Partie 25 🌌

88K 9.2K 294

《Les gens aiment ressortir ton passé quand ils voient que ton présent est bien meilleur que le leur

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

Les gens aiment ressortir ton passé quand ils voient que ton présent est bien meilleur que le leur.》
______________________

J'ai jamais vu autant de colère dans ses yeux, je dirais même qu'il ressent de la haine contre moi. Comment lui et moi on a pu en arrivé la !

Ahlam: Sinon quoi ? Tu me calcul déjà pas, tu veux faire quoi de plus ?
Baasim: ....

XXV

Bassim: Mon père avait raison tu es une enfant pourri gâté Tfouuuu
Ahlam: Je t'enmerde toi et ton père.
Baasim: Vas y rentre j'ai même plus envie de te voir gamine de merde. Tu parlera avec moi quand tu aura grandi.

J'ai pris ma pochette et je me suis barré. Aller je vais chez lui, il va voir si je suis une gamine ce vieux con.

Dans la peau de Baasim.

Nos boissons arrivent, le serveur reprend le verres de Ahlam. Une vrai bouffone cette femme, mon père avait raison de me demandé de m'éloigner d'elles. Bon sah faut que j'arrête de pensais a elle. Tfouuu
Je vais me consacré sur la belle Soraya qui pleure a côté de moi. Je l'a serre dans mes bras et l'embrasse sur les cheveux.

Baasim: Arrête de pleuré on devrais être heureux on va avoir un enfant.
Soraya: Tu as choisi ta favorite, et franchement Kayna est un très mauvais choix.
Baasim: Je n'ai pas de favorite.
Soraya: tu passe tes journée avec elle, même tes nuits.
Baasim: Cette nuit j'ai dormis avec toi pourquoi tu dit n'importe quoi.
Soraya: mais tu était trop occupé pour m'écouter te dire que tu allais devenir papa.
Baasim: Smeh si j'avais su, si tu savais.

Pendant ce temps a des kilomètres de la, la jeune Ahlam rempli de haine ce dirige chez l'Émir.

Soraya: Tu es content de devenir père ?
Baasim: Je suis plus que content, tu a fais de moi un homme heureux.

J'ai posée mes mains sur son ventre et je l'ai embrassé langoureusement. Soraya c'est une fille bien, elle est douce, belle, gentille, elle ne fait pas d'histoire. Va comprendre pourquoi mon coeur a choisi Ahlam ?

Soraya: Je suis soulagé que tu soit content pour le bebe.
Baasim: Tu es enceinte de combien de temps ?
Soraya: Je suis en retard de presque deux semaines. Alors je dirais qu'on a du le concevoir en Italie !
Baasim: Je suis trop puissant des les premiers jours je t'ai mit enceinte.
Soraya: Tu pense que les autres aussi peuvent l'être ?
Baasim: Non Ahlam et Kayna prennent toutes les deux la pilules.
Soraya: avec Karima vous n'avez toujours pas ?
Baasim: Non mais vas y laisse tombé. Parlons de notre petit bébé qui pousse dans ton ventre.
Soraya: tu veux un fille ou un garçon ?
Baasim: les deux 😂
Soraya: Non mais sérieux ?
Baasim: J'aimerais bien un garcon.
Soraya: J'en étais sur que tu aller dire ca.
Baasim: Mon père me lâcherai un peu les baskets si j'ai un garcon.
Soraya: Insha Allah que ton souhait soit réalité.
Baasim: insha allah.

Dans la peau de Ahlam

J'arrive enfin chez l'Émir et on m'accueil comme une princesse. Je demande à être conduit directement dans son bureau.

L'émir: Selem aleikoum Ahlam sa va ? Pourquoi est tu la ?
Ahlam: aleikoum Selem. Je suis venu vous voir car j'ai un problème.
L'émir: ah bon dit moi ?
Ahlam: Depuis le dîné chez vous l'autre fois Baasim ne me parle plus et je sais que c'est à cause de vous.
L'émir: Je te trouve bien sûr de toi !
Ahlam: il y a énormément de rumeurs sur les traditions ancestrales de votre famille.
L'emir: si Baasim n'a pas envi de te parler c'est son droit. Non ?
Ahlam: c'est à cause de cette histoire de favorite n'est-ce pas ?
L'émir: J'en ai aucune idée c'est avec lui que tu devrais en discuté et non avec moi !
Ahlam: C'est à cause des photos ? C'est pas ma faute je vous le dit c'est l'autre folle de Kayna !
L'Émir: Comment ça Kayna ?
Ahlam: Baasim ne vous a rien dit ?
L'Émir: Non raconte moi et je verais se que je peux faire pour ton problème.
Ahlam: C'est du chantage ?
L'émir: C'est un arrangement rien de bien affolant !
Ahlam: Vous verrez avec votre fils, moi je ne mange pas de ce pain la.
L'émir: tu es pleine de surprise Ahlam, je suis agréablement étonné.
Ahlam: S'il vous plaît Émir Ben Rashid je suis la première femme que vous ayez choisi pour Baasim dite moi se qu'il c'est passer à ce dîner ?
L'émir: C'est bien une histoire de tradition a toi d'en trouvé une issu favorable Ahlam.
Ahlam: Merci 🤔
L'émir: Je peux avoir une idée pour Kayna ?
Ahlam: Non je ne dirais rien excusez moi.
L'émir: Tu devrais rentré Baasim doit être inquiet.
Ahlam: Il est sorti avec Soraya.
L'émir: Rentre et réfléchi à ton problème.

J'ai pris congé de l'immense villa de ma belle famille, encore un peu perplexe de cette confirmation que l'Émir viens de m'annoncé. C'est bien-sûr préférable que ce ne soit qu'une histoire de tradition mais pourtant je ne trouve pas d'issu a cette situation.

Arrivé à la maison je trouve Baasim avec Soraya et Kayna asis dans le séjour. Je ne les calcules pas et trace directement dans ma chambre ! J'en peux plus de celui la et de ses meufs. Pfffffffff

Dans la peau de Soraya.

Baasim c'est un amour avec moi depuis qu'il a appris ce matin pour notre enfant que je porte. Malgré tous ce bonheur que je lui ai apporté je vois bien qu'il est affecté par ses problème avec Ahlam.

Soraya: Si tu veux tu peux aller la voir dans sa chambre.
Baasim: Pourquoi tu me dit ca ?
Soraya: Je pense que tu en a besoin, et je suis l'une de tes femmes, j'écoute tes besoins.
Kayna: Hors de question !
Baasim: Wallah Kayna tu a souci avec Ahlam ? J'avais pas envie d'aller la voir mes avec ta réflexion j'y vais.

Il c'est levé, ma embrassé sur la tête en me remerciant a voix base.

Dans la peau de Baasim.

J'avance vers sa chambre et sah je suis fébrile de ouf. Je sais pas ce que je vais lui dire, je l'envoie chier depuis pas mal de temps. Je toc et aucune réponse je rentre et je la trouve assise en tailleur sur un fauteuil installé dans la baie vitrée.

Baasim: Ahlam
Ahlam: Humm
Baasim: ça va ?
Ahlam: ...
Baasim: Tu étais ou ? Tu es rentrer tard.
Ahlam: J'était chez ton père.
Baasim: Ah bon et ?
Ahlam: Et bah rien.
Baasim: Viens la (tappotant le lit).

Ahlam ne bouge pas même après que je lui ai demandé de venir. Putain j'ai déconné de ouf en écoutant mon père et ses traditions a la con.
Je me suis levé ...

@ ChroniqueDPanam

_________________________


J'ai vu le classement je suis choqué on est descendu 33e dans la catégorie fiction général. Merci

XOXO 💕😚

Quatre Femmes Pour Un Seul Homme.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !