Tome 2

1.7K 111 9

Le soleil s'obscurcit,


La terre sombre dans la mer,

Les luisantes étoiles

Vacillent dans le ciel;

Ragent les fumées,

Ronflent les flammes.

Une intense ardeur

Joue jusqu'au ciel


Voici que Garmr aboie de rage

Devant Gnipahellir,


La chaîne va se rompre,


La bête va bondir.

Je sais maints sortilèges,

Plus loin en avant je vois

L'amère destinée


Des dieux de la victoire.


Völuspá, prophétie dite de la voyante, strophes 57 et 58, Edda poétique in Codex Regius

Traduction Régis Boyer.

Thraell 2 : Jusqu'à ce que sonne GjallarhornLisez cette histoire GRATUITEMENT !