azariel, ici vous serez servis. Bien sûr, si vous êtes un nouveau venu chez moi, installez vous je vous en prie, on a des cookies, du sang pétillant et des nuages comestibles - comprendra qui pourra².

"Et tu as prévu quoi ?" Pour le moment j'ai prévu une vingtaine de chapitres qui seront à peu près aussi longs que ceux d'Azariel - entre 1000 et 2000 mots. Peut-être que je tronquerais mon histoire ou que de nouveaux chapitres viendront s'y greffer au fur et à mesure du temps.

Le premier chapitre s'appelle "The world is sick" et arrivera très bientôt, si je ne suis pas dépassée par les événements du quotidien. 

Trial & GallowsWhere stories live. Discover now