Partie 114: Laurian

8.6K 604 5

La chambre de la jeune femme était de nouveau rempli, tout le monde lui rendait visite, ses cousines et ceux de son Mari.
Tous étaient la pour elle et son bébé..



Vers 18 heures la chambre se vide laissant Nayem, Celia, Moha et Djibril ..

« ou est Laurian Djibril ?» demande Nahel, depuis son accouchement elle ne m'avait pas vue. Elle voulait la remercier et lui expliquer ce qu'elle avait vue.

« A la maison avec Nahel ( sa fille ), elle est choqué par ce qu'elle a vue »
« dit lui Que je veux la voir stp»
Après ça tous continue de discuter.











Mettons de côté Nahel, allons du côté de Aymen.. sa faisait plusieurs jour Que celui ci avait quitté Paris a la recherche de Lira, sa promise.
Assis dans un bar dans une rue piétonne, le regard fixé sur le trottoir d'en face, Aymen épiait les moindres faits et geste de sa promise.

« je vous resserre ? » demande la serveuse
Sans prendre la tête de lever la tête, Aymen répondu " non " .

Sa faisait plusieurs jour qu'il était la à l'espionner, il ne voulait pas d'elle, pas maintenant il n'était pas prêt et pourtant il ne pouvait pas s'empêcher d'avoir un œil sur elle, il savait que c'était à cause du Loup mais il aimait ressentir ça.


19 heures et c'est l'heure pour Lira de quitter son poste, oui mais voilà la jeune femme est en réalité avec son patron qui lui a gentillement proposé de la raccompagner puisque la voiture de cette dernière était tombé en panne . Bien sûr elle accepta sans savoir que de l'autre côté de la rue Aymen la surveillait .

« Allons y » dit son patron

Elle sort la première puis c'est son patron, il ferme la porte de l'agence puis s'en va en plaçant sa main sur le bas de son dos, tout ça sous les yeux de Aymen.. il avait voulu tout casser tellement il était énervé, il ne savait pas comment il faisait pour être aussi calme ..

Loin de s'imaginer être sous les yeux de Aymen, Lira se surprenait à flirter avec son patron, oui elle aimait Aymen mais avant de le rencontrer elle avait une attirance pour son patron Qu'elle se refusait .









À Paris les visites sont bientôt terminé, Nayem embrasse sa femme avant de s'en allait rejoindre sa fille.

« on est seul Amza » dit elle à son bébé dans ses bras, qu'il était beau . On pouvait voir qu'il avait les yeux de sa mère, un magnifique bleu, il était sorti assez matte, plus Que Ayem qui est limité noir maintenant . Il avait des énormes joues avec une fossette, des lèvres roses et une touffe de cheveux impressionnante . C'était un très beau bébé ..

Concentré sur son fils la jeune femme ne remarqua même pas que quelqu'un était entrée

« hum hum » fit la personne, doucement Nahel releva la tête et aperçu Laurian.









Dans la peau de Nahel




Moi: Laurian
J'étais un peu surprise de la voir ici, la vérité je ne m'y attendais pas. J'aurais tellement aimé la prendre dans mes bras pour la remercier

Moi: vient assied toi
Elle ne parle pas et s'installe, ok par ou commencer

Moi: mercii, merci pour tout Laurian, merci d'avoir gérée la situation, grâce à toi on va bien mon bébé et moi
Laurian: ce n'est rien, tu aurais fait la même chose et puis c'est mon travaille hein
Moi: tu veux le prendre

Je la voyais regarder Amza, elle hésitait et je peux comprendre mais elle fini par accepter ..

Laurian : il est magnifique
Moi: merci, Amza il s'appelle Amza
Laurian : Enchanté Amza le bébé qui brille

Bon c'était le moment ou jamais

Moi: tu as le droit à une explication mais pour ça tu dois avoir l'esprit ouvert. Tout ce en quoi tu ne croyais pas
Laurian : dit moi, j'essaye de trouver une raison rationnelle mais il y en a pas alors je me doute bien que
Moi: ok alors Nayem est un Ulfarks
Elle lève les yeux vers moi, choqué
Elle: la légende Égyptienne.?
Moi: euh oui euh comment tu l'as connais.?
Elle: mon père tu le connais il

En faite le père de Laurian c'est un historien du coup toute les histoires comme ça il l'est connaît

Moi: oui c'est vrai et bien voilà, ce mythe est en faite vrai . Ils existent vraiment et Nayem Aymen le père de Nayem Ayem et maintenant Amza sont des Ulfarks .
Laurian : c'est incroyable je .. je sais pas quoi dire .
Moi: ne dit rien
Elle regardait devant elle, c'était un choc pour elle je le sais mais elle s'en remettra

Moi: je ne veux pas que sa change notre relation
Laurian : t'en fait pas sa va me faire bizarre au début mais si je n'ai jamais rien remarqué d'étrange depuis toute ces années c'est qu'ils sont normaux
Moi: exactement et merci de ne pas poser plus de question
Elle me regarde et me souris
Elle: les visites sont terminé, je vais partir
Je la regarde se lever avec Amza dans les bras, elle regarde quelque seconde avant de l'embrasser et me le donner. Elle me regarde puis vient me serrer dans ses bras ..

Elle: Félicitations ma soeur
Je lui rend son étreinte et la remercie puis elle s'en va .

Chronique de Nahel : Je suis la Belle, il est ma bêteLisez cette histoire GRATUITEMENT !