Partie 115: Retour a La maison

8.4K 611 9

Dans la peau de Nahel..







De retour à la maison après 5 jours d'hôpital et 3 ans d'absence il me tardait de revoir mon chez moi. Je n'avais pas vu Ayem non plus à part en FaceTime et elle me manquait beaucoup .

Moi: enfin à la maison mon bébé ..

Je n'avais toujours pas d'explication pour la durée de sa présence dans mon ventre mais je m'en foutais pour l'instant, ma priorité actuellement c'était de profiter avec ma famille, les soucis c'est pour plus tard.

Nayem était venu nous chercher, je voyais bien dans ses yeux qu'il était heureux
Nayem : te revoir ici c'est presque irréel
Je le regarde
Moi: je ne compte plus partir
Nayem : et je ne compte pas te laisser

Nous pénétrons à l'intérieur de la maison, tout était propre, rien n'avais changé c'est comme si le temps c'était arrêté, les murs étaient tapissé de nos photos, tout était identique.

Les hurlements de ma fille me tire de mes pensées, elle vient vers moi à toute vitesse, réclamant mes bras alors je passe Amza à Nayem pour prendre ma fille.

Moi: tu m'as manqué mon ange
Elle: toi aussi
Moi: regarde maman t'a ramené une surprise.
Je lui montre Amza, elle me regardait les yeux brillants
Elle: c'est pour jouer ?
Nayem : ah non, pas maintenant c'est ton petit Frère, tu pourras jouer avec lui mais pas maintenant

Elle n'y prêta pas plus attention Que ça, j'avais peur qu'elle se sente de côté, après tout elle n'a pas pu profiter de sa mère longtemps alors je me devait d'être la pour elle et en même temps un bébé sa demande beaucoup d'attention alors je ne savais pas trop comment j'allais gérer .






Après s'être de nouveau installé, le bébé dormait dans la chambre que Nayem lui avait fait, elle était toute blanche crème, une très belle chambre, bien équipé

Nayem : va te reposer
Moi : je ne suis pas fatiguée alors je vais faire à manger
Il me regarde longuement avant de me dire que je lui avais atrocement manqué. J'allais répondre mais il m'embrassa langoureusement, ah oui je l'avais bien manqué.

Ayem: beurk !!!!!
On l'avait oublié celle la
Moi: alors Miss Ayem qu'est ce tu veux faire ?
Ayem : piscine
Nayem : ah oui la piscine, elle aime trop ça, je crois que c'est toi qui lui a initié à force de passer tes journées avec elle dans l'eau quand elle était bébé
Moi: c'est vrai mon bébé ? Tu aimes la piscine
Elle hocha la tête activement, sa m'a fait plaisir de voir Que je l'avais marqué malgré mon absence .

Moi: d'accord mais d'abord Miss Ayem on va allé faire à manger, et si on faisait huuum
Je faisais semblant de réfléchir
Ayem : un gâteau au socolat
Moi : très bien
Je la prend dans mes bras et direction la cuisine, j'avais préparé des pièces de steak avec des légumes ..

J'étais surprise de voir à quel point elle était éveillé pour son âge mais en l'absence d'une mère je me dit que c'est normal même si je ne doute pas que Nayem lui ai apporté tout l'amour dont elle avait besoin.

Une fois fini elle s'empressa de mettre un Maillot de bain et me retrouver à la piscine .. Nayem était en train de travailler dans son Bureau.


1 heures, 2 heures, 4 heures que je la fait flotter sur l'eau son rire, son sourire, c'est tout ce dont j'ai besoin pour être heureuse .








14 heures, il est temps pour Miss Ayem de faire une sieste et pour moi de retrouver un peu de répit .


Nayem me rejoint dans la chambre
Nayem : depuis Que je t'ai retrouvé je n'ai pas vu tes cheveux détacher une fois
Je le regarde à travers le miroir, il aime beaucoup mes cheveux, après mes fesses je dirais que c'est ce qu'il aime le plus.

Moi: c'est vrai
Je retire mon élastique et laisse mes cheveux tomber en cascade sur mon corps, tout ça en regardant sa réaction.

Lui: j'oubliais à quel point tu étais belle
Moi: pas dans cette état, je ressemble plutôt à une otarie
Il s'approche et m'enlace à derrière
Lui: alors tu es mon otarie
Moi : c'est ça, bébé Que c'est il passé après ma disparition ?

Je le sentais se contracter, il voulait s'éloigner de moi mais je l'ai retenu

Moi: dit moi
Il souffle
Nayem : j'ai reçu ta lettre, ou tu me disais d'aimer une autre femme etc et ou tu me disais que c'était Argent alors je suis patiemment parti l'attendre chez lui. Quand je l'ai vu je l'ai tapé puis Ilan est arrivé avant que je le tue. Il était dans le coma est il en sorti il y a peu de temps . Mais je vais finir ce que j'ai commencé, je vais le tuer, il n'y a que comme ça que je serai tranquille . Pour Ilan, il se cache. Il sait que nous t'avons retrouvé alors il se cache

Il avait l'air déterminé

Moi: hmm

Quoi répondre à ça ? Je n'avais plus de mot alors je ne dis rien et me contente de le regarder. Bien sûr que j'étais contre l'idée de le tuer mais il n'avait pas tort quand il disais que seul sa mort pouvait nous mettre en sécurité.




Alors que je réfléchissais à tout ça, lui s'attardait sur mon coup à me faire des centaines de petit baiser, 3 ans qu'il n'avait rien fait et malheureusement il allait devoir attendre. De une pcq je saignais encore et de deux pcq j'étais en pleine cicatrisation des lèvres vaginale alors 🙄

Nayem : je sais toujours pas par quel force je me retiens de ne pas te faire l'amour sur le champ
J'avais rougi, il avait dit ça en chuchotant à mon oreille, d'une voix dure et ferme ..




Nous sommes sorti de notre bulle par les cris de Amza, malgré ça il n'a pas desserré son étreinte, m'obligeant à rester quelques secondes de plus. Il fini tout de même par me laisser partir sous son regard .. il m'avait clairement déstabilisé, le charme qui émanée de sa personne était juste impressionnante .

Chronique de Nahel : Je suis la Belle, il est ma bêteLisez cette histoire GRATUITEMENT !